Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Quand le décisionnel devient une Evidens…


Rédigé par Propos recueillis par Sylvie Druart le 27 Juin 2005

Le décisionnel plus simple et plus évident… Tel est le créneau de cette société, fondée en avril 2001 par cinq associés au profil de consultants indépendants ou en provenance de SSII. Interview de Olivier Scalabre, associé chez Evidens.



Nieuwbourg Group : Quel est votre domaine d’activité précisément ?

Quand le décisionnel devient une Evidens…
Olivier Scalabre : Nous avons deux activités majeures. La principale, l’activité d’origine, est l’intégration sur l’ERP JD Edwards. Nous sommes partenaires services de JD Edwards, PeopleSoft et maintenant Oracle. Notre équipe possède une très bonne expertise sur le contexte industriel et sur l’ERP JD Edwards. Nous employons aujourd’hui 18 personnes.
Depuis deux ans, nous nous sommes lancés dans l’édition de nos solutions complémentaires aux ERP d’une manière générale, à JD Edwards, notre solution de prédilection, en particulier. Notre filiale Evidens Solutions gère cette branche d’activité depuis avril. Nous proposons deux logiciels. Le premier, Audiens, est un outil qui permet d’auditer à la fois son système d’information mais également ses processus métier par rapport à la réglementation comptable et financière, principalement, les normes IFRS. Un assistant présente un diagnostic ou un audit composé de 1500 questions. A l’issue des réponses, est généré un rapport d’audit en fonctionnement, sous forme de système expert qui liste les points à améliorer ou les écarts par rapport à la réglementation. Notre seconde solution, Vigilens, se présente comme un outil complémentaire aux outils ERP dans l’esprit décisionnel. Il permet de se connecter aux bases de données quelles qu’elles soient, via des pilotes ODBC. Les données sont lues avant d’être restituées à la forme souhaitée.

NG : Il s’agit donc d’un ETL ?

OS : En effet, mais pas seulement. L’intérêt du produit réside dans sa simplicité de mise en œuvre, peu coûteuse par rapport à d’autres solutions du marché. Les utilisateurs comme le contrôleur de gestion, l’acheteur ou le responsable de production peuvent construire leurs propres restitutions par le biais d’un assistant, puis les mettre à disposition de l’ensemble de l’entreprise. Ils sont, pour cela, guidés étape par étape. Ensuite, ces restitutions revêtent différentes formes : les écrans de restitution en client-serveur ou au format web, sous forme d’états à imprimer. Les données peuvent être transférées vers des fichiers bureautiques, Excel ou des fichiers textes qui peuvent être réutilisés ou envoyés vers d’autres bases de données, les fonctionnalités ETL.

NG : Quelle est votre valeur ajoutée ?

OS : Du fait de notre expérience sur les projets ERP de manière générale, nous nous sommes rendus compte qu’il manquait un maillon aux solutions décisionnelles classiques. Pour des besoins simples, les entreprises doivent attendre généralement 15 jours et dépenser des sommes folles. Ou systématiquement passer par l’informatique car il n’existe pas de solution vraiment accessible. Cette situation est d’autant plus vraie pour les PME qui ont des budgets encore moins élevés. Elles peuvent également « bricoler » avec Excel, mais n’obtiendront rien de pérenne et peuvent parfois mettre en péril l’intégration des données. Nous fournissons des outils simples, utilisables sur toutes les bases de données.

NG : Un mot de vos clients ?

OS : Audiens a été utilisé en interne lors de missions de conseil et est installé chez deux clients. Vigilens compte sept clients en France dont un ayant une filiale en Espagne qui utilise également le produit qui n’est commercialisé que depuis un an.
Un de nos clients, une petite scierie, n’a pas d’outil dédié : elle utilise un système pour la paie, un autre pour la GPAO, un troisième pour la gestion commerciale, etc. Vigilens lui permet de se connecter à tous ces systèmes, d’alimenter une base de données pour la consolidation puis faire la restitution.
Des clients possédant des structures plus importantes comme Louis Vuitton, Kenzo, Senoble, pratiquent le reporting au jour le jour avec Audiens. Audiens est utilisé en amont sur le contrôle de cohérence de données, par exemple de la base articles. Le produit fournit une assistance en termes de conception et d’ergonomie qui permet de découper des problématiques complexes en processus simples, consolidés par la suite dans des requêtes.

NG : Quels sont vos prochains axes de développement ?

OS : Nous restons positionnés sur JD Edwards. Nos solutions sont pérennes pour une dizaine d’années. Nous nous adapterons mais l’apport commercial de Oracle par rapport à JDE ou PeopleSoft nous semble un avantage pour les partenaires. Nous étoffons nos produits de nos idées et de celles de nos clients. Nous lancerons prochainement des aspects multidimensionnels sur le produit.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.