Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Les technologies d’intelligence artificielle INTEL au service de la préservation des baleines


Rédigé par Communiqué de Intel le 26 Juin 2017

Intel collabore avec Parley for the Oceans dans le cadre du programme SnotBot afin d’aider à préserver les océans.



Dirigée par le biologiste marin Iain Kerr, PDG d'Ocean Alliance, Parley se consacre à la recherche et à l'éducation au service de la protection des baleines et de la préservation des océans, qui conditionnent notre survie en tant qu’espèce. Ce travail se base sur la recherche scientifique et sur un engagement constant en faveur des milieux marins.

Intel contribue à ces recherches en mettant ses technologies d'intelligence artificielle (IA) et de drones au service des expéditions de Parley et de son réseau de collaborateurs. Ces expéditions sont consacrées à l'analyse de l'état de santé des baleines et de l'environnement océanique.

Pour relever l’important défi que constitue la collecte de données sur les baleines, Iain Kerr et son équipe ont développé SnotBot, un drone modifié qui collecte les résidus exhalés par les baleines lorsqu'elles remontent à la surface pour respirer. Ces résidus sont riches en données biologiques, et permettent d’analyser l'ADN, les hormones de stress ou de grossesse, les virus, les bactéries ou les toxines.

SnotBot transmet ensuite les échantillons aux chercheurs, lesquels se trouvent sur des bateaux à bonne distance des baleines.

L’expérience d'Intel dans le domaine des technologies intelligentes et connectées permettra d'améliorer le travail des chercheurs, grâce au téléchargement des données des drones vers des algorithmes d’intelligence artificielle pour reconnaitre en temps réel les baleines, partager des données sur leur santé, la présence de virus, le niveau d’acidité de l’eau… L’intelligence artificielle rend cette analyse possible dans les conditions les plus difficiles, même en cas de mouvements brusques de l'animal ou de visibilité limitée.

Le travail de collecte de SnotBot est aujourd'hui soutenu par la technologie Intel. À l'avenir, des drones Intel seront directement intégré au programme SnotBot. Le Falcon 8+ est ainsi un bon exemple : sa précision et sa performance en vol en feront un outil parfaitement adapté aux conditions difficiles qu’offrent les milieux océaniques.

L’expertise et les technologies Intel aideront les chercheurs de l'Alliance à prendre des décisions plus rapides lors de leurs missions et leur permettront d'exploiter presque immédiatement les données collectées au service de la santé de nos océans et de l'humanité.

- L'Intelligence Artificielle peut ainsi aider, par la reconnaissance d'images, à identifier une baleine, avant d’en collecter les résidus. Un gain de temps considérable pour les chercheurs.
- L'IA peut aider à prédire les problèmes et maladies des animaux lorsque des données ont été enregistrées et associées en quantités suffisantes (ADN, données sanguines, antécédents familiaux, conditions environnementales...)
- L'IA peut aider à prédire la localisation d'une baleine à chaque moment (pour mettre bas, par exemple), en prenant en compte ses trajets de migration l'année précédente et un certain nombre d’autres éléments mis en corrélation.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.