Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Médias sociaux et Smart Data : quels enjeux pour les études consommateurs ?


Rédigé par Anne-Cécile Guillemot, Dynvibe le 17 Avril 2015

Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Youtube, blogs… La démocratisation des réseaux sociaux et l’explosion de leurs usages ces dernières années ont véritablement révolutionné la relation que les consommateurs entretiennent avec les marques. De fait, la veille stratégique online, basée sur l’écoute et l’analyse des conversations sur les médias sociaux, est devenue incontournable pour les marques. A l’occasion du Printemps des Etudes les 16 et 17 avril prochains, Anne-Cécile GUILLEMOT, co-fondatrice de la société DYNVIBE spécialisée en Social Media Intelligence, explique en quoi les études consommateurs « nouvelle génération » constituent un enjeu majeur pour la filière Marketing, Communication et Etudes.



Anne-Cécile GUILLEMOT, co-fondatrice de DYNVIBE et directrice du pôle Etudes
Anne-Cécile GUILLEMOT, co-fondatrice de DYNVIBE et directrice du pôle Etudes
Smart Data, matière précieuse et prometteuse !
Chaque jour, dans le monde entier, des millions de personnes s’expriment sur les médias sociaux au sujet de leurs expériences avec une marque, un produit, un service, ou sur leur façon de vivre au quotidien, et les sujets traités sont sans fin.
Les consommateurs présents et actifs sur les médias sociaux expriment par exemple ce qu’ils pensent d’une bande-annonce de film, commentent ce qui les a poussé à acheter tel ou tel mascara, se prennent en photo dans leur contexte de vie, expliquent en détails quelles sont leurs appréhensions vis-à-vis du véhicule électrique, donnent leur avis sur telle émission ou telle série télévisée, voire se filment dans leur salle de bain en train d’appliquer une laque coiffante ou un shampoing sec, comme le font certaines « vloggers » (vidéos bloggeuses).
Autant de données qualitatives précieuses lorsqu’on les analyse. Et c’est là le véritable enjeu de la « Social Media Intelligence » et des études consommateurs sur les médias sociaux : produire du sens et dégager des insights stratégiques à partir de cette masse significative d’informations à
valeur ajoutée appelée Smart Data.

Les études « nouvelle génération » au cœur d’une révolution marketing !
La « Social Media Intelligence » et les études médias sociaux qui en découlent n’ont pas vocation à remplacer les études traditionnelles, il s’agit surtout d’une façon inédite de découvrir le consommateur en mode passif et sans a priori. En effet, contrairement aux méthodes traditionnelles, les personnes « écoutées » sur le web à travers les outils de veille des médias sociaux ne sont pas en situation d’étude. Elles s’expriment librement et apportent ainsi des informations souvent disponibles uniquement dans ce contexte (utilisation des produits in situ, réaction à chaud et en temps réel au sujet d’un évènement ou d’une campagne, contexte de vie dans lequel le consommateur se met en scène, etc), qui s’avèrent passionnantes et désormais indispensables pour les entreprises.
Ces études « nouvelle génération » sans a priori permettent aux marques qui y ont recours de découvrir des profils consommateurs qu’elles n’avaient pas imaginés mais aussi des usages et des habitudes de consommation qui n’avaient jamais été identifiés au travers d’études classiques.
Autant d’informations stratégiques pour différents départements chez les annonceurs : les équipes produits, les responsables commerciaux, le service client, la communication et le marketing, les équipes de R&D, le management...

Des résultats concrets en termes d’innovation
Si le véritable enjeu de la veille digitale est de synthétiser les grandes tendances sorties d’un panel de consommateurs actifs sur les réseaux sociaux, elle permet aussi d’identifier les signaux faibles qui sont autant d’opportunités d’innovation pour les entreprises.
Elle permet par exemple de comprendre les besoins et les attentes non satisfaits par le marché. En effet, l’analyse des commentaires des consommateurs vis-à-vis d’un produit, d’une marque ou d’un service permet à la fois d’identifier les sources de satisfaction mais surtout les critères
d’insatisfaction, apportant ainsi des orientations stratégiques de réflexion aux équipes de recherche et innovation.
La veille stratégique digitale permet également de suivre en temps réel l’évolution du marché et d’identifier très rapidement de nouvelles innovations produits. La veille continue d’un marché à travers les médias sociaux permet d’être à l’écoute constante des nouvelles sorties produits, tant sur le marché national qu’international. Etre très amont dans la détection d’acteurs émergeants ou de produits novateurs offre aux entreprises la possibilité d’être extrêmement réactives sur leur marché.
Enfin, la « Social Media Intelligence » permet de voir naître de nouveaux comportements ou tendances de consommation. En anticipant ces changements et en tenant compte de ces évolutions, les marques peuvent développer de nouveaux produits ou services, toujours plus en adéquation avec les besoins de leurs clients.
La « Social Media Intelligence » offre l’opportunité de découvrir le consommateur sous un nouvel angle, de façon plus passive mais aussi plus immersive. Une fois analysée et transformée en insights directement exploitables, cette Smart Data (immédiatement disponible et ce à un niveau
international) offre un avantage concurrentiel indéniable aux entreprises qui l’ont intégrée dans leur stratégie de développement.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.