Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Polarys récompense ses premiers clients et se diversifie dans le capital humain


Rédigé par le 1 Décembre 2006

A l’occasion de son deuxième anniversaire, la SSII Polarys, créée par Eric Guigné, réunissait ses clients et partenaires. Au programme, la mise en avant de ses premiers projets, et la création de Humanya.



Polarys récompense ses premiers clients et se diversifie dans le capital humain
Réunissant ses clients dans une ambiance très sportive autour du Stade Français et dans la perspective de la coupe du monde de Rugby que la France accueillera en 2007, Polarys a profité de son deuxième anniversaire pour remercier quatre de ses premiers clients. Quatre projets dans de grandes entreprises pour lesquelles le décisionnel est un sujet majeur.
Axa, représenté par Jean-Jacques Kopp, responsable des SI Finances Reporting & Décisionnels et son projet Iris dont l’objectif était d’améliorer les processus d’arrêté des comptes. Une base de données Microsoft SQL Server et l’utilisation en avant-première des versions 2007 de la suite Office pour la gestion des tâches et le travail collaboratif.
Cetelem ensuite, représenté par Alain Daviet, directeur de la planification et des statistiques, pour son projet Défi 2003 basé sur l’utilisation de Microstrategy.
Hachette Distribution Services qui a choisi Cartesis Magnitude. Frédéric Ferrer, adjoint du directeur des opérations a mis en avant son choix de Polarys qu’il a qualifié de « start-up très réactive ».
Chez Tokheim enfin c’est Thierry Dervieux, directeur financier du groupe qui a décrit l’architecture mise en place : Cartesis pour la consolidation des éléments financiers, puis Hyperion pour « faire tourner les cubes derrière Cartesis ». A l’issue d’un appel d’offres que Polarys a remporté « haut la main », Tokheim a relevé « la réactivité des consultants face à nos demandes nombreuses ».

Après ces premiers projets très orientés « finance », les associés de Polarys ont choisi de lancer dès maintenant une nouvelle activité, autour de la gestion du capital humain. Humanya va proposer à ses futurs clients de traiter de trois sujets majeurs : le contrôle de gestion social (gestion de la masse salariale, simulations…), l’intégration des systèmes d’informations ressources humaines et l’externalisation de la paie. Dans ce dernier domaine, Laurent Dubernais, qui a rejoint Polarys en juin dernier, précise que l’ambition de Humanya est de « générer et produire des bulletins à un prix intéressant ».