Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Micropole : chiffre d’affaires 2012 stable à 120,4 m€


Rédigé par Communiqué de Micropole le 8 Février 2013

Micropole, groupe international de conseil et d'ingénierie, spécialisé dans les domaines de la Business Intelligence, de l’e-Business, de l’ERP et du CRM, a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires annuel stable à 120,4 m€, par rapport aux 120,8 m€ réalisés en 2011 (-0,3%). À périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires s’élève à 117,4 m€, en recul de 2,8%.



L’année 2012 s’est donc déroulée dans un contexte macro-économique complexe avec un ralentissement significatif des investissements. Cette baisse du niveau d’activité, constatée à partir du mois de mars, s’était intensifiée durant le second et troisième trimestre. Au contraire, la fin de l’année a été marquée par un changement de tendance.



En valeur absolue, le dernier trimestre 2012 a en effet permis de constater clairement une hausse du niveau d’activité et une croissance du carnet de commandes. Ceci permet d’aborder le début de l’exercice 2013 avec des perspectives d’amélioration de l’activité du groupe. Par contre, en valeur relative par rapport à 2011, le dernier trimestre a été impacté pour Micropole par un effet de base défavorable, puisque la croissance du groupe avait été de 21% sur le quatrième trimestre 2011. Par ailleurs, le mois de décembre 2012 a été spécifiquement marqué par un effet calendaire négatif de 18% (18 jours de production contre 22 en décembre 2011) et une forte augmentation du taux de prise de congés, ainsi que par un moindre dynamisme sur les chiffres de vente de licences. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires consolidé atteint 32,0 m€, en recul de 9.9% par rapport à 2011 (à périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires organique s’établit à 31,5 m€ contre 35,5 m€).



Du point de vue de l’analyse par secteurs géographiques et sur l’ensemble de l’année, c’est en France et en Suisse que le ralentissement a été le plus marqué. La Suisse en particulier a été très fortement affectée par les difficultés touchant le secteur bancaire. Dans ce pays, l’activité a atteint son point bas en septembre, avant de marquer une nette reprise au dernier trimestre. Le Benelux, porté majoritairement par le dynamisme de l’offre ERP, a fortement bénéficié de projets à composante internationale. Enfin, en Chine, pour sa première année d’implantation, Micropole a enregistré en 2012 la signature de plusieurs nouveaux projets, offrant ainsi de bonnes perspectives de croissance, même si l’activité n’a pas encore d’impact significatif sur le chiffre d’affaires global.


En ligne avec sa stratégie, le groupe Micropole a donc poursuivi son développement international, qui représente désormais près de 27% du chiffre d’affaires. 2012 a été marquée par l’ouverture d’un troisième bureau en Chine (Pékin), et les acquisitions de la société belge Velixis, spécialisée dans la Business Intelligence, et du cabinet de conseil suisse Beryl, spécialisé dans le risque et l’organisation (secteur financier). Micropole a donc amplifié en 2012 la stratégie de renforcement de ses offres à forte valeur ajoutée tournées vers l’international.



En ce qui concerne les offres, l’exercice a été marqué par le dynamisme des activités à forte valeur ajoutée, comme notamment l’EPM ou le Master Data Management, dans lesquelles Micropole a une place de leader, ainsi que l’ERP. A noter aussi en France, la progression de la filiale de formation du groupe, ainsi que des régions, alors que la Business Intelligence et l’e-Business ont été plus impactés sur Paris par le ralentissement du marché. L’exercice 2012 met en lumière une accélération de la différence de dynamique entre les activités, ce qui va permettre au groupe d’orienter au mieux ses investissements dans les années à venir.





« L’exercice 2012 a été incontestablement compliqué, notamment durant le deuxième et troisième trimestre. La fin de l’année nous a permis cependant de constater une stabilisation de notre activité par rapport aux deux trimestres précédents, et surtout la hausse du carnet de commandes. D’une manière générale, les offres à forte valeur ajoutée sur lesquelles Micropole est positionné, ont continué à se développer, permettant d’ailleurs au groupe de débuter 2013 sur une dynamique commerciale plus soutenue qu’en début d’année dernière. La poursuite de notre développement sur des activités différenciatrices, l’innovation et l’international, restent donc les mots clefs pour la stratégie de Micropole et la reprise de notre croissance en 2013 », commente Christian Poyau, Président-Directeur Général de Micropole.

Prochain rendez-vous financier
Mercredi 10 avril 2013, publication des comptes annuels clos au 31 décembre 2012.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.