Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Microsoft prévoit de lancer une version serveur de Excel en 2006


Rédigé par le 27 Octobre 2004

A l’image de ce qui a déjà été développé pour Project ou Sharepoint, Microsoft devrait proposer en 2006 un Excel Server, qui sera en particulier utilisé dans une architecture décisionnelle.



Parmi les « indiscrétions calculées » qui filtrent du campus Microsoft de Seattle, il y a quelques jours, le bruit a commencé à courir que la prochaine version majeure de Office System, prévue en 2006 et qui porte le numéro 12, verrait quelques outils migrer peu à peu du poste client vers le serveur. Ce serait en particulier le cas de Visio et de Excel, puis de Infopath. Bien que prévue dans la même fenêtre de lancement que le prochain système d’exploitation, Longhorn, la sortie des deux produits ne serait pas liée, et Office System 12 fonctionnerait également sur les systèmes actuels, Windows 2000 et XP. Un éventuel retard supplémentaire de Longhorn n’empêcherait pas la sortie de Office 12.

Difficile d’imaginer pour le moment les contours exacts d’un outil Excel Server, mais il devrait en particulier profiter aux applications décisionnelles. Comme le revendique Microsoft, Excel serait l’outil idéal pour manipuler des données décisionnelles et les mettre en forme. Le fort taux d’utilisateurs (plus de 80% en 2003) qui extraient les données de leur outil décisionnel maison, pour les manipuler ensuite plus aisément dans Excel, semble en tous cas confirmer cette assertion.
Un serveur Excel permettrait de mieux partager l’information, de limiter les possibilités d’intervention de l’utilisateur, tout en lui laissant la main sur la mise en page ou la manipulation des données. D’outil personnel, Excel deviendrait un outil collaboratif. Combien de fois avez-vous reçu une feuille Excel, l’avez-vous modifiée, avant de la faire suivre à d’autres destinataires… sans jamais être véritablement certain que les modifications apportées par chacun seront bien prises en compte dans la version finale.

Un excellent exemple de combinaison client-serveur dans l’offre Microsoft est l’évolution de Project, outil individuel de gestion de projets, vers un couple Project sur PC / Project Server. Le même type de collaboration et de partage pourrait être imaginé pour Excel. L’objectif n’est donc pas pour Microsoft d’aller vers une forme de client léger, sans Excel sur le poste de l’utilisateur, mais plutôt vers la combinaison intelligente de fonctions client et de fonctions serveur. Un excellent moyen également de faire croître son chiffre d’affaires, en proposant des versions serveur complémentaires donc génératrices de revenus additionnels.
Pour les partenaires éditeurs de Microsoft dans le décisionnel, ils devront là encore étudier de près ces développements et adapter leur offre afin de rester complémentaires sans trop être concurrents.




Commentaires

1.Posté par Philippe NIEUWBOURG le 04/11/2004 06:38
Quelques précisions sur cette pré-annonce de Microsoft Office 12.
D'après les informations obtenues auprès de revendeurs et partenaires de Microsoft, il semble que la disponibilité de Office 12 soit prévue pour juillet 2006, avec une première version Beta planifiée pour fin août 2005.
Parmi les nouveautés de cette version, serait développé un nouvel outil de réalisation de graphiques, qui ferait entre autres le lien entre Excel et Powerpoint, faisant des graphiques un des points clefs de cette nouvelle version.

En 2006 serait confirmée la sortie d'une version serveur de Excel, baptisée à ce jour ECS (Excel Calculation Server).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.