Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Sybase emporte le record du plus gros data warehouse


Rédigé par le 15 Mai 2008



Sybase emporte le record du plus gros data warehouse
Record certifié par le très officiel “Guinness World Records”, Sybase et Sun se sont associés pour battre le record du plus gros entrepôt de données décisionnel au monde.
Les technologies en présence sont : Sybase IQ analytic server, Sun SPARC Enterprise M9000, BMMsoft Server et une architecture de référence définie par Sun.

L’entrepôt de données construit accueillerait 1 Po (petabyte) de données, soit 34 fois la taille du plus gros test réalisé, et le double du plus grand entrepôt de données en service dans une entreprise, celui de Wal-Mart. Ce data warehouse du record contient 6 000 milliards de lignes de données transactionnelles et plus de 185 millions de documents non structurés (emails, rapports, feuilles de calcul...) sur lesquels des recherches peuvent être lancées.

Au-delà de la prouesse technologique de ce record, ce record est bien entendu un excellent moyen pour Sybase de démontrer que son modèle de stockage des données en colonnes, qui permettrait une compression de la taille des bases décisionnelles de l’ordre de 70 %, mérite que les entreprises qui voient leur entrepôt de données grossir à vue d’oeil se penchent sur cette solution. Sybase et d’autres éditeurs qui dépoussièrent les méthodes de stockage des données décisionnelles pourraient bien représenter la nouvelle génération des bases décisionnelles dans les trois à cinq prochaines années.
Sybase IQ est une solution dont tous les clients saluent en effet les performances en analyse de données (tout en critiquant fréquemment la lenteur des processus d’alimentation et de modification) et qui mériterait d’être mieux connue en France.
Cerise sur le gâteau, cet entrepôt de données consommerait 91 % d’énergie en moins qu’une architecture traditionnelle et aurait donc un impact positif sur la lutte contre le réchauffement climatique.




Commentaires

1.Posté par Patrick le 15/05/2008 09:29
Aussi intéressant et utile que le record du monde d'avaleur de saucisses ou de poissons rouges ! En plus combien de temps pour alimenter, vous disiez ? Record du monde aussi peut-être, du genre trois semaines et quatre jours ?

2.Posté par David C le 17/05/2008 16:14
Ces chiffres sont impressionnants, mais posent des questions :
- qu'y a t'il comme données disponibles (est ce une société de bourse ?)
- quelles sont les analyses disponibles ?
- Est il possible de réaliser des mises à jour quotidiennes ?
ou bien est on dans le cadre d'un super outil de partage de données avec quelques chiffres et beaucoup de documents moins structurés ?
Combien de temps a t'il fallu pour constituer ce système, combien de personnes, et quel budget ?
Enfin (mon dada) sur la consommation energétique, a t'on comparé par rapport à la consommation théorique d'un datawarehouse concurrent de meme taille, ou en additionnant multipliant pan n la consommation d'un datawarehouse n fois plus petit ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.