Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Spotfire ajoute la 3D et l'analyse des réseaux sociaux


Rédigé par par Philippe Nieuwbourg le 28 Octobre 2008



Tibco Spotfire 2.2
Tibco Spotfire 2.2
Avec la nouvelle version de Tibco Spotfire, la 2.2 qui devrait être disponible dans le courant de la semaine, l'éditeur poursuit ses investigations dans les domaines de la visualisation et de l'interaction. Véritablement orienté "utilisateurs avancés", c'est à dire 15 à 20% des utilisateurs de données dans l'entreprise, Spotfire leur permet de manipuler graphiques et tables et d'interagir avec leurs indicateurs.

Cette nouvelle version apporte des améliorations dans trois directions. Tout d'abord Spotfire s'ouvre aux applications externes. L'éditeur va proposer un kit de développement incluant des API (interfaces de programmation) permettant aux développeurs (dans les entreprises utilisatrices comme dans les SSII) de rentrer ou de sortir des données de Spotfire. Des intégrations peuvent être réalisées sous la forme moderne de "mash-ups" avec Salesforce, Microsoft Earth...
Mais c'est dans le domaine de la visualisation que la version 2.2 révèle le plus de nouveautés.

Un module de visualisation en trois dimensions, très impressionnant dans sa qualité graphique comme dans sa manipulation, permet de multiplier le nombre de dimensions visibles à l'écran. La forme, la taille et la couleur des points de données peut être également support d'une dimension, mais la visualisation reste compréhensible à quatre dimensions maximum. Cible historique de Spotfire l'industrie du pétrole et du gaz va trouver dans cette fonction des outils pour visualiser par exemple les cellules des champs pétroliers en fonction de leur profondeur, de la dureté du sol qui les recouvrent, de sa porosité... A l'aide de la souris, il suffit de "faire tourner" le graphique pour l'analyser sous différents angles. Une confirmation de l'adage populaire qui dit qu'un graphique vaut toujours mieux qu'un long tableau !

A l'heure où les réseaux sociaux envahissent le web et commencent à émerger dans l'entreprise, ces dernières découvrent la dimension "réseau" de leurs données. Hier une vision à 360 degrés d'un compte client suffisait à faire rêver tout directeur marketing. Demain, il faudra s'intéresser à la vision à 360 degrés du réseau de chaque client. "Les amis de mes clients sont mes prospects", découvrent aujourd'hui certains secteurs d'activité. Les données sont là, elles ont parfois déjà été capturées dans les entrepôts de données. Il faut maintenant les analyser, fouiller dedans, et les visualiser (voir copie d'écran). Plusieurs secteurs économiques sont déjà intéressés et mettent en oeuvre ces analyses de réseau. Les services financiers où l'analyse des transactions et de leur enchaînement peut être utile à la détection de fraude ou de tentative de blanchiment. La téléphonie où l'analyse des communications à plusieurs niveaux permet de segmenter plus finement et d'imaginer de nouvelles offres, la pharmacie ou la distribution où la disponibilité de données concurrentielles permet d'étendre l'analyse de l'environnement de l'entreprise.
Appliquée au monde des réseaux sociaux, cette visualisation permettrait certainement de voir votre page LinkedIn sous un autre jour...

Une nouvelle version 2.2 importante donc, mais pas majeure. La version 3 pourrait à son tour arriver dans le courant de l'année 2009. Seul regret, la version actuelle reste un simple outil de visualisation. L'utilisateur peut ajouter des colonnes et des lignes et y saisir ses propres données. Mais ces informations ne peuvent remonter à la base d'origine. Impossible par exemple de construire avec Spotfire une application budgétaire complète. Les capacités d'interaction graphique font pourtant rêver un contrôleur de gestion "cablé Excel".




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.