Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


SPSS Inc. annonce un chiffre d’affaires record pour 2004


Rédigé par SPSS le 18 Mars 2005

Un résultat dopé par l’augmentation des ventes de licences.



SPSS Inc. (Nasdaq : SPSS), éditeur de logiciels d'analyse prédictive, annonce les résultats de son dernier trimestre de l’exercice fiscal 2005, clos le 31 décembre 2004. La société a enregistré un chiffre d’affaires record de 60,5 millions de dollars pour ce trimestre, contre 57,8 millions réalisés à la même période l’an dernier, soit une hausse de 4,6%.

SPSS augmente son chiffre d’affaires au niveau global
Le chiffre d’affaires de l’exercice fiscal 2005 - le plus élevé jamais enregistré par la société - atteint 224,1 millions de dollars, contre 208,4 millions réalisés sur l’exercice 2003. De même, le chiffre d’affaires des ventes de licences est de 95,8 millions de dollars, contre 91,5 millions en 2003. Les bénéfices dilués par action s’élèvent à 0,31 dollars, contre 0,53 dollars il y a un an. Les résultats de l’exercice 2004 incluent des charges exceptionnelles avant impôts d’environ 6,5 millions de dollars. Au 31 décembre 2004, la trésorerie se montait à 37,1 millions de dollars, et le cash flow généré par les activités d’exploitation à 12,2 millions.

Sur le dernier trimestre, le chiffre d’affaires des ventes de licences atteint ainsi 27,7 millions de dollars, contre 26,2 millions à la même période il y a un an. Les bénéfices dilués par action s’élèvent à 0,20 dollars, incluant une perte avant impôts pour cause d’actif immobilisé de 1,5 millions de dollars. Il y a un an, les bénéfices dilués par action s’élevaient à 0,34 dollars, incluant une économie d’impôt de 2,3 millions de dollars.

« Nous avons réalisé un excellent trimestre » a déclaré Jack Noonan, président et chief executive officer de SPSS. « Le chiffre d’affaires des ventes de licences a augmenté dans toutes les zones géographiques et sur tous les segments de clientèle. Par ailleurs, les ventes de nos outils de statistique et de datamining ont atteint des niveaux records, ce qui nous vaut à nouveau un trimestre marqué par une croissance à deux chiffres » ajoute-t-il.

Au cours du trimestre, SPSS a signé des contrats de services ou de vente de licences logicielles majeurs avec notamment : Analytical Information System Inc., Aon UK Ltd., Canon Inc., Capital One, Centers for Disease Control and Prevention, Connecticut State University System, Fortis Insurance Ltd., Fuji Xerox Co. Ltd., Harley-Davidson; HP Hood, Iowa State University, Kelley Blue Book, Millward Brown, National Research Center, Inc., NTT Docomo, Orbit GmbH, Pacific Crest Research Group, Pulte Homes Inc., Synovate, Telstra, The Ohio State University, U.S. Drug Enforcement Administration, U.S. Bureau of Alcohol, Tobacco and Firearms et Windber Medical Center.

Meilleur trimestre en France
Au niveau local, SPSS France a réalisé ses meilleures performances depuis ces 2 dernières années avec 2,6 millions d’euros pour le dernier trimestre et augmente son chiffre d’affaires annuel de licences de 55% entre 2003 et 2004. Avec de nouveaux clients aussi prestigieux que Beneteau, Cegetel, Unedic, Servier, Fnac, Natexis, Damart, Pfizer et AOL, SPSS France confirme son positionnement en tant que leader sur le marché français de l’analyse prédictive.

« SPSS entame l’exercice 2005 fort d’un solide positionnement sur le marché » conclut Jack Noonan. « L’analyse prédictive est maintenant reconnue comme un marché émergent distinct du marché de la Business Intelligence classique, comme l’a récemment confirmé International Data Corporation (IDC). Les analystes du secteur ont classé la société comme l’un des leaders de ce nouveau marché. Nous projetons d’exploiter ce développement en 2005. »

Perspectives et orientations
« La croissance de notre chiffre d’affaires devrait continuer à s’appuyer sur une hausse des ventes de licences de nos outils d’analyse prédictive » a expliqué Raymond Panza, vice-président exécutif et chief financial officer de SPSS. « Nous prévoyons également une contribution plus significative de nos ventes d’applications métiers. Néanmoins, le revenu généré par les services devrait stagner dans la mesure où nous poursuivons notre transition vers des activités qui génèrent des marges plus élevées. Nous prévoyons en effet des cycles de vente plus étendus, impliquant principalement des transactions de faible à moyenne importance».

« Dans la mesure où la croissance de nos bénéfices est conditionnée par la hausse de notre chiffre d’affaires, nous continuerons à réduire au maximum nos dépenses afin d’améliorer le levier d’exploitation de notre activité. Ces programmes de réduction des coûts se traduiront par des charges avant impôts d’environ 1 million de dollars au premier trimestre de l’exercice 2005 » a-t-il ajouté.

« Pour le premier trimestre 2005, nous prévoyons un chiffre d’affaires situé entre 56 et 58 millions de dollars, et des bénéfices dilués par action allant de 0,05 à 0,10 dollars. Pour l’exercice 2005, nous prévoyons un chiffre d’affaires situé entre 230 et 235 millions de dollars, et des bénéfices dilués par action allant de 0,35 à 0,70 dollars, hors comptabilisation des stocks options en charges conformément aux normes FAS 123R » conclut Raymond Panza.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.