Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Microsoft lance la version finalisée (RTM) de SQL Server 2012


Rédigé par Communiqué de Microsoft le 8 Mars 2012

· La nouvelle génération de plateforme de gestion de l’information optimisée pour le Cloud
· Conçue pour aider les clients à tirer parti de toutes leurs données, quels qu’en soient la nature, le volume et la localisation
· Un coût de 70% inférieur à une solution Oracle équivalente*
· Disponibilité commerciale le 2 avril 2012



Microsoft lance la version finalisée (RTM) de SQL Server 2012, sa plateforme de gestion de l’information optimisée pour le Cloud. SQL Server, la base de données la plus vendue dans le monde en unités, va permettre -dans sa version 2012- de relever le challenge de l’explosion et de l’analyse des données en les rendant rapidement et facilement exploitables par les organisations. Microsoft révèle également aujourd’hui de nouveaux détails sur sa stratégie Big Data avec la disponibilité d’une nouvelle version préliminaire des services Apache Hadoop dans Windows Azure.

« Avec SQL Server 2012, Microsoft poursuit trois grands objectifs : devenir la plateforme de référence des applications critiques de l’entreprise, offrir une solution décisionnelle toujours plus complète intégrant la dimension Big Data, et enfin permettre la meilleure connexion possible au Cloud » explique Jérôme Trédan, Directeur des produits serveurs et plateformes de Cloud computing chez Microsoft France. « Nous continuons à innover massivement (170 nouvelles fonctionnalités et améliorations), tout en affichant un TCO extrêmement agressif. »

SQL Server 2012 : des capacités déjà adoptées par des centaines de clients

SQL Server 2012 a déjà été déployé par des centaines de clients dans le monde, leaders de l’industrie tels que Volvo, Revlon, HSN, Sanofi Pasteur, Klout et LG Chemical. Les clients qui choisissent SQL Server 2012 bénéficient d’un écosystème de partenaires significatif, capable de développer des solutions répondant aux besoins les plus pointus en matière de gestion de données.

« Notre activité repose sur notre capacité à fournir rapidement à nos clients une vision détaillée de plusieurs téraoctets de données issues des réseaux sociaux » confie David Mariani, vice president of Engineering chez Klout, société de mesure d’influence digitale. « Avec SQL Server 2012, et les outils de Business Intelligence intégrés, nous traitons un nombre extrêmement important de requêtes en quasi temps-réel. La plateforme de gestion de données de Microsoft n’a cessé d’évoluer et nous permet de rester à niveau face à la croissance continue des données numériques ».

Les enjeux du Big Data

Le cabinet d’études Gartner estime que le volume des données dans le monde croît à un taux de 59% par an, dont 70 à 85% sous une forme non-structurée.** Dans la continuité de son engagement autour du Big Data, Microsoft annonce une nouvelle version préliminaire d’un service Apache-Hadoop pour Windows Azure. « Nous continuons ainsi l’intégration toujours plus forte du Big Data dans nos offres SQL Server et les outils décisionnels associés tels que PowerPivot pour Excel et Power View » explique Jean-Marc Monfort, Chef de Produit SQL Server chez Microsoft France.

Depuis le lancement de la première version préliminaire en décembre dernier, des clients tels que Webtrends et l’Université de Dundee en Ecosse, utilisent ce service Hadoop pour extraire simplement des informations provenant de données complexes hébergées dans le Cloud. Les clients intéressés par cette nouvelle version préliminaire peuvent se rendre sur le site : http://www.hadooponazure.com

Des améliorations constantes, un ROI toujours plus attractif

Microsoft dévoile les résultats d’une étude conduite par Forrester Consulting, sur les bénéfices attendus du passage à SQL Server 2012. Cette étude montre un ROI pouvant atteindre 189% sur une période d’amortissement de 12 mois.

Avec l’annonce de la version finale de SQL Server 2012, Microsoft met à jour son offre d’appliances SQL Server, proposées conjointement avec ses partenaires HP, DELL, Bull et IBM. Elles sont désormais disponibles avec SQL Server 2012, supportent les SSD (Solid State Drive) et voient leurs performances multipliées par 10 grâce à la technologie xVelocity de SQL Server 2012. Ces offres sont adaptées aux entrepôts de données atteignant 80 TO. Au-delà, l’appliance Microsoft Parallel Data Warehouse (PDW), capable de traiter jusqu’à 600 TO de données, connait aussi des évolutions : « PDW proposée par HP et Dell, est désormais disponible en demi rack et dans une nouvelle version (Appliance Update 3), 10 fois plus performante » explique Damien Cudel, Chef de Marché plateforme applicative chez Microsoft France. « Avec Hadoop, cette offre est au cœur de notre stratégie visant à la démocratisation de Big Data en entreprise ».

Pour télécharger la version d’évaluation de SQL Server 2012, rendez-vous sur ce http://www.microsoft.com/downloads/fr-fr/details.aspx?familyid=a74d1b60-6566-4551-b581-03337853b82b&displaylang=fr




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.