Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Microsoft sélectionne kpiWeb et sa solution de « BI As A Service », dans le cadre de son nouveau programme Bizspark à destination des jeunes pousses innovantes.


Rédigé par Communiqué de Kpiweb le 17 Novembre 2008

A l’occasion du lancement international du programme Bizspark de Microsoft qui s’est déroulé le 5 novembre dernier à Paris, kpiWeb a été retenue parmi les premières startups pour intégrer ce programme.



BizSpark est un programme mondial destiné à soutenir et accélérer le développement des jeunes entreprises. Il s’adresse tout particulièrement aux entreprises en phase d’amorçage et aux porteurs de projets d’entreprise dans les domaines du logiciel et du web. Avec BizSpark, Microsoft propose d’abord aux entrepreneurs un accès simple et rapide à l’ensemble des dernières versions de ses outils de développement ainsi qu’aux licences de production des plateformes serveur en mode hébergé. BizSpark propose également un support technologique et une mise en visibilité des projets. Il n’y a pas de coûts d’entrée à acquitter pour le programme et les conditions d’éligibilité sont minimales.

Plus spécifiquement pour les startups comme kpiWeb proposant une offre de type SaaS, le programme BizSpark inclut les licences de production en mode hébergé pour les serveurs d’application et de gestion suivantes : Windows Server, SQL Server, Sharepoint Portal Server, Biztalk Server et Systems Center.

« La décision de sélectionner kpiWeb parmi les premières startups bénéficiant du programme Bizspark en France était naturelle », déclare Lubomira Rochet, Responsable du programme Bizspark chez Microsoft France. « En effet, la qualité de son équipe et le positionnement de l’offre de kpiWeb qui propose la première plateforme décisionnelle globale sous la forme d’un service hébergé (SaaS), répond parfaitement aux critères de sélection que nous avons fixés », poursuit-elle.

Pour kpiWeb, l’intégration à ce programme est une opportunité pour accélérer son développement.

« A l’origine du projet, nous envisagions d’utiliser des technologies open source pour bâtir notre solution et limiter nos charges de développement », précise Olivier Barnabot, Responsable du Développement Commercial de kpiWeb, « Bizspark, au travers des conditions d’utilisation des licences de développement et de production, nous permet d’accéder aux technologies les plus avancées en terme de Business Intelligence de Microsoft sans impacter notre trésorerie. Par ailleurs, l’accès privilégié à l’écosystème de Microsoft, nous permet d’envisager un développement plus rapide par rapport à nos plans initiaux», ajoute-t-il.
« Enfin, nous comptons beaucoup sur la visibilité que nous obtiendrons grâce au portail et à la base de données Bizspark pour communiquer sur les avantages de notre solution. », conclut-il.

Depuis le début de sa commercialisation en Novembre 2007, une dizaine de sociétés se sont abonnées au service kpiWeb pour utiliser sa plateforme de Business Intelligence. Parmi elles, des références prestigieuses comme les Laboratoires Nuxe, EURODEP ou le Groupe César.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.