Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Prédictions 2016 de Scott Gnau, Directeur Technique Hortonworks


Rédigé par Scott GNAU, Hortonworks le 25 Novembre 2015



Scott Gnau, directeur technique d’Hortonworks
Scott Gnau, directeur technique d’Hortonworks
Internet of Anything:
Dès l’an prochain, les entreprises chercheront à valoriser TOUTES leurs données. Il ne s’agira plus seulement de l’Internet of Things mais de l’Internet of Anything, avec de multiples perspectives. Générer de la valeur à partir de données va s’étendre au-delà des terminaux, des capteurs et des machines, pour inclure toutes les données produites par des logs de serveurs, la géolocalisation et les données du Web.

Les données aux frontières mouvantes:
Les entreprises doivent étendre leur vision au-delà de leurs datacenters pour appréhender des données sans frontière. Les flux de données trouvent désormais leur origine en dehors des serveurs et autres sources traditionnelles, comme par exemple depuis une plateforme pétrolière en plein océan ou d’un satellite dans l’espace. C’est une occasion unique d’élargir le périmètre de sécurité et de fournir des informations précises sur la provenance des données à travers l’écosystème. L’IoAT créée un nouveau paradigme qui requiert un nouveau mode de pensée et de nouveaux systèmes de gestion de données. Toutes ses solutions vont devenir matures et se développer au sein des organisations dès 2016.

Platforme de gestion des données mobiles:
L’industrie verra se développer des plateformes de gestion de données mobiles (data in motion) en 2016. Il y a en effet un besoin pour une plateforme avancée permettant de gérer les nombreux protocoles de terminaux mobiles et de transposer les flux de données dans Hadoop. Cette plateforme devra faciliter les échanges et les communications entre les multiples langages de protocoles. L’alliance des données mobiles et des données statiques représente une importante opportunité pour l’année prochaine.

Un Big Data plus simple:
Le marché semble également en attente d’une simplification des technologies big data. En 2016, d’importants progrès vont être engages par les acteurs du secteur pour aller dans le sens de la simplicité. Peu importe le profil – opérateur de cluster, administrateur de sécurité, data analyst… tout le monde souhaite qu’Hadoop et les technologies de big data associées soient plus intuitifs. On devrait voir apparaître des améliorations telles qu’une expérience intégrée unique, la réduction du nombre de paramètres ou la mise en œuvre de profils d’utilisateurs.

Hadoop pour gérer des charges de travail critiques:
En 2016, Hadoop sera utilisé pour fournir davantage de charges de travail critiques, pas seulement chez les pure players. Alors que des entreprises telles que Yahoo!, Spotify et TrueCar savent tirer parti d’Hadoop, nous estimons qu’Hadoop sera de plus en plus utilise par les entreprises traditionnelles qui pourront ainsi non seulement extraire de l’intelligence à partir d’importants volumes de données, mais aussi développer de nouvelles applications analytiques, chose qu’elles n’auraient pas pu faire sans Hadoop.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.