Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Moi, je veux être statisticienne, comme ma maman !


Rédigé par le 6 Janvier 2013

Comment profiter de cette année 2013, promulguée année mondiale de la statistique pour donner envie aux plus jeunes générations d’embrasser une carrière liée à l’analyse de données. C’est un des objectifs que s’est fixé le Data Science Institute, partenaire de cet événement. A cette occasion, nous avons imaginé et souhaitons diffuser le plus largement possible une campagne originale de promotion des métiers de la statistique.



Moi, je veux être statisticienne, comme ma maman !
Un de nos clients, père d’une adolescente, à qui nous présentions la semaine dernière cette campagne de promotion n’a fait que nous nos craintes. « Ma fille est une ado de 15 ans, elle ne jure que par les iPhones, les vêtements Abercrombie & Fitch et les stars de cinéma. Elle est peu réceptive aux statistiques en ce moment… », avouait-il un peu dépité. L’image du statisticien tel que nous la renvoie Google lorsque l’on lance une simple recherche sur les images n’est sans doute pas ce qu’il y a de plus attirant pour un jeune adolescent en 2013. Et pourtant, les applications statistiques sont nombreuses pour analyser en temps réel les vêtements préférés des stars de cinéma et consulter ces croisements sur son téléphone intelligent !

L'année mondiale de la statistique est sans doute l’occasion de faire évoluer les mentalités. Auprès des jeunes mais aussi de leurs parents. Soucieux de conduire leurs enfants vers des métiers porteurs, qu’ils connaissent peut-être eux-mêmes mal, les parents sont les premières cibles de cette initiative.
Si dans les années 60, orienter ses enfants vers le secteur pétrolier apparaissait sage, l’analyse de données l’est certainement tout autant en 2013. Et si tout le monde s’accorde à dire que les données sont le pétrole du XXIe siècle, sans doute les analystes de données, les Data Scientists et donc les statisticiens, sont-ils les stars de cette évolution.

Si cela doit passer par une évolution de la terminologie, il ne faut pas s’y opposer par simple dogme. Les « vendeurs » sont devenus des attachés commerciaux, puis parfois même des ingénieurs commerciaux ou des responsables de compte, sans que cela ne change leur métier de base, toujours aussi noble et indispensable : vendre. Les « secrétaires » sont devenues des « assistantes », et là encore, elles sont toujours aussi indispensables à leur patron.

Que les « statisticiens » souhaitent changer d’appellation et se sentent valorisés par des termes tels que « analyste de données », « data scientist » ou… « Data Geek », ne pose aucun problème. Le seul objectif est de convaincre les jeunes générations du potentiel professionnel que représente l’analyse de données au travers d’une science qui s’appelle et s’appellera toujours la statistique.
Quant au Data Science Institute qui se positionne, pour l’instant, sur la formation et la reconversion des professionnels vers ces nouveaux métiers, il participe ainsi à l’effort collectif. Le XXIe siècle est le siècle de la donnée, et nous nous en réjouissons chaque jour !

La campagne « je veux être statisticienne, comme maman ! » est disponible gratuitement, sous différents formats que vous pouvez télécharger en utilisant les liens ci-dessous :

Versions PDF pour impression sur une imprimante
- Format A4 26 Mo
- Format A3 37 Mo
- Format A2 102 Mo
- Format A4 Basse définition JPEG pour fond d'écran

Versions PDF avec traits de coupe pour impression par un imprimeur
- Format A4 26 Mo
- Format A3 26 Mo
- Format A2 102 Mo

Elle est également déclinée sous une version « Je veux être Data Scientist, comme maman ! »

Versions PDF pour impression sur une imprimante
- Format A4 26 Mo
- Format A3 37 Mo
- Format A2 102 Mo

Versions PDF avec traits de coupe pour impression par un imprimeur
- Format A4 26 Mo
- Format A3 37 Mo
- Format A2 102 Mo

N’hésitez pas ensuite à les imprimer, à les afficher, à les faire circuler. Bonne année 2013, année mondiale de la statistique !




Commentaires

1.Posté par Thierry Vallaud le 31/01/2013 13:22
Bonne idée l'année mondiale
Après je ne pense pas que j'aimerai que "Maman" soit staticienne, j'aimerai mieux "top modèle", "chanteuse", "actrice", "danseuse exotique".....
Enfin c'est quoi le data science institut ? Un organime privé ?
Pour finir ce qu'il faudrait surtout changer c'est l'enseignement des maths au lycé qui dégoute à jamais des maths et donc des statistiques 95% des étudiants normaux

2.Posté par Philippe NIEUWBOURG le 31/01/2013 15:28
L'objectif de cette campagne un peu décalée est justement de redorer le blason des professions scientifiques, y compris pour les jeunes femmes. On peut être jolie et utile, en étant statisticienne, et c'est un métier d'avenir, sans doute plus que chanteuse d'ailleurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.