Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Oracle et Teradata : les deux frères ennemis font la paix autour des données géographiques


Rédigé par le 23 Janvier 2012



Pas facile de reconnaitre ses petits dans le monde de la coopétition. Oracle et Teradata qui sont à couteaux tirés chez certains clients, en particulier depuis le lancement de Exalytics, viennent d'annoncer un partenariat !
Pas dans la base de données où la hache de guerre reste sortie, mais en matière d'outils de restitution. C'est une réalité, des clients ont choisi une base de données Teradata et des outils de restitution Oracle. Même si elles s'affrontent, les deux sociétés doivent servir au mieux ces clients communs. C'est le sens de l'accord qui combine Teradata Geospatial avec Oracle Business Intelligence Enterprise Edition (OBIEE). Les données géographiques nativement gérées dans la base Teradata pourront être récupérées dans les tableaux de bord OBIEE.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.