Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Micropole-Univers adresse le marché en pleine croissance du CPM ou Corporate Performance Management


Rédigé par Micropole Univers le 31 Janvier 2005

Expert du décisionnel, Micropole-Univers structure la gestion de la performance en trois domaines : pilotage stratégique, pilotage opérationnel et pilotage budgétaire et financier pour répondre aux besoins des organisations



Sur un marché ultra concurrentiel à la reprise " molle " où les évolutions réglementaires et normatives imposent des modifications de grande envergure (LOLF, IAS, etc), les entreprises sont entrées dans la culture du pilotage des activités par leurs performances (améliorer la rentabilité, accroître leurs parts de marché, fidéliser les clients, maîtriser les coûts de production, développer leur capacité d'innovation,...) pour rester compétitives.
Renforcée par les pressions communautaires et internationales, cette lame de fond touche pour la première fois de notre histoire tant le secteur privé que le public où la loi organique fait office de socle à la réforme de l¹Etat. Il s¹agit ni plus ni moins de contrôler la dépense publique, d¹évaluer les politiques et de réaliser les objectifs annoncés : une révolution !

Pour cela, les organisations doivent analyser leurs activités afin de mieux en comprendre les évolutions. Leur capacité à les suivre à travers des indicateurs de performance fiables devient essentielle pour prendre les bonnes décisions au bon moment. Hormis le suivi et le pilotage des activités au fil de l¹eau, nécessaires à l¹anticipation des dérives ; les organisations éprouvent aujourd¹hui le besoin de traduire leur stratégie (ou politiques) en objectifs clairs et d¹en mesurer l¹atteinte via des indicateurs pertinents et fiables. Le cas échéant, elles doivent être capables d¹analyser les échecs ou les freins à l¹accomplissement des objectifs assignés.

De plus, pour obtenir une vision globale de la performance, les seules données comptables et financières ne suffisent plus. Les entreprises doivent également pouvoir mesurer la contribution des actifs intangibles (relations clients, image de marque, gestion de la masse salariale Š) à leur performance globale.

Fort d¹une expertise décisionnelle métier et de nombreuses expériences réussies dans l¹accompagnement de ses clients, Micropole-Univers, société de conseil et d'ingénierie spécialisée dans les domaines de la Business Intelligence et du E-Business accompagne les entreprises dans une démarche globale de pilotage de la performance.

Le CPM (Corporate Performance Management), marché stratégique pour Micropole-Univers

Selon le Gartner, 40 % des entreprises adopteront le CPM (ou gestion de la performance) d'ici 2005. Apportant une nouvelle dimension au marché du décisionnel, le CPM (Coporate Performance Management) est un nouveau concept qui intègre des méthodologies, des métriques, des processus et systèmes utilisés pour surveiller, gérer, mesurer et améliorer la performance. Le CPM évalue la situation de l¹entreprise, identifie les objectifs de pilotage opérationnel ainsi que les processus critiques ayant un impact direct sur l¹amélioration de la performance globale et propose un cadre approprié et priorisé pour l¹amélioration de cette performance.

Acteur majeur de l¹ingénierie décisionnelle depuis l¹émergence de ces technologies au début des années 90 et fort de plus de vingt ans d¹expérience opérationnelle, Micropole-Univers possède une connaissance pointue des méthodologies d¹implémentation et des technologies de gestion de la performance. Prenant en compte les enjeux spécifiques des entreprises/organisations et leurs contextes existants, le spécialiste du décisionnel mise sur la synergie entre les trois niveaux de pilotage dans l¹entreprise : stratégique, opérationnel et financier, généralement appréhendés indépendamment, afin d¹obtenir une vision plus globale et réaliste de la performance des entreprises.

" C¹est bien cette relation entre l¹identification des orientations stratégiques, l¹efficacité dans l¹exécution des processus et la maîtrise des moyens financiers alloués pour la réalisation de la stratégie de l¹entreprise qui est la clé de l¹amélioration de la performance " souligne Réda Gomery, responsable de l¹offre pilotage de la Performance au sein de Micropole-Univers.

Cette démarche fournit ainsi aux entreprises qui l¹auront mise en place, un cadre collaboratif à tous les niveaux permettant d¹aligner la réalisation sur les objectifs, les décisions tactiques sur la stratégie et les visées de chaque entité opérationnelle sur celles de l¹entreprise.

Sur le volet technologique, le CPM permet aux organisations de construire leur solution Business Intelligence dans la perspective de production d¹informations pertinentes pour la gestion de la performance. " Dans une certaine mesure, les ERP ont permis de structurer les processus d¹entreprise là où les Datawarehouse ont permis de structurer l¹information métier. Il est légitime de penser que le CPM s¹impose comme le véritable cadre d¹alignement des plates-formes technologiques décisionnelles sur les besoins en informations de performance pour l¹entreprise" ajoute Réda Gomery.

Micropole-Univers décline ainsi son expertise sur les trois niveaux de la gestion de la performance : stratégique avec la mise en place d¹une démarche de Balanced Scorecard reposant sur la création de tableaux de bords, opérationnelle avec le pilotage des processus (Vente, Marketing, RH, Logistique, Š) mais également de la profitabilité, la satisfaction clients, Š et enfin financière avec une expertise spécifique de consolidation, de planification et de suivi budgétaire et financier.

Zoom sur de nombreux projets réussis témoignant de l¹expertise décisionnelle de Micropole-Univers

Avec de nombreuses références et projets réussis à son actif, Micropole-Univers possède l¹expertise décisionnelle, technologique et métier pour accompagner les entreprises dans l¹amélioration de leur performance globale.

Micropole-Univers a par exemple répondu aux problématiques d'ARVAL, l¹un des principaux leaders européens de la location longue durée et de la gestion de parc automobile d¹entreprise, avec la mise en place d'un outil performant et commun à toutes les entités du groupe de contrôle de gestion et de reporting financier.

Autres références : Generali France Assurance, DaimlerChrysler Services, Groupe EDF, AGF, etc.




Commentaires

1.Posté par DECHAMPS le 01/02/2005 07:24
Pas mal...

Laurent PIERRE

2.Posté par Karl Von Clausewitz le 03/03/2005 01:46
On se gargarise, on se gargarise des mots savants
Par exemple, 'L'outil performant" chez Arval c'est ni plus ni moins un développement Excel VBA sur des cubes Essbase pour le reporting financier. On peut appeler ça CPM, BPM, si l'on veut, c'est creux tout ça

3.Posté par Charles PARAT le 07/03/2005 13:16
Merci à Karl v.C., (fin stratège et tacticien d'une autre époque: 1780-1831), de me donner l'occasion d'insister sur l'erreur de considérer que le CPM est une réponse uniquement technologique. Le CPM peut même être décliné avec une gomme et un crayon sur des sujets pour lesquels l'investissement technologique ne se justifierait pas. La dimension métier, processus, méthodes et métriques du CPM ne préjuge pas de la nature des outils employés. Bien conseillée, chaque entreprise se choisit le CPM qui lui convient et la manière de le décliner dans le temps. Le concept n'est pas si creux que l'imaginent les technologues, il permet de réfléchir et de concilier alignement stratégique, enjeux et adéquation des moyens. Moyens qui peuvent être technologiques mais surtout méthodologiques et humains. Donc de valoriser des solutions dans lesquelles la technologie employée peut paraître simple pour les experts, mais utile, flexible et adaptée au projet pour les utilisateurs. Il faut choisir son camp, mais la business intelligence est sensée servir ... l'utilisateur métier. N’hesitez pas à me contacter nous en parlerons plus à l’aise. Cdlt

4.Posté par Karl Von Clausewitz le 12/03/2005 00:11
Vielen Dank, Herr Parat, für ihre Lektion

C'est bien la toute première fois qu'on me prenne pour un technologue, et c'est d'autant plus flatteur pour moi (Ich bin ein Soldat) que ça vient d'un technologue expert d'Oracle / Business Object comme vous.

Et je persiste à dire que le fameux exemple de "l'outil performant chez Arval" cité dans la communication a été juste un projet de reporting "simple et efficace", rien de "alignement stratégique, anchois et jeux" alambiqué qu'on veuille bien le faire croire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.