Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


NVIDIA ouvre la plateforme CUDA par une mise à jour du code source du compilateur


Rédigé par Communiqué de Nvidia le 14 Décembre 2011

La firme permet aux chercheurs et aux développeurs d'outils logiciels d'ajouter au célèbre modèle de programmation parallèle, de nouveaux langages et de nouvelles compatibilités avec des architectures



NVIDIA annonce aujourd'hui qu'elle fournira le code source de son nouveau compilateur CUDA basé sur LLVM, aux chercheurs universitaires et aux vendeurs d'outils logiciels. Cela va leur permettre d'ajouter plus facilement la compatibilité GPU à plus de langages de programmation et à plus d'applications compatibles CUDA, et ce, sur des architectures de processeur alternatif.

LLVM est une infrastructure de compilateur open source largement employée. Elle est conçue de manière modulaire, ce qui facilite l'ajout de compatibilité à de nouveaux langages de programmation et à de nouvelles architectures de processeur. Elle est utilisée pour une gamme de besoins de programmation par de nombreuses entreprises de premier plan, comme Adobe, Apple, Cray, Electronic Arts et bien d'autres.

Le nouveau compilateur CUDA basé sur LLVM, amélioré en étant compatible avec l'architecture pour les GPU en parallèle de NVIDIA, est inclus dans la dernière version du Toolkit CUDA (v4.1) actuellement disponible.

"L'ouverture de la plateforme CUDA est une étape importante", a déclaré Sudhakar Yalamanchili, professeur à l'Institut de Technologie de Georgie et responsable du projet Ocelot , dont le logiciel de cartes a été écrit en CUDA C pour les architectures de processeurs différents, "L'avenir de l'informatique est hétérogène, et le modèle de programmation CUDA fournit un moyen puissant pour tirer le meilleur parti des performances sur les différents types de processeurs, y compris les GPU d'AMD et les processeurs x86 d'Intel. "

Permettre des approches alternatives aux systèmes parallèles hétérogènes de programmation, pour des problèmes spécifiques liés à certains domaines et pour des futurs modèles de programmation, accélérera la marche vers l'informatique exascale. En mettant à jour le code source du compilateur CUDA et du format de représentation interne (IR), NVIDIA va d'une part apporter aux chercheurs plus de souplesse pour cartographier le modèle de programmation CUDA pour d'autres architectures, et d'autre part, favoriser le développement de la prochaine génération de plates-formes informatiques de meilleures performances.
Les vendeurs d'outils logiciels peuvent également accéder à la technologie du code source du compilateur pour bâtir des solutions personnalisées.

"Cette initiative permet à PGI de créer des compilateurs natifs Fortran et OpenACC pour CUDA, qui exploitent la même technologie d'optimisation au niveau des périphériques utilisée par NVIDIA CUDA C / C + +", a affirmé Doug Miles, Directrice du Portland Group."Elle autorisera un débogage et un profilage sans obstacle grâce aux outils existants, et permettra à PGI de se concentrer sur des optimisations de niveau supérieur et sur des fonctionnalités du langage."

L'accès rapide au code source du compilateur CUDA est disponible aux chercheurs universitaires qualifiés et aux développeurs d'outils logiciels en s'inscrivant ici: http://developer.nvidia.com/cuda-source .




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.