Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Les investissements technologiques du marché de la grande distribution sont encouragés par les utilisateurs commerciaux


Rédigé par Teradata le 14 Février 2006

Les données et les outils jouent un rôle critique dans l’amélioration de l’état des stocks;

Le déploiement de la RFID et des entrepôts de données actifs (Active Datawarehouse) permettent de relever de nombreux défis du secteur



Selon une enquête menée par Teradata, une division de NCR Corporation (Bourse de New York : NCR), la grande distribution reconnaît que ses employés de première ligne ont besoin de données de meilleure qualité pour prendre des décisions au niveau du service client.



Trois personnes interrogées sur cinq ont déclaré que leurs employés avaient besoin d’accéder plus rapidement à des données de meilleure qualité. Environ 85% des commerçants interrogés ont dit que l’alignement étroit de l’inventaire à la demande du client dans la chaîne d’approvisionnement était également un facteur important pour le positionnement d’une entreprise vis-à-vis de la concurrence. Ces besoins parmi d’autres sont les moteurs de la croissance des investissements technologiques de la grande distribution en 2006.



La deuxième enquête menée par Teradata auprès des cadres de la grande distribution a montré une nette augmentation de la demande en matière de technologie de l’identification par radio fréquence (RFID) ainsi qu’un développement des besoins d’accès à l’information dans des délais proche du temps réel pour aider les employés de première ligne à fournir une assistance plus pertinente à leurs clients. Les cadres de la grande distribution continuent à répondre à la croissance constante du volume des données et de la demande des utilisateurs commerciaux en augmentant leurs investissements en technologie de l’information. L’enquête menée en décembre a confirmé que les dépenses en informatique allaient encore augmenter en 2006.



La production de données poursuit sa croissance exponentielle et la disponibilité des informations pour les gestionnaires de première ligne est d’autant plus cruciale, surtout en ce qui concerne les inventaires et l’état des stocks, a révélé l’enquête. La RFID et les technologies d’entreposage actif des données permettent à la grande distribution d’améliorer la gestion des inventaires et le niveau de sécurité.



« Nous observons une croissance très nette de l’utilisation de la technologie pour augmenter les ventes en permettant aux clients d’acheter plus et en générant des promotions plus spécifiques et pertinentes par rapport à leurs besoins réels. La technologie continue à être déployée pour améliorer l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement et des opérations de contrôle, mais même dans ces domaines, les marchands exploitent de plus en plus les informations détaillées dont ils disposent pour augmenter les chances du client de trouver exactement ce qu’il cherche, tout en optimisant les niveaux d’inventaire associés supporté par le commerçant, » a déclaré Des Martin, partenaire de gestion du secteur pour Teradata.



Pour la deuxième année consécutive, les personnes interrogées ont rapporté une augmentation des dépenses informatiques. Deux tiers des personnes interrogées ont déclaré que les dépenses informatiques de leur société avaient augmenté en comparaison aux dépenses de l’année précédente. Environ 45% des personnes interrogées ont dit que le budget informatique de leur entreprise serait essentiellement attribué à la technologie des entrepôts de données et aux systèmes de support analytique.



L’utilisation de la RFID se développe au-delà de la chaîne d’approvisionnement

D’après l’enquête, 20% des directeurs de la grande distribution ont affirmé que leur société avait des projets RFID planifiés ou en cours de réalisation alors que près de la moitié (47%) des personnes interrogées en 2005 rapportaient un déploiement actuel ou prévu de la RFID. Les projets RFID sont presque deux fois plus fréquents dans des entreprises dont le revenu annuel est de 3 milliards de dollars ou plus. Parmi les sociétés ayant des projets RFID, environ la moitié sont en train d’étudier les technologies RFID ou de faire des essais avec un certain nombre de fournisseurs présélectionnés.



« La RFID est en train de passer rapidement du stade des technologies émergeantes à celui d’outil accepté, plus particulièrement dans les grands réseaux de distribution qui souhaitent tirer le maximum de profit de ce déploiement. Les données restent l’élément critique de la RFID et c’est la collecte et l’analyse de données qui détermineront l’issue des nombreux essais en cours actuellement, » a déclaré Richard Beaver, consultant du secteur pour Teradata.



Pour la majorité des personnes interrogées au cours de l’enquête, les principaux avantages attendus de la RFID sont le meilleur suivi/contrôle des inventaires et un niveau de sécurité amélioré. Près de 9 personnes sur 10 (87 %) ont déclaré que leur entreprise utiliserait la RFID pour les inventaires ou la sécurité en magasin, et 58% de ces personnes ont dit que c’était la première priorité de leur société parce qu’elle permet d’effectuer des réapprovisionnements plus rapides et plus efficaces, d’identifier et d’empêcher les vols. Près des deux tiers (65%) des personnes interrogées ont dit que leur entreprise utiliserait la RFID pour la gestion des promotions et 40% qu’elle les aiderait à résoudre les problèmes liés à la garantie et au retour des produits.



L’utilisation des entrepôts de données actifs en pleine croissance

D’après l’enquête, en conformité avec le besoin d’analyser rapidement et avec précision les données collectées par la RFID ou d’autres outils, la technologie des entrepôts de données actifs qui permet d’obtenir des informations pour la prise de décision dans des délais proche du temps réel se développe dans la grande distribution. Plus des deux tiers des personnes interrogées ont déclaré que les avantages de l’entrepôt de données actif étaient la réponse aux interrogations dans des délais proches du temps réel, la gestion améliorée des inventaires et l’amélioration du service client.



« En plus d’une compréhension des avantages de l’entrepôt de données actif, il y a une conscience des défis qui accompagnent son implémentation, et plus particulièrement le partage de données dans l’ensemble de l’entreprise, les standards et les outils, la qualité des données et la consolidation, les coûts et les questions de politique interne. Les cadres de la grande distribution semblent comprendre que ‘la survie du plus rapide’ sera de plus en plus fréquemment l’élément qui distinguera les gagnants et que, pour gagner, la grande distribution va devoir déplacer ses applications vers un modèle d’entrepôt de données actif. Et c’est exactement ce à quoi ils sont en train de se préparer, » a déclaré Martin.