Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Swot Systems, de la réflexion à la décision


Rédigé par le 5 Février 2006

Décider est un acte humain, pas un processus informatique. Et un outil d’aide à la décision peut être basique… mais fort efficace.



Swot Systems, de la réflexion à la décision
Votre prochain outil d’aide à la décision vous coutera 24,90 euros HT. Et oui, vous allez certainement acheter ce petit produit simple et efficace, Swot Systems. Plus qu’un outil d’aide à la décision, il sera d’ailleurs au départ un outil d’aide à la réflexion.
Pas de révolution dans ce domaine, Swot Systems automatise simplement un processus que vous pourriez parfaitement mener avec une simple feuille de papier et un stylo, ou un tableur.

Une matrice Swot, qui s’appuie sur la méthode du même nom bien connue des consultants, permet de présenter, pour un projet donné, les quatre éléments : forces, faibles, opportunités et menaces. Pour chacun de vos projets, vous vous forcerez à qualifier votre positionnement et votre environnement, en saisissant ces éléments dans les quatre cases adéquates de la matrice. Ce travail de réflexion peut s’adapter à un projet professionnel ou personnel, à un grand projet de création d’entreprise, comme à un toute petite décision telle que la participation à un salon, le lancement d’une nouvelle campagne, la réorganisation d’un service, un nouveau produit... Il met simplement un peu de rigueur dans ce que nous avons tous fait un jour : une liste des points positifs et des points négatifs.

Utiliser un outil comme Swot Systems, outre l’habitude que nous avons prise de parfois taper au clavier plutôt que d’écrire sur papier, permet tout simplement de disposer d’un document propre et prêt à partager ou à inclure dans un dossier, qu’il s’agisse de la matrice ou de tous les documents déclinés. Pour les consultants, cet outil valorisera le dossier remis à leurs clients.

Pour une utilisation plus complète, au-delà de la saisie des quatre catégories d’éléments, Swot Systems vous permet d’établir une liste des actions à entreprendre. Il permet également de prendre conscience de la liste des confrontations entre les forces et les faiblesses, les menaces et les opportunités.

Seul regret, Swot Systems utilise des composants de la suite OpenOffice.org pour la création des documents en format PDF et le transfert vers Microsoft Excel. Cette suite bureautique open source est gratuite et même livrée avec Swot Systems. Mais certains utilisateurs en particulier dans les entreprises, risquent de ne pas pouvoir et de se retrouver en opposition avec leur service informatique.




Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par ALIX le 05/05/2007 08:32
Est-il possible d'avoir une tarification de ce programme pour un centre de formation (20 postes à équiper) - nous avons acheter dernièrement 1 licence, testée avec plusieurs BTS MUC/NRC et cela semble intéressant ?
Quel serait le coût ?

11.Posté par charifi le 21/05/2006 16:12
Je travaille dans une societé qui vent des produits industriels intelligents qui necessitent la mise en service ,de l'assistence telephonique des intrventions sur sites,et aujordhui on commence à parler de contrats de maintenance et de programmes de formations destinés aux clients.J'ai besoin d'un outil pour faire le diagnostic de l'existant et proposer un plan d'action pour remedier aux non conformités importantes décelés ainsi qu'aux réclamations des clients.Merci d'avance.

10.Posté par Philippe NIEUWBOURG le 07/02/2006 23:05
Bonsoir Nadine,Heureux de vous recroiser ici ;-)Swot est disponible par internet via www.manager-pro.comJe ne suis pas certain qu'une version anglaise soit disponible.

9.Posté par nadine pentecouteau barbier le 07/02/2006 22:58
je souhaiterais acheter ce petit logiciel qui a l'air super. Où puis-je l'acheter sachant que j'habite à l'étranger et existe-t-il une version en anglais ?merci d'avance

8.Posté par Serge Vuillod, co-auteur du logiciel SWOT System le 07/02/2006 06:51
La méthode SWOT system, qui a bien sûr comme toute méthode ses limites, est une démarche si pragmatique et si efficace que je comprends les interrogations de Monsieur Najib Ben Seffag quand à la valeur ajoutée que peut avoir le logicielSWOT System.

Le développement de SWOT System nous est apparu justifié à différents titres

Le fait de fournir un outil structuré, un guide en 5 étapes, une véritable documentation et des "bases exemples" constituera probablement pour certain un plus apprécié.

Un second avantage consiste dans le fait que nous avons doté notre logiciel d'un interface très visuel, très simple, et suffisament "global" pour pouvoir être efficacement utilisé avec un vidéo-projecteur dans le cadre d'un travail en équipe, (Je l'utilise même en télé-réunions grâce à Skype et à ultraVNC),

Le troisième avantage concerne les outils de gestion des couplages : Si l'on a une petite dizaine de forces et faiblesses et une petite dizaine d'opportunités et menaces, cela fait déjà une petite centaine d'intersections à traiter, ce qui reste « humain ».

Mais si l'on souhaite confronter, comme je l'ai vu assez souvent, une vingtaine de facteurs de chaque type, cela représente alors 1600 couplages.

Dans ce contexte, le logiciel intégre une technique de pondération permettant de ne prendre en considération que les couplages les plus significatifs.

De plus, les couplages retenus peuvent être regroupés en 4 grandes familles :
- Famille Chances (Force x Opportunité)
- Famille Défis (Faiblesse x Opportunité)
- Famille Conflits (Force x Menace)
- Famille Dangers (Faiblesse x Menace)
ce qui facilite l'organisation de la réflexion (... Ce matin, nous allons nous concentrer sur les dangers...)

Enfin, 4ème et dernier avantage : Les rapports
A notre époque, chacun sait que les managers ont de moins en moins de support de secrétariat, que les compte-rendus, rapports et dossiers doivent être de plus en plus professionels, et que l'on voudrait ces rapports dès la fin des réunions (de préférence par mail !)

Nous avons donc eut à coeur de produire automatiquement des rapports multi-formats (tableurs, traitement de texte) reprenant l'intégralité des éléments saisis pendant la réunion, et d'une qualité incomparable avec ce que l'on peut faire en bureautique quand on a peu de temps.

Ces rapports, qui peuvent être produit à destination de OpenOffice, sont également produit au format MS Office ou PDF, le logiciel SWOT System utilisant alors les modules de conversion de OpenOffice de façon très transparente pour l'utilisateur,

Compte tenu du prix de ce logiciel très professionnel, nous espérons avoir répondu aux besoins d’un certain nombre de Managers et Dirigeants d’Entreprises.

7.Posté par Najib Ben Seffaj le 06/02/2006 17:57
Que l'outil fasse appel à des outils libres tel que OpenOffice, là n'est pas la question. La question à mon avis est : quelle est la valeur ajoutée du point de vue de l'analyse SWOT d'un tel outil ? (À part le faite de générer un rapport en multiformat.)Sachant que la méthode SWOT présente quelques faiblaisses:- Inadequate definition of factors- Lack of prioritization of factors- Over-subjectivity in the generation of factors: compiler biasComment les contournés afin d'un faire un outil SWAT2.0.Merci

6.Posté par Michel Kergoat le 06/02/2006 14:54
Mais... s'ils ne peuvent pas installer OOo, ils ne peuvent pas non plus installer SWOT ?!Blague à part, un lien ou deux sur le site de l'éditeur et la méthode, même si les consultants sont sencés les connaitres, auraient évité un petit coup de (goo)gle ;-)Re-blague à part, Cette méthode n'est-elle pas similaire à celle des autres méthodes de tableaux de bords ou indicateurs (bsc...) ?En d'autres termes, que se passe-t-il avec SWOT si un indicateur est à consolider avec les activités des systèmes de l'entreprise, histoire de prendre des décisions rationnelles, en accord avec le "terrain" ?

5.Posté par Jean-Bruno Luginbühl le 06/02/2006 12:06
Monsieur Nieuwbourg,Ce n'est pas qu'une question de défenseur du libre. Il se fait que ce logiciel utilise OpenOffice.org pour générer des PDF et des fiche Excel. Il se peut tout à fait qu'un poste ne possède PAS Excel, dans ce cas, comment générer une fiche Excel? La meilleure solution est donc d'utiliser des bibliothèque pouvant générer des fichiers xls. Vous sembler penser que tous les postes sont équipé d'Excel, je pense que ce n'est pas forcément le cas. Donc pour éviter un coup de licence supplémentaire et par la même occasion pouvoir générer des rapport en PDF, OpenOffice.org semble la meilleure solution. Je ne vois pas le problème avec le service informatique, puisque les utilisateurs ne sont pas forcés d'utiliser OpenOffice.org, mais cela est fait de manière transparente par Swot et donc ne nécessite aucune formation à OpenOffice.org. D'où étonnement de la part de Monsieur Gaignard.Je trouve plus contraignant et "étrange" qu'un logiciel de retouche d'image d'astronomie ait absolument besoin d'Internet Explorer 5, que Acrobat Reader ait besoin d'Internet Explorer 6 et encore d'autre logiciel, alors qu'ils n'utilisent pas du tout de connection internet. Mais bon, il est probable que sur ce point les choses son bien évidemment naturelles et ne sont pas là pour forcer le choix des utilisteurs.

4.Posté par Guimberteau Patrick le 06/02/2006 11:56
Ah, mais que serai l'informatique sans eux ! ;-))
Vous avez raison ! C'est un vrai problème, orchestré parfois, et cela devient inquiétant! Effectivement l'installation d'un module (incontournable) peut induire des demandes annexes. Mais au delà imaginez les dégâts: Je fais de la E-formation par animation (java). Quand j'arrive à trouver un interlocuteur de valeur, en démo j'ai systématiquement un blocage du genre « Ah ! cela ne marche pas! » Commercialement c'est destructeur !
Il est regrettable de voir toute initiative tuée dans l'oeuf ! Quand on voit qu'un simple applet pour navigateur pose problème ... Essayez de lire un applet Java avec IE, depuis qu'il (JVM) est SIMPLEMENT retiré par Microsoft pour cause de procès! Et ne comptez pas sur le service technique pour vous l'installer dans la demi-heure. Cela devient un vrai frein à toute velléité de voir ailleurs ou autrement, bref, d'évoluer, de se bouger. Les carcans de tous poils se resserrent ! Quand donc les responsables informatiques vont comprendre les méfaits de ce cette dépendance au tout Microsoft ?
Le meilleur moyen de tuer la concurrence c'est aussi d'empêcher les gens de voir ailleurs. Il est curieux de voir qu'en informatique, toutes les valeurs qui profitent à une société (innovation, initiative, évolution, etc. ) sont malmenées au nom de la sécurité ... Ambiguë, non ?

3.Posté par Jacques GAIGNARD (encooore ?) le 06/02/2006 10:59
Ce n'est parce que mon mail est dans une collectivité locale que seul le secteur public est concerné par le logiciel libre. Voir en ce sens la presse qui parle d'une forte avancée y compris dans le privé. Toutefois il est parfaitement vrai que le public est en avance en ce domaine. Je n'épiloguerai pas sur les raisons car on entrerait dans un tout autre débat et nous perdrions le fil de cet article.

Les grandes entreprises ont les mêmes difficultés que les administrations. Malgré les apparences, je viens du privé, mon dernier employeur est leader mondial du SurfWear, et j'y ai utilisé et installé des produits libres, bien que non stratégiques pour l'enreprise. Je me souviens que la gestion du parc y était extrêment coûteuse et lourde. La moindre installation devenait de plus en plus procédurière. C'est pourquoi j'ai une interprétation différente de la votre en ce sens qu'une installtion du logiciel décrit dans l'article va déclencher une intervention techique. Celle-ci peut aussi bien installer OpenOffice.org dans le même mouvement.

D'autre part, je m'interroge sur le marché du produit décrit. Le décisionnel est envisagé de façon différente dans les grandes structures. Personnellement j'aurais plutôt tendance à penser que la difficulté d'installation de ce type de produit serait surtout dans la justification d'un outil décisionnel différent de celui en place au sein du groupe.

Bien cordialement

1 2