Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Quand l’informatique se positionne en partenaire de l’analyse des risques environnementaux


Rédigé par par Alain FORET, Président d’OR System le 24 Février 2010

Plus que jamais, intégrer le bilan environnemental dans la grille de notation d’une entreprise et, plus particulièrement, le risque juridique appliqué à la notion environnemental, devient une donnée stratégique. En effet, au-delà des simples aspects liés à l’image de marque, le critère environnemental et social se positionne comme un curseur d’évaluation incontournable.



Alain FORET, Président d’OR System
Alain FORET, Président d’OR System
Fort de ce constat, il apparait clairement que les DSI et les Directions générales seront rapidement amenées à travailler, main dans la main, afin de présenter de manière pragmatique des bilans environnementaux réalistes et traduisant au mieux l’impact de leur activité sur l’environnement. L’objectif est bien entendu, à terme, de pouvoir s’appuyer sur une grille de lecture normalisée et commune à toutes les entreprises, permettant de donner des notes de risque environnemental et juridique.

Afin de parvenir à un tel résultat, un travail d’extraction et de consolidation de données est, bien évidemment, un pré requis nécessaire. Aussi, une cartographie de l’ensemble des composantes influant sur le bilan environnemental et social doit être réalisée. Cette dernière doit inclure toute une série de données complémentaires remontant de l’ensemble des départements de l’entreprise. Parmi les indicateurs à prendre en compte, nous pouvons, par exemple, citer : l’exposition au risque réglementaire, le secteur d’activité de l’entreprise (code NAF), l’utilisation des moyens de communication clients et intersites (audiovisuel, téléconférences, etc.), les caractéristiques de la flotte automobile, le type de bâtiment de l’entreprise (énergie propre, etc.), la gestion des fournitures (encres propres, impression recto verso), la sélection des prestataires adhérents aux principes de charte environnementale, la politique de recyclage de l’entreprise, sa démarche qualité, etc. Concrètement, plusieurs dizaines d’indicateurs contribuent à donner une vision précise de la politique environnementale menée.

En ce sens, la notion organisationnelle est une composante fondamentale de l’analyse environnementale. A ce sujet, il est important de noter que ce projet doit être piloté par un chef de projet qui devra fédérer les différentes directions fonctionnelles de l’entreprise pour la bonne mise en œuvre du dispositif.

Oui mais voilà, à ce jour aucune offre normalisée ne permet d’accéder à de tels bilans. Les initiatives réalisées étant isolées et souvent « artisanales », les professionnels de l’édition doivent impérativement se saisir de cette question et proposer des solutions standardisées, permettant de prendre en compte ce nouveau volet d’analyse. Pour être efficaces, les plates-formes devront être dédiées à cette thématique et construites en collaboration avec des experts des risques environnementaux, qui apporteront leurs connaissances des problématiques au cœur de ces nouveaux outils d’analyse.

Gageons que de telles solutions verront bientôt le jour et permettront de donner une réalité et une lisibilité aux projets de gouvernance environnementaux portés par les entreprises et les administrations. Il sera alors enfin possible de mesurer concrètement les actions réalisées par ces dernières et de les noter en fonction de leurs caractéristiques.




Commentaires

1.Posté par Thierry DUPIOT le 25/02/2010 10:08
Chez Jedox, nous travaillons actuellement avec plusieurs cabinets spécialisés dans le développement durable.

Le résultat de ce travail sera bientôt visible dans la communication de grandes entreprises françaises qui ont décidé de mettre en place un tableau de bord dédié à l'impact de leur activité sur l'environnement à à la mesure du développement durable.

Le Balance Score Card de ces groupes s'enrichira ainsi de nouveaux KPI.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.