Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le projet AlloSphere : naviguez dans vos données en 3D et en musique


Rédigé par par Philippe Nieuwbourg le 4 Août 2009



Vous rêvez de naviguer de manière visuelle et interactive dans vos données ? Vous pensez que Business Objects, Spotfire ou QlikView sont parvenus au sommet de « l’intuition navigationnelle »... vous n’avez encore rien vu !
Il y a quelques mois, à l’occasion de la fameuse conférence TED, JoAnn Kuchera-Morin y a fait la démonstration d’une machine révolutionnaire, qui semble tirée d’un film de science-fiction, l’AlloSphere. JoAnn Kuchera-Morin est directrice du Center for Research in Electronic Art Technology (CREATE) de l’Université de Californie à Santa Barbara.
AlloSphere est un dispositif de navigation visuelle, auditive et interactive dans les données. Visuellement, nous sommes proches d’une scène du film iRobot. Imaginez une immense sphère, traversée en son centre par une passerelle suspendue dans le vide. La passerelle peut accueillir une vingtaine de personnes qui ensemble navigueront dans la représentation graphique des données et interagiront avec elles.

Projeté sur l’écran tridimensionnel, les informations sont représentées sous forme graphique. Le projet AlloSphere est au croisement de la science et de l’artistique. En effet, graphistes et artistes doivent participer à la conception du modèle afin de représenter visuellement des données qui ne sont au départ fournies que sous forme alphanumériques.
Les applications médicales sont évidentes, vous pouvez ainsi naviguer dans une représentation du cerveau et simuler des actions. Le modèle mathématique adapte l’environnement en temps réel en fonction de vos actions. Cette application appelée AlloBrain pourrait demain être une aide au diagnostic en neurochirurgie. Visuellement, vous « volez » réellement à l’intérieur de vos données. Douze agents informatiques volent à vos côtés et sont prêts à exécuter vos ordres ou à surveiller certains points que vous aurez indiqués. Vous pouvez injecter du code, un peu comme une « bactérie » et analyser la réaction en temps réel. Vous disposez d’un pointeur lumineux interactif qui vous permet de naviguer et de réagir.
Une quatrième dimension est créée, celle du son. Les objets projetés produisent une « musique », qui permet de renseigner également sur leur état. Là encore, des créateurs de sons doivent être mobilisés dans le projet pour retranscrire certaines données sous forme d’un son harmonieux.
Pour bien comprendre l’apport de ce projet à la navigation dans les données, regardez la vidéo ci-dessus, qui en quelques minutes vous présente le projet.

On connaissait les « War Rooms », adaptées des salles de commandement militaire, qui équipent certaines grandes entreprises internationales. On y trouve un mur d’écrans, des ordinateurs, des systèmes de communication, l’ensemble des éléments nécessaires à la prise de décision en situation de crise. On verra peut-être se développer dans les prochaines décennies des « analytic rooms », salles multidimensionnelles permettant de naviguer dans les données et de chercher la signification des informations collectées pour prendre de meilleures décisions.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.