Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Micropole : un résultat opérationnel 2011 en forte progression à +14% en lien avec une dynamique soutenue de croissance


Rédigé par Communiqué de Micropole le 10 Avril 2012

· + 18% de croissance du CA
· 25% du chiffre d’affaires à l’international



Résultats consolidés 2011

Micropole, groupe international de conseil et d'ingénierie, spécialisé dans les domaines de la Business Intelligence, de l’e-Business, de l’ERP et du CRM, clôture un exercice 2011 particulièrement dynamique avec un chiffre d’affaires en progression de 18% par rapport à l’exercice 2010 (+9,1% à périmètre et taux de change constants). Trois opérations d’acquisitions sont venues renforcer les prestations à forte valeur ajoutée du groupe ainsi que sa position à l’international.



Le résultat opérationnel courant s’établit à 6,6 millions d’euros, en progression de 5% par rapport aux 6,3 millions d’euros réalisés en 2010. Le taux de marge opérationnel courant est proche de celui de 2010 (5,5% vs 6,2%) malgré le nombre très important de recrutements (notamment plus de 300 nouveaux collaborateurs facturables en France), ainsi que les investissements en marketing et la création d’un département Recherche & Innovation. De son côté, le résultat opérationnel progresse fortement (+14%) à 5,8 millions d’euros, et ceci malgré l’impact des investissements de 0,4 million d’euros liés aux trois acquisitions, dont une en Chine.



Le résultat net part du groupe s’élève à 3,7 millions d’euros, en baisse de 0,5 million d’euros par rapport à l’exercice précédent. Ce différentiel correspond à la charge d’imposition en forte augmentation pour la France, augmentation liée comme prévu à la réforme 2011 de la CVAE, ainsi qu’à des écarts de change et de conversion importants, qui ont pesé pour leur part sur les comptes à hauteur de 0,3 million d’euros.







Développement international

L’année 2011 a été marquée par l’amplification du développement du groupe, notamment à l’international, qui représente dorénavant 25% du chiffre d’affaires.



Les acquisitions successives de la société belge Oasis Consultants, spécialisée dans l’ERP-SAP et de la société chinoise Easteq (Micropole China), spécialisée dans le développement d'applications d'entreprise (e-commerce, Trading, CRM, ERP & SCM), sont venues renforcer Micropole dans ses expertises métiers en Europe et en Asie.



Intégrées pour la première année au sein du groupe au 1er janvier 2011, les activités de Micropole en Belgique ont été marquées par une activité soutenue, conforme aux objectifs de croissance et de rentabilité attendus.


La filiale Suisse (Cross) a également retrouvé sur l’exercice son niveau de rentabilité historique malgré un contexte économique perturbé par l’évolution du Franc suisse.





Situation financière

En 2011 les capitaux propres du groupe ont atteint plus de 58,7 millions d’euros (vs 57 millions d’euros en 2010). Profitant de sa structure financière solide, le groupe a par ailleurs procédé l’année passée à un important programme de rachats/annulations d’actions, pour un total de 2,7 millions d’euros. La trésorerie du groupe s’établit ainsi à fin 2011 à plus de 14 millions d’euros ; la baisse de 2 millions d’euros, comparée à fin 2010, étant directement liée à la tension perçue sur les derniers mois de l’année au niveau des conditions de règlement de certains grands comptes clients. Ce point a également impacté l’endettement net qui s’établit à 3.9 millions d’euros.





Poursuite du plan stratégique de développement du groupe en 2012

L’année 2011 a donc été particulièrement favorable pour le groupe Micropole qui a largement surperformé son marché en terme de croissance du chiffre d’affaires.

La situation macro-économique actuelle rend évidemment plus difficile les projections à court terme. Les ressources financières intactes du groupe lui permettent cependant d’envisager en 2012 la poursuite de sa stratégie sélective d’acquisitions à l’international, comme en France, autour d’expertises de pointe.

« Conformément à notre plan de développement à 3 ans annoncé en 2010, nous avons atteint en 2011 les principaux objectifs que nous nous étions fixés. L’exercice 2012 démarre cependant de manière moins dynamique qu’en 2011, avec certains décalages d’investissements de la part de nos clients. Nous maintenons néanmoins notre objectif de 150 M€ de chiffre d’affaires à fin 2013. Notre développement continuera à s’appuyer sur des domaines à forte valeur ajoutée, toujours très porteurs, et dans lesquels Micropole est leader (EPM, MDM, …), ainsi que sur des opérations de croissance externe très ciblées », commente Christian Poyau, Président-Directeur Général de Micropole.







Prochain rendez-vous financier le jeudi 3 mai, avec le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2012.

Le calendrier financier complet est disponible sur le site internet du groupe, rubrique investisseurs.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.