Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


N° 6 Decideo : Parlons des tableaux de bord adaptifs


Rédigé par le 20 Janvier 2017

Vidéo podcast de Decideo, présenté par Philippe Nieuwbourg



Demandez à un gestionnaire ce qu’il souhaite dans son tableau de bord. Il vous répondra très souvent qu’il veut y concentrer un maximum d’indicateurs en un minimum de place, qu’il veut, d’un coup d’oeil, savoir que tout va bien, et ce qui va mal. En un mot, il vous dira qu’il veut être rassuré. Rares sont les gestionnaires qui vous diront qu’un tableau de bord est un outil d’aide à la prise de décision. Et pourtant… les premiers systèmes de “BI” avant qu’ils ne portent ce nom, étaient des SIAD (Systèmes Interactifs d’Aide à la Décision). Pourquoi n’a-t-on pas su les faire évoluer dans le bon sens ?

Oublions un instant les tableaux de bord informatiques, pour revenir à ceux que nous regardons tous les jours ou presque, ceux de nos voitures. La principale caractéristique d’un tableau de bord automobile, est que la plupart des indicateurs sont éteints. Le principe est en effet de vous alerter uniquement lorsqu’un problème survient, afin que vous puissiez prendre une décision.
Imaginez un instant que votre automobile clignote comme un arbre de Noël, et que chaque indicateur vous dise en permanence “tout va bien”, “tout va bien”... Impossible de vous concentrer sur la conduite !
Parlons maintenant du pilote d’avions de chasse. A plus de mille kilomètres/heures, en plein combat, il voit s’afficher dans son casque les informations dont il a besoin. Là encore, imaginez que la visière de son casque soit remplie d’informations inutiles, de tous ces indicateurs qui lui confirment que tout va bien, qui lui disent qu’il n’a pas de décision à prendre. La seule information dont il a besoin à l’instant T, est peut-être la distance et l’angle de tir, vers l’avion ennemi. Que la pression d’huile et le niveau de kérosène soient parfaits, ne lui apportent aucun élément de décision crucial, et perturbent sa concentration. Ces informations essentielles s’affichent directement dans son champ de vision, comme une réalité augmentée, pour lui permettre de consulter les données, sans perdre le focus de son regard… ce qui est important lorsqu’on pilote un avion à mille kilomètres/heure...

Dans le cadre d’une situation critique, ce sont donc uniquement les informations nécessaires à la prise de décision qui doivent être transmises : qu’il s’agisse de la détection d’un missile pour le pilote de chasse, où d’une hausse de la température du moteur pour notre automobile.

Et pourtant, si nous revenons au tableau de bord de notre gestionnaire, c’est finalement un arbre de Noël qu’il nous réclame. Le plus de guirlandes possibles, lumineuses et clignotantes, et toutes concentrées dans une seule page… Comment prendre les bonnes décisions avec tant de bruit autour ? A quoi servent tous ces indicateurs qui vous disent que vous n’avez aucune décision à prendre ?

Retrouvez l'article complet sur : [http://www.decideo.fr/Passez-aux-tableaux-de-bord-adaptifs-aujourd-hui-vous-avez-tout-faux-_a9057.html]urlblanlk:http://www.decideo.fr/Passez-aux-tableaux-de-bord-adaptifs-aujourd-hui-vous-avez-tout-faux-_a9057.html




Commentaires

1.Posté par VB le 27/02/2017 12:13
Un tableau de bord peut avoir tous les indicateurs et il suffit de demander à l'utilisateur de sélectionner ce qu'il veut voir. Voire même lui recommander quels sont les indicateurs les plus pertinents pour son activité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.