Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


PowerCenter Advanced Edition, ou l’intégration intégrée de données


Rédigé par Barbara Poirette le 23 Février 2005

Le positionnement d’Informatica se veut résolument tourné vers l’intégration de données. Pour les plus dubitatifs, l’éditeur bouscule les standards avec le lancement de PowerCenter Advanced Edition et s’engage sur l’avenir avec deux versions majeures inscrites au calendrier.



« D’une approche départementale nous passons définitivement à une approche d’entreprise » évoquait dernièrement Bruno Labidoire directeur technique d’Informatica. Effectivement, l’éditeur fait tomber les œillères, en offrant la visualisation des données à l’échelle de l’entreprise. A l’instar de la vision offerte par un data warehouse sur les données, l’éditeur étend le principe afin de permettre une vue consolidée des données ou encore des vues uniques métiers… En somme, automatiser les transactions et les opérations amont pour dégager la valeur stratégique de l’information.

Informatica renforce son positionnement sur le périmètre de l’intégration de données avec l’annonce de PowerCenter Advanced Edition, « l’état des lieux hétérogène des entreprises nous conforte plus que jamais dans cette voie d’autant que de nouveaux besoins d’intégration de données multi-entreprises, générés par l’outsourcing, se font jour » précise Bruno Labidoire. Un marché sans nul doute prometteur puisqu’il est estimé par IDC à 11 milliards de dollars, à ventiler entre les besoins liés à l’alimentation décisionnelle (2 milliards de dollars) et les besoins opérationnels, eux même répartis entre la consolidation de données, le temps réel/BAM, les besoins de migration, de synchronisation et l’obtention de vue unique des données.

Extension du domaine de l’intégration

Bruno Labidoire, directeur technique d’Informatica
Bruno Labidoire, directeur technique d’Informatica
Avec PowerCenter Advanced Edition, Informatica étend la couverture de sa plate-forme d’intégration de données aux fonctions d’analyse de méta données (SuperGlue) de reporting de données (PowerAnalyzer) et ajoute des options de déploiement plus flexibles. L’évolution n’est pas tant dans les fonctionnalités complémentaires, disponibles séparément, mais dans l’élaboration et la proposition d’une offre complète. L’idée générale va à la simplification, non des fonctionnalités, mais de la mise en œuvre d’une seule plate-forme annoncée comme pouvant être installée en moins d’une heure. L’éditeur élève donc sa plate-forme d’intégration de données au rang de solution intégrée. « L’objectif de PowerCenter Advanced Edition est de permettre à nos clients d'améliorer considérablement leur productivité. Par ailleurs, ce format nous permet de répondre à une large gamme de projets d’intégration de données complexes, depuis l’alimentation des entrepôts de données et la construction de vues uniques jusqu’aux initiatives de migration, de consolidation et de synchronisation de données » développe Bruno Labidoire.

Le besoin donne la direction

Cette évolution donnée à PowerCenter Advanced Edition procède d’une démarche menée vers les clients afin de déterminer les principaux points de progression attendus. « Beaucoup de nos clients, multiproduits, voyaient un bénéfice à l’élaboration d’une plate-forme unique et standard mais également à la mise en place d’un environnement collaboratif pour les équipes de développement ». La réponse est apportée avec PowerCenter 7.1, complété de Team-based Development pour les fonctionnalités de développement collaboratif. L’exploitation, la répartition de charge et plus généralement la flexibilité des déploiements sont également assurées via le grid computing. Les fonctions d’analyse des méta-données - SuperGlue 2.1 - sont également étendues. Désormais les équipes sont renseignées sur les flux - amonts et avals - avec pour conséquence une meilleure visibilité sur les redondances d’information ou pour l’analyse d’impact. Le reporting - PowerAnalyser 5.0 - offre le seul lien direct avec les utilisateurs fonctionnels. Ainsi, un comptable par exemple, pourra s’assurer de la fraîcheur et de la validité des données qu’il exploite. « Enfin, nos clients souhaitaient aller vers plus de simplicité et de rapidité dans l’installation. La synergie que nous sommes parvenus à établir entre nos produits et les améliorations apportées nous permettent d’avancer une installation unique dans un délai inférieur à une heure », poursuit Bruno Labidoire. Le contrôle des versions, du plus fin au plus groupé, et la gestion des configurations apportent plus de souplesse aux équipes informatiques.

Investissement pour économie d’échelle

« Grâce à la flexibilité de déploiement apportée par le mécanisme server-grid et les capacités de développement en groupe, grâce à une plus grande rapidité de déploiement avec des fonctions de reporting pré-configurée, PowerCenter Advanced Edition contribuera à accélérer les projets d’intégration de données à l’échelle de l’entreprise. Ces dernières pourront agir efficacement sur les coûts et la complexité informatiques, elles pourront se tourner vers de nouvelles technologies et surtout elles disposeront d’une vue unique, cohérente et commune de l’ensemble des données de leur système d’informations. Notre plate-forme est également conçue pour accéder aux données, les transformer et les intégrer, indépendamment de la diversité des systèmes en place, pour transmettre ces informations à d’autres systèmes transactionnels, à des processus métiers temps réel et aux collaborateurs de l’entreprise pour faciliter leurs prises de décision ». L’analyse des méta-données, la qualité et la conformité des données participeront, dans certains cas, à regagner la confiance des utilisateurs opérationnels.

Point non négligeable, PowerCenter Advanced Edition, disponible dès le 1er mars, permettra aux entreprises de réaliser une économie substantielle comparativement à la version standard de PowerCenter. Une autre idée préconçue avec laquelle l’éditeur souhaite rompre concerne le coût élevé des solutions qu’il propose. Souvent comparé à l’inaccessible Roll’s, Informatica se défend par la voix de Didier Guyomarc’h « bien sur notre marché n’est pas celui de la petite citadine, mais pour poursuivre dans l’analogie je ferai le parallèle avec une gamme telle que celle du constructeur Audi ». L’offre démarre à 50 K€ et ses différents packages PowerCenter Edition ont un prix d’entrée de 100 K€. Ticket d’entrée à relativiser en fonctions des gains obtenus et il suffit de rencontrer les entreprises clientes pour se convaincre qu’ils existent.

L’intégration de données redonne à la direction informatique toute sa place dans la stratégie de l’entreprise. « Les directions informatiques sont plus réactives, vis-à-vis des demandes d’information des populations métier et ce malgré l’augmentation incessante des volumes de données, les développeurs ont la capacité à réduire les délais de livraison des projets et les utilisateurs accèdent à une vue exhaustive et cohérente des informations de l’entreprise… nous sommes effectivement passés d’une approche départementale à une approche d’entreprise, c’est une belle expérience qui s’ouvre à nous » souligne Bruno Labidoire.

Projection pour un avenir proche

Informatica est sorti du seul paysage décisionnel, l’éditeur Cognos n’a d’ailleurs pas manqué de saluer la sortie de PowerCenter Advanced Edition. N'oublions pas en effet que les leaders que sont Cognos ou Business Objects ont tous les deux investi dans le domaine de l'ETL (dont Business Objects qui a racheté Acta afin de disposer d'une offre complète intégration-restitution). Cette nouvelle complémentarité étant entendue, Informatica devrait rapidement renouer avec les acteurs de la BI des liens de partenariat. Il semblerait que ces derniers aient été moins enclins à travailler avec Informatica depuis ces dernières années.

Plus qu’un pari sur l’avenir, Informatica dévoile sa politique de développement et fixe d’ores et déjà les prochains rendez-vous « notre but est de pousser toujours plus loin la gamme des fonctionnalités d’intégration de données dans une architecture unique orientée services. Nous ouvrons l’agenda aujourd’hui avec le lancement de PowerCenter Advanced Edition qui sera suivi de deux versions majeures ». Les prochains rendez-vous auront lieu cet automne et à l’automne 2006 avec les lancement de Zeus et d’Hercules. « La version Zeus de la plate-forme d’intégration couvrira de nombreux points liés aux déploiements critiques à l’échelle de l’entreprise et dans un contexte inter-entreprise, tandis que la plate-forme Hercules nous amènera à la réalisation complète de Services Universels de Données (UDS - Universal Data Services). Elle permettra notamment l’accès à toutes les données dans tous les modes » conclut Bruno Labidoire.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.