Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Les détaillants réduisent de 50% les pertes de stock grâce aux solutions prédictives de SPSS


Rédigé par SPSS le 14 Avril 2005

De grands acteurs de la vente au détail s’appuient sur la solution d’analyse prédictive de SPSS pour réduire leurs pertes de stocks. Cette réduction des pertes est possible grâce à l’optimisation de l’entreposage, de l’emplacement et à la surveillance des articles de stock les plus susceptibles de disparaître. Les pertes de stock sont principalement engendrées par le vol à l’étalage et le vol par les employés.



Si ces pertes de stocks affichent un déclin à long terme, elles restent malgré tout un problème majeur : selon les derniers chiffres de l’enquête nationale sur la sécurité du commerce de détail, réalisée par l’Université de Floride, ces pertes dépassent les 34 milliards de dollars chaque année.

Exemple d’un utilisateur new-yorkais : détection de contrebande

Chase-Pitkin Home & Garden, à la tête de 15 magasins dans les quartiers chics de New York, utilise la solution d’analyse prédictive de SPSS dans tous ses magasins. Le logiciel intègre un système d’informations concernant les stocks de toute l’entreprise. Il analyse les données pour découvrir et prédire les tendances et permet de prendre des décisions plus rapides et plus stratégiques pour l’entreprise.

Chase-Pitkin a d’abord mis en place la technologie de SPSS dans son département d’outillage, qui totalise plus de 10 000 articles. Chase-Pitkin a pu identifier les 16 principaux articles qui représentent 50% de la perte de stock de la chaîne. En se concentrant sur ces 16 articles, et en assurant leur surveillance par des caméras placées dans les magasins, les responsables de Chase-Pitkin ont pu déterminer que les voleurs à l’étalage revendaient ces articles en contrebande.

Ils ont depuis développé des politiques et des procédures pour empêcher de tels vols et ont fait l’inventaire de ces articles toutes les semaines.

Beaucoup moins de pertes et un ROI très satisfaisant

“En utilisant la solution d’analyse prédictive de SPSS, nous pouvons limiter la disparition de certains articles de grande valeur de plus de 50% et réduire les pertes totales de 20%,” estime Christopher Dorsey, directeur informatique et contrôleur de gestion de Chase-Pitkin. “Ces résultats représentent des économies importantes à partir d’une petite installation. Le logiciel SPSS a été rentabilisé en un an et au vu du succès de ce premier déploiement, nous avons décidé de mettre en œuvre l’analyse prédictive de SPSS dans tous les magasins.”

Les détaillants s’appuient sur du personnel saisonnier supplémentaire pendant les fêtes car les pertes augmentent à cette période. Les pertes de stock notamment posent un grave problème tant pour les commerçants que pour les consommateurs. Les experts estiment que pour une famille moyenne, les frais en 2004 ont atteint 400 dollars de plus que prévu, et ce seulement pour couvrir le coût des marchandises volées.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.