Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


PowerCenter version 8 : Confirmation du leadership d’Informatica en Intégration de données


Rédigé par Mustafa REKIK, Consultant Senior Nouveli le 19 Novembre 2007

Au milieu des mouvements de consolidation actuels, Informatica, acteur spécialisé dans le domaine de l’intégration de données a su développer une notoriété incontestable (quadrant magique du Gartner, …).



PowerCenter version 8 : Confirmation du leadership d’Informatica en Intégration de données
La sortie récente de la version 8.5 de PowerCenter confirme plus que jamais la position de leader d'Informatica en tant qu'acteur indépendant d'intégration de données, que ce soit au niveau des thèmes classiques comme l'ETL ou de ceux émergents et liés à la redéfinition du marché comme la qualité de données.
Les principaux points forts, à mes yeux, qui font de PowerCenter l'une des meilleures solutions d'intégration de données sont :
- L'étendue de l'offre : Infomatica propose des solutions efficaces et efficientes (PowerCenter, Data Quality, Data Explorer, …) à toutes les problématiques d'intégration de données (migration et consolidation de systèmes, fédération de données, qualité, master data management, …), aux différents niveaux du cycle de vie d'une donnée
- L'Architecture ouverte et flexible : depuis ses premières versions, l'offre d'intégration de données Informatica permet de centraliser ses outils autour de référentiels basés sur les SGBD standards du marché. Cette ouverture nous épargne les insuffisances des bases de données propriétaires et offre une flexibilité et une utilisation rationnelle des ressources de l'entreprise. D'autre part Informatica fonctionne par interprétation et non compilation des modélisations de flux, ce qui assure une très grande indépendance vis-à-vis des types d'OS, de SGBD et de leurs versions, et ainsi une évolutivité et une sécurité accrues pour l'Entreprise.
- Velocity : une démarche méthodologique fournie gracieusement pour améliorer le développement et le déploiement des projets d'intégration de données. Velocity donne accès à un package documentaire depuis l'initialisation jusqu'aux phases postproduction, des modèles de documents (spécifications, cas de test, …) et des bonnes pratiques sont mises à la disposition des équipes projet : un support méthodologique indiscutablement utile !
- La Console Web d'administration : nouvelle interface dans la version 8. Cette console offre un point d'accès unique permettant de gérer tout l'existant Informatica dans une entreprise, qu'il s'agisse d'un ou plusieurs composants logiques ou physiques (serveurs, domaines, nœuds, services, …) : une facilité de pilotage accrue !
- La Haute disponibilité : option qui permet d'augmenter le niveau de résistance de l'architecture d'intégration de données et de palier aux risques d'interruption de service (reprise de service automatique en cas de crash, …). Cette fonctionnalité répond au besoin grandissant de continuité de service des systèmes décisionnels et opérationnels des Entreprises
- Des Interfaces conviviales : les interfaces (Designer, Workflow manager, …) Informatica sont incontestablement réussies. La montée en compétences devient rapide sur les composants de la plateforme PowerCenter. Il est par exemple évident de descendre à tout moment au niveau colonnes (ou ports) pour constituer une vue à la fois globale et précise du mapping des métadonnées depuis les sources jusqu'aux destinations
- Une Couche d'authentification et privilèges d'accès : Informatica offre une vraie couche d'authentification des utilisateurs, ce qui renforce la sécurité et facilite les procédures d'exploitation. Il est possible d'affecter des privilèges d'accès directement aux groupes d'utilisateurs (notion d'héritage de droits). L'utilisation des répertoires ainsi que leurs raccourcis peut également offrir un bon moyen d'organisation du référentiel et de limitation les droits d'accès. Il est aussi possible d'établir un lien très étroit avec un annuaire LDAP d'Entreprise avec synchronisation automatique des groupes et personnes.
- La Gestion des logs : la console d'administration propose une vue centralisée sur l'ensemble des logs d'exécution de vos chaines d'intégration de données (workflows, sessions, services). Un accès personnalisé avec possibilité de saisir des critères de recherche permet de peaufiner les investigations en cas de besoin (recherche d'un message d'erreur particulier, …)
- La Grande Performance : outre les capacités internes d'utilisation optimale des ressources systèmes (multiprocessus, pipelining), Informatica offre plusieurs fonctionnalités pour augmenter la performance et assurer la montée en charge, comme l'utilisation de la mémoire 64 bit, la parallélisation sur une seule machine ou sur plusieurs machines en Grid Computing. Cette grande performance est d'ailleurs accessible simplement, par paramétrage, sans aucun redéveloppement des flux existants.
- Les Utilitaires : une multitude d'utilitaires et fonctions sont à la disposition des équipes pour accélérer le cycle de vie des projets d'intégration de données et faciliter leurs maintenances et évolution. A titre d'exemple, nous pouvons citer le versioning permettant de suivre finement les évolutions des flux, et même des objets élémentaires, ainsi que l'option ‘Link Path' qui permet de tracer en un click la trajectoire d'une colonne dans un mapping, ou encore les utilitaires de comparaison et de recherche d'objets dans un mapping.

Notons que certaines fonctionnalités PowerCenter (devenues des axes d'appel dans le marché d'intégration de données) ne datent pas forcément de la dernière version, ce qui démontre que le leadership de l'éditeur n'est pas le fruit du hasard ...






Commentaires

1.Posté par Yves de Montcheuil le 20/11/2007 10:25
Informatica est le prochain sur la liste des rachats. La seule question en suspens est: qui en sera l'acquéreur.
Cf interview du CFO d'Informatica, Earl Fry:
"He declined to say if the company is in talks about a sale or if it has been approached by any would-be buyers.
"The board would by no means reject an offer if it were in the financial interest of shareholders," he added."
http://www.reuters.com/article/mergersNews/idUSN1639968620071116

"Disclaimer": je travaile pour un concurrent open source d'Informatica. Mais ce n'est pas moi qui ai écrit l'article référencé.

2.Posté par Philippe NIEUWBOURG le 20/11/2007 10:30
Au moins le patron de Informatica nous fait l'honneur d'être franc et honnête. Contrairement aux patrons de BO et de IBM qui quelques jours avant l'annonce des rapprochements concernés, tentaient encore de faire croire à leurs clients qu'il n'en était rien...

3.Posté par Mustafa REKIK le 20/11/2007 10:58
Quelque soit la situation (rachat ou pas), l’analyse présentée dans cet article reste valable …

4.Posté par Bouziane youcef le 06/09/2008 12:43
pourriez-vous m'envoyer une documentation sur DATASTAGE.