Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


MicroStrategy Leader des Editeurs Indépendants de Logiciels de Business Intelligence Ouverts


Rédigé par Microstrategy le 3 Janvier 2008

De nombreuses entreprises font le choix de systèmes décisionnels ouverts



À la suite des récentes annonces d'acquisition de Cognos par IBM et de Business Objects par SAP, la société MicroStrategy® Incorporated (Nasdaq : MSTR), éditeur mondial de logiciels de Business Intelligence (BI), annonce qu'elle occupe désormais la première place des fournisseurs indépendants de logiciels de BI en systèmes ouverts.

Les entreprises exigent des éditeurs de logiciels décisionnels indépendants et financièrement solides. L'acquisition d'éditeurs indépendants par des conglomérats a pour effet de créer des "piles fermées" de logiciels propriétaires qui ne fonctionnent correctement que s'ils sont utilisés ensemble. À l'inverse, les fournisseurs indépendants collaborent pour créer une “pile ouverte” de solutions présentant des avantages importants pour les clients.

1. Les DSI préfèrent les solutions de systèmes ouverts qui leur confèrent une liberté de choix



Les décideurs informatiques apprécient de pouvoir choisir librement des plates-formes logicielles qui ne les obligent pas à utiliser d'autres plates-formes matérielles ou logicielles spécifiques (par exemple, systèmes d'exploitation choisis indépendamment du matériel ; systèmes PGI choisis indépendamment des systèmes d'exploitation ; systèmes de gestion de base de données choisis indépendamment des systèmes d'exploitation et systèmes PGI ; et plates-formes décisionnelles choisies indépendamment de tous ces systèmes).

Les éditeurs de systèmes ouverts fournissent des logiciels décisionnels optimisés pour fonctionner avec une large gamme de produits complémentaires. Contrairement aux logiciels propriétaires comme Oracle Discoverer ou SAP Business Explorer, les logiciels de BI ouverts permettent aux DSI de changer facilement de matériel, de bases de données ou de systèmes PGI pour suivre l'évolution des besoins de leur entreprise.

2. Seules les solutions ouvertes sont optimisées pour les environnements technologiques hétérogènes

Les fournisseurs indépendants de systèmes ouverts sont en mesure d'optimiser leur technologie pour permettre une interopérabilité avec d’autres composants, souvent grâce à la synchronisation des priorités de développement. Comme ils sont fréquemment en concurrence directe sur tout ou une partie de leur offre, les éditeurs absorbés par un conglomérat se trouvent dans l'impossibilité de travailler en étroite collaboration ce qui, au final, augmente encore le nombre de technologies propriétaires. Par exemple, il serait irréaliste de demander à un éditeur de bases de données de partager ses plans de développement avec un autre éditeur dans le but d'optimiser leurs outils décisionnels.

3. Les éditeurs indépendants peuvent innover rapidement

Les éditeurs décisionnels absorbés dans des conglomérats doivent nécessairement participer à un nombre nettement plus important de circuits de décisions impliquant les actionnaires de la nouvelle société mère. Par conséquent, les projets d'innovation risquent de ralentir et les cycles décisionnels d'augmenter.

Certains observateurs ont suggéré que la business intelligence représente désormais une commodité susceptible de faire l'objet d'acquisition, ce qui diminue les exigences en matière d'innovation. MicroStrategy pense que de nombreuses années d'innovation technique sont nécessaires pour développer une solution complète décisionnelle d'entreprise fournissant les fonctions suivantes :

* Délivrer une réponse en moins d'une seconde à toutes les requêtes courantes
* Accès instantané par des milliers d'utilisateurs
* Nouvelles techniques de visualisation qui vont au-delà des tableaux et des graphiques pour aider les décisionnaires à comprendre leurs données
* Nouveaux modèles d'interface qui permettent aux utilisateurs d'explorer librement la totalité de l'entrepôt de données comme en surfant sur le Web
* Nouveaux concepts d'interface qui enrichissent la création de rapports avec une recherche de type Internet
* Fonctionnement à tolérance de pannes 24 heures/24 et 7 jours/7
* Diffusion de la business intelligence sur toutes les interfaces utilisateurs mobiles ou fixes
* Diffusion automatique et proactive d'alertes appropriées
* Intégration automatique de la business intelligence à chaque application opérationnelle
* Analyses complexes facilement accessibles à tous les utilisateurs métiers

Pour MicroStrategy, l'innovation est impulsée par la présence d'éditeurs indépendants et réactifs qui se consacrent à une mission précise visant à améliorer la clarté et le sens des décisions métier.

4. Les éditeurs indépendants de solutions ouvertes fournissent des services supérieurs et une stabilité prévisible à leurs clients

Enfin, chez MicroStrategy, nous pensons que les éditeurs indépendants de solutions ouvertes fournissent des services supérieurs à leurs clients car leur survie passe par la qualité de leur technologie et la supériorité de leurs services.

“Chez MicroStrategy, nous nous employons sans relâche à créer la plate-forme décisionnelle parfaite et à assurer l'omniprésence de la BI d'entreprise”, explique Sanju Bansal, COO de MicroStrategy. “Nous avons la chance de compter parmi nos clients de nombreuses entreprises qui ont implémenté des solutions décisionnelles complexes et étendues. Ils nous enseignent les fonctionnalités essentielles d'une plate-forme de business intelligence parfaite. Pour développer notre plate-forme décisionnelle, nous nous sommes entièrement reposés sur nos forces internes, sans acquisition ni compromis. Nous disposons ainsi des fondations nécessaires pour accompagner nos clients et leurs systèmes ouverts vers le succès".




Commentaires

1.Posté par Nicolas MARIVIN le 03/01/2008 15:59
Les arguments cités pour faire de MicroStrategy le leader des éditeurs indépendants de Logiciels de BI sont aussi valables pour la société SAS Institute. Sur l'année 2006, Microstrategy a réalisé un CA de 314 millions de dollars alors que sur la même période, SAS réalisait 1,9 milliard de dollars. Avec en moyenne un quart de son CA réinvesti chaque année en R&D et la sortie courant 2008 de la version 9.2 de sa plateforme décisionnelle (qui devrait rapprocher SAS des leaders du marché ETL et BI), il me semble que SAS mériterait légitimement cette place de leader.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.