Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Neo4j fait don de Cypher pour Apache Spark au projet openCypher : cette contribution Open Source rend le SQL des graphes disponible sur Apache Spark


Rédigé par Communiqué de Neo4j le 26 Octobre 2017

Une nouvelle contribution au projet openCypher permet d'élargir l'écosystème Hadoop à de nouvelles capacités d'analyse de graphes pour Spark en connectant Cypher au fameux moteur d'analyse en mémoire.



Neo4j, leader du marché des données connectées, annonce ce jour avoir offert une première version d'un interprêteur Cypher pour Apache Spark (CAPS) au project openCypher. Grâce à cette contribution, les analystes Big Data peuvent désormais facilement incorporer des graphes et des algorithmes de graphes à leur travail. Les développeurs d'applications Spark rejoignent les utilisateurs de Neo4j, SAP HANA, Redis Graph et AgensGraph qui, entre autres, offrent une compatibilité avec Cypher, le langage déclaratif de requête de graphes de propriété le plus utilisé. Cela permet d'ouvrir de nouvelles possibilités aux développeurs, sous licence Apache 2.0 grâce au projet openCypher.

Face au succès grandissant des applications et des projets analytiques utilisant les graphes, les services Big Data cherchent à impliquer davantage leurs données et équipes sur ce sujet. C'est ce qui se passe chez eBay avec les recommandations via la vente conversationnelle, chez Telia avec la domotique et chez Comcast grâce aux recommandations de contenu pour la maison connectée. Jusqu'à aujourd'hui, la reconnaissance des modèles de graphes n'était pas disponible aux Data Scientists utilisant Spark ou pour de la structuration de données. A présent, avec Cypher sur Apache Spark, ils peuvent facilement et rapidement connecter des sources de données aux applications graphes.

“Cypher pour Apache Spark est une étape importante pour la démocratisation des technologies graphes et l'évolution du langage Cypher, explique Philip Rathle, Vice-Président des produits chez Neo4j. “Nous avons examiné de près la façon dont Spark fonctionne avec des ensembles de données immuables, puis en coordination avec le groupe openCypher, nous avons introduit des fonctionnalités permettant aux requêtes de graphes d'opérer sur les résultats même de ces requêtes, ainsi qu'une interface de programmation qui permet de fractionner, transformer ou capturer les graphes ensemble, en offrant une grande flexibilité dans la mise en forme des données, y compris avec des données provenant de lacs. Cypher pour Apache Spark est la première implémentation de Cypher permettant aux requêtes de renvoyer des graphes ainsi que des tables de données."

Cypher pour Apache Spark propose également de nouvelles fonctionnalités de requêtes multi-graphes et d'autres composants provenant du groupe de travail openCypher qui s'est formé plus tôt cette année. Le projet openCypher héberge Cypher pour Apache Spark en version alpha sous la licence open-source Apache 2.0, afin de permettre à d'autres contributeurs de se joindre à l'évolution de ce projet clé dès le début.

“Les données s'accumulent dans des lacs à une vitesse et un volume sans précédent, or dégager de la valeur ajoutée est un défi permanent dû à la complexité croissante du croisement des données.” nous précise Stephen O'Grady, Analyste et Co-Fondateur chez RedMonk. Il faut reconnaître à Neo4j d'avoir renforcé le succès du secteur des graphes et cette nouveauté marque le fait que Cypher devient de facto la solution à ce problème.”

Neo4j est le leader des plateformes de graphes et œuvre sans relâche pour que la technologie des graphes soit accessible à tous. Cette annonce fait suite à la présentation d'openCypher par Neo4j en octobre 2015, une initiative pour mettre en avant l'industrie des graphes en puisant dans la communauté Open Source, et faisant de l'évolution de Cypher un exercice participatif, permettant d'éviter les redondances dans les recherches. Aujourd'hui, plus de 20 organisations et universités participent aux groupes d''implémentation openCypher. Cette équipe se réunit régulièrement pour discuter de la façon dont Cypher doit évoluer. Ces réunions sont ouvertes au public et menées par la communauté Cypher.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.