Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Lumières allumées, profits éteints ? Pourquoi l'innovation énergétique a-t-elle besoin de l'analyse de données ?


Rédigé par Antoine Junqua et Iain Stewart, Teradata le 30 Mai 2016

Reportez-vous aux débuts des années 2000 lorsque le discours dans l'industrie énergétique était surtout centré sur le fait de « garder les lumières allumées » face à une demande croissante de puissance par rapport à la production disponible. Il était aussi question de sauver la planète en réduisant les émissions de carbone.
Et tandis que cela demeure des objectifs clés pour les fournisseurs d'énergie dans de nombreux pays, il est devenu clair que l'industrie a besoin de quelque chose de plus.



Antoine Junqua, Director Utilities Industry, Teradata
Antoine Junqua, Director Utilities Industry, Teradata
Pourquoi ? Parce que les entreprises du secteur de l'énergie qui ont fait le plus de progrès sont celles qui ont détruit leur propre entreprise dans le processus. Ironique, n'est-ce pas ? Le fait est que les revenus de production ne sont plus ce qu'ils étaient et que les industriels de l'énergie de la « vieille école » n'en ont plus l'exclusivité. Les recettes proviennent maintenant des « prosommateurs », des coopératives énergétiques, et des petites entreprises de production d'énergies renouvelables. Ce double coup dur de la baisse des prix et des recettes est évident lorsque vous consultez les rapports annuels de plusieurs grands services publics de l'énergie européens intégrés en particulier.

Le résultat net ? Et bien, pour le dire crûment, les services de l'énergie doivent innover et se transformer ou bien mourir. Les principaux marchés de l'énergie évoluent - autrement dit que peuvent faire les entreprises pour éviter un avenir sombre ? Ou pour le dire différemment, comment les géants (parfois jugés archaïques) du secteur de l'énergie peuvent-ils rivaliser avec les nouveaux venus sur un marché qui se concentre sur les services de valeur spécifiques à moindre coût ?

Ce n'est pas totalement sombre. Les grands acteurs de l'énergie traditionnels ont quelques atouts dans leur manche - l'expérience du secteur, une connaissance profonde et un aperçu historique, sous la forme de riches ensembles de données inexploitées détenues dans ces organisations. Et lorsque nous combinons ces données avec de « nouvelles » données externes, au niveau de l'entreprise, la magie se produit.

Quelques exemples où les données peuvent alimenter l'innovation :
- Faire des choix plus intelligents pour des réseaux électriques intelligents. Concilier les exigences des « prosommateurs » avec le rendement fluctuant des sources d'énergies renouvelables pour fonctionner plus efficacement, maintenir et construire des réseaux intelligents.
- Garantir une stabilité financière dans le nouveau marché de la capacité de production. Faire fonctionner à tout moment la production mixte la plus rentable sur le plan financier, sur la base des données et des actifs actuels ou précis du marché.
- Transformer le risque en profit dans le commerce des produits de base. Tirer parti du croisement des informations clients, actifs et des autres départements de l'entreprise tout au long de la chaine de valeur.
- Offrir aux clients les bons produits et services au bon moment. Concilier les demandes du client avec la bonne gamme de produit et service afin de les fidéliser et de conduire les affaires avec de nouvelles valeurs axées sur les marchés de services de détail.
- Se concentrer sur les investissements dans le renouvelable avec le meilleur Retour sur Investissement. Évaluer les meilleures opportunités d'investissement tout en tenant compte de l'impact de la politique gouvernementale et d'autres facteurs de marché pour la production d'énergie et de stockage, par le vent, le solaire, la biomasse, l'énergie marine ou la marée.

Ces domaines de l'innovation couvrent tous les aspects de la chaîne de valeur énergétique. Mais exceller dans un domaine et pas dans un autre ne suffit pas. Il faut que tous ces éléments se fondent dans un système énergétique plus holistique. Encore une fois, l'analyse de toutes les données externes et internes à l'entreprise est un catalyseur essentiel pour cela.

Et cela n'a jamais été plus important qu'aujourd'hui, avec les frontières de l'industrie traditionnelle qui s'estompent par l'Internet des objets qui pilote les villes intelligentes et les opportunités de mobilité intelligente pour les acteurs en dehors de l'industrie énergétique qui veulent entrer et dominer l'écosystème des services publics.

Pour concourir, les acteurs du service de l'énergie n'ont pas seulement besoin de s'appuyer sur les données pour innover et transformer leurs entreprises. Ils ont besoin d'intégrer autant de données qu'ils ont à partir de la chaîne de valeur des services, intérieurement et extérieurement.

Et, je voudrai arguer (le règlement le permettant bien sûr) du fait que toutes les parties des services de l'énergie doivent avoir accès à une vision unique de cette mine d'or de données afin de prospérer dans leur domaine particulier de la chaîne de valeur. Les outils d'analyse de la donnée deviennent le moteur central pilotant l'innovation énergétique. Les innovateurs ont besoin d'accéder à un écosystème d'analyses à l'échelle de l'entreprise qui leur donnera la possibilité de prendre des décisions précises, d'innover avec des données et de découvrir de nouvelles idées qui conduisent la transformation et éviter à terme la disparition de leur activité.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.