Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


MATHWORKS exploite les GPU POUR MATLAB


Rédigé par Communiqué de Mathworks le 27 Septembre 2010

Parallel Computing Toolbox permet un calcul plus rapide avec l’accès aux GPU de NVIDIA



MathWorks a annoncé à la GPU Technology Conference (GTC) que les modules Parallel Computing Toolbox ou MATLAB Distributed Computing Server permettent désormais de prendre en charge les processeurs graphiques (GPU) NVIDIA dans les applications MATLAB. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux ingénieurs et aux scientifiques d’accroître les performances de leurs calculs MATLAB sans recourir à une programmation poussée.

Désormais depuis MATLAB, les ingénieurs et les scientifiques sont plus nombreux à bénéficier des GPU compatibles CUDA de NVIDIA, notamment des nouveaux GPU Tesla 20 basés sur l’architecture Fermi. Les utilisateurs de Parallel Computing Toolbox peuvent accéder à la bibliothèque NVIDIA CUDA sans avoir besoin d’apprendre la programmation CUDA ou de modifier leurs codes de manière significative.

« La simplicité d’utilisation de MATLAB permet à la communauté des ingénieurs et des scientifiques d’adopter rapidement les GPU pour leurs calculs », a déclaré Silvina Grad-Freilich, responsable marketing pour le calcul parallèle chez MathWorks. « Avec le support des GPU compatibles CUDA de NVIDIA, les utilisateurs de MATLAB peuvent exploiter les GPU afin d’accélérer leurs applications. Parallel Computing Toolbox permet aux ingénieurs et aux scientifiques d’accéder à toutes les ressources de calcul mises à leur disposition, des systèmes multicœurs et des GPU sur les postes de travail aux clusters ou grilles, et ce avec un minimum de programmation. »

Conçus à l’origine pour le rendu graphique dans l’industrie du jeu vidéo, fortement consommatrice d’images, les GPU ont évolué au cours des dernières années vers une utilisation plus généraliste. Les chercheurs peuvent les programmer pour l’exécution des calculs et des effets graphiques avancés requis dans le domaine de l’analyse et de la visualisation des données ainsi que dans des applications telles que la modélisation financière ou biologique.

« MATLAB est un composant essentiel de la boîte à outils de l’ingénieur et du scientifique », a déclaré Sumit Gupta, responsable des produits Tesla chez NVIDIA. « La possibilité offerte aux utilisateurs MATLAB d’accélérer leurs applications à l’aide des GPU est à la base d’innovations majeures dans tous les domaines d’application de l’ingénierie et des sciences. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.