Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Nouvelles exigences utilisateurs et représentation visuelle des données


Rédigé par Eric GAVOTY, DigDash le 23 Janvier 2012

Les utilisateurs de logiciels de tableaux de bord accordent de plus en plus d’importance à la représentation visuelle de leurs informations. Qu’ils soient familiarisés ou non avec le décisionnel, ils souhaitent avoir accès à des informations claires, représentatives des données analysées et facilement compréhensibles.
Ces exigences ont donné lieu à une nouvelle approche de la représentation graphique des données, le « Corporate Information Design ». Il s’agit de faciliter la compréhension et l’analyse des données grâce à leurs représentations graphiques.



Eric GAVOTY, VP Sales & Marketing de DigDash
Eric GAVOTY, VP Sales & Marketing de DigDash
Pour les éditeurs de logiciels, il s’agit donc de répondre à ces nouvelles demandes de lisibilité et de relever le défi de la « data-visualization ».
Des spécialistes du traitement de l’information et de la représentation de données se sont penchés sur ces problématiques afin de répondre aux nouvelles exigences utilisateurs et proposer des solutions aux éditeurs de logiciels. Parmi ces experts, le Professeur Rolf Hichert, spécialiste de la visualisation de données, a élaboré une théorie de la bonne représentation et communication de données. IT-Logix, société de services et de consulting en informatique basée en Suisse et partenaire de DigDash, s’est spécialisé dans la recherche de solutions de décisionnel approchant au mieux des préceptes de la méthode du Professeur Rolf Hichert.

La méthode de Rolph Hichert s’articule autour du sigle SUCCESS®. A chacune des lettres correspond une règle applicable à la présentation de données : Say, Unifiy, Condense, Check, Enable, Simplify, Structure. Cette méthode, de plus en plus plébiscitée en Europe et à l’international, offre un cadre normé aux entreprises qui souhaitent mettre en place une méthodologie de représentation des données afin qu’elles soient facilement lisibles et compréhensibles par tous types d’utilisateurs.

La méthode SUCCESS® du Professeur Hichert recommande de mettre en avant le message énoncé (SAY). Selon lui, la qualité du message est bien plus importante que sa représentation graphique. Il faut donc s’assurer de la pertinence du message mais aussi de sa compréhension grâce à la hiérarchisation de l’information (STRUCTURE).
Après s’être assurée de la bonne qualité de son message, la personne organisant la présentation de l’information doit avoir à l’esprit qu’il s’agit avant tout de la rendre compréhensible (CHECK).
Pour cela, la méthode Hichert recommande d’unifier et standardiser le contenu (UNIFY). Cette unification concerne tous les aspects de la présentation de données depuis le choix de couleurs jusqu’au choix de l’échelle pour une légende. Cette unification permet d’appréhender un modèle dans son ensemble et donc de le rendre plus compréhensible.
Dernière chose, il s’agit de présenter les informations de manière dense et sans fioriture (CONDENSE & SIMPLIFY). Un tableau de bord d’une page, où sont concentrés les graphiques traitant d’un même sujet est souvent plus lisible qu’un tableau de bord de deux pages où se multiplient des éléments qui peuvent parasiter l’information tels que des effets de couleurs et de design.

Ces différentes règles permettent de mettre en avant l’information et non sa représentation graphique tout en la rendant facilement compréhensible et analysable.

De plus en plus d’entreprise se plient à ces règles dans leurs campagnes de communication.
Dans le cadre du décisionnel, il existe encore peu de solutions logicielles qui couvrent l’ensemble des aspects mis en avant par la méthode Hichert. Mais avec un logiciel appliquant la méthode SUCCESS® du professeur Hichert, les utilisateurs sont assurés de la bonne présentation et donc de la bonne compréhension de leurs données.

Pour tous renseignements complémentaires :
DigDash | www.digdash.com | contact@digdash.com
IT-Logix | www.it-logix.ch | contact@it-logix.ch

Source : www.hichert.com HICHERT and HI-SUCCESS are registered trademarks.




Commentaires

1.Posté par Thomas le 07/02/2012 01:49
Dans les initiales du mot SUCCESS, je n'ai jamais compris la légitimité du "E" ; donc pourquoi le "E" de "Enable" serait particulièrement spécifique au monde du Décisionnel ? Existerait-il une particularité dans les tableaux de bord qui ferait que seuls eux chercheraient à rendre possible la réussite de leur entreprise ?

En d'autres termes, les programmes hors Décisionnel bénéficieraient-ils d'une tolérance à ne pas chercher à rendre possibles leurs objectifs ? Je doute que les responsables de CRM ou d'ERP (par exemple) s'autorisent à ne pas chercher à atteindre leurs buts... sous prétexte que "Enable" serait une spécificité réservée aux projets décisionnels.

Pour autant je peux comprendre qu'en enlevant la lettre "E", le slogan de cette méthode devient légèrement moins marketing.

2.Posté par Raphael Branger (IT-Logix) le 13/02/2012 10:20
En effet, la part de « ENABLE » n'a pas la même caractéristique que les autres règles. Il s'agit d'établir et d'exploiter les autres règles.
Tout d'abord : Oui, il y a forcément un aspect marketing car il y avait besoin d'un E ...
Néanmoins, il est important de comprendre que sur un sujet comme la représentation des données ne fonctionne que si vous regardez les aspects organisationnels et donc les règles mentionnées dans « Enable ». Cela peut paraître trivial, mais mon expérience m’a montré que des projets échouent trop souvent parce que les sociétés ne s’intéressent qu’aux aspects techniques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.