Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Nyse Euronext choisit des appliances de Greeplum et Netezza pour remplacer Oracle


Rédigé par par Philippe Nieuwbourg le 5 Janvier 2009



L'opérateur des grandes bourses mondiales que sont le New York Stock Exchange et Euronext a, d'après un article publié par Computerworld, choisi de remplacer il y a quelques mois sa solution Oracle-SAS par des machines dédiées fournies par Greenplum et Netezza. Steven Hirsch, Chief Data Officer de Nyse Euronext, pointe du doigt le manque de performance de son architecture précédente, basée sur un serveur Oracle pour stocker les données et un serveur SAS pour les applications d'analyse. La spécificité du domaine financier, qui amène Nyse Euronext à traiter plusieurs Téraoctets de données par jour, rend plus efficace une architecture consolidée. Il a choisi la solution appliance Greenplum 4500 il y a neuf mois, en comparant alors avec les autres solutions du marché : Datallegro, Paraccel, Aster Data Systems et Teradata.




Commentaires

1.Posté par Patrick De Freine le 07/01/2009 09:54
Il serait intéressant d'expliquer :
1. Comment peut-on remplacer du Oracle-SAS par du Greenplum et Netezza sans SAS (apparemment) ?
2. "Traiter plusieurs To de données par jour" : qu'entend-on par "traiter" ? En hytpothèse de base, ce sont souvent les traitements d'analyse (sur serveur) SAS qui sont les plus consommateurs de ressources, bien avant ceux relatifs à la gestion de ces données dans un SGBDR.
3. Pourquoi Greenplum et Netezza ? "Ceinture et bretelles" ou bien faut-il deux serveurs appliance pour un serveur Oracle ?

Entre autres.

2.Posté par Philippe Nieuwbourg le 07/01/2009 10:00
1) En effet, il faut parfois lire entre les lignes, je ne suis pas certain que SAS ait été remplacé. Mais ce que le Nyse met en avant c'est le remplacement de deux serveurs différents (Oracle pour le stockage des données) et SAS pour la BI par une machine globale Greeplum.
2) Le Nyse n'est pas plus précis, il précise juste que cette solution avec deux serveurs "ne fonctionne pas quand vous traitez plusieurs teraoctets de données par jour".
3) Pas de ceinture + bretelles, mais deux applications différentes. Netezza héberge depuis plusieurs mois une application d'analyse des transactions (sans doute à usage partiel de détection de fraudes ou d'opérations anormales). Greenplum est utilisé depuis neuf mois pour analyser les ralentissements éventuels dans le traitement des ordres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.