Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Symantec publie ses prévisions annuelles pour 2013 dans le domaine du stockage


Rédigé par Communiqué de Symantec le 13 Décembre 2012

Alors que la fin d'année approche, Symantec publie ses prévisions annuelles pour 2013 dans le domaine du stockage.



Symantec s'est basé sur des chiffres et des données factuelles, son expertise métier, en ajoutant une dose de prospective et de nombreux discussions et échanges avec les experts de l’entreprise et externes à celle-ci. Ces prévisions sont ainsi basées sur des éléments factuels, et sont le fruit de nos années d'expérience, de notre compréhension de l'évolution des menaces et de notre connaissance des tendances passées dans le domaine du stockage.


1. Le stockage sur disque Flash remplace le stockage sur disque dur traditionnel

Nous nous attendons à une forte croissance de l'utilisation des disques SSD/Flash en 2013, car ils consomment beaucoup moins d'énergie et sont 100 fois plus rapides en lecture que les disques durs traditionnels. Le disque Flash, support de données qui utilise une mémoire Flash, sera testé dans la plupart des entreprises Fortune 1000 au cours de l'année. Il commencera à remplacer le stockage de premier niveau dans de nombreux datacenters, en raison de son accessibilité rapide et de sa fiabilité. Ces datacenters chercheront également de nouveaux moyens d'optimiser le taux d'utilisation du stockage SSD pour réduire le coût de la mise en œuvre du stockage Flash, qui continuera à baisser.



2. Cloud computing : augmentation des pannes avant que la situation ne s'améliore

Les pannes des services de cloud computing vont augmenter considérablement en 2013. Malgré la perte de plusieurs millions de dollars qui en résultera, les entreprises continueront à injecter des ressources dans les offres de cloud computing. La nécessité de gérer et de protéger les données stockées dans les clouds les conduira à adopter des solutions de sauvegarde et de reprise après incident. Les fournisseurs de services de cloud computing commenceront à mettre en place de nouvelles solutions de restauration des données et applications plus fiables et plus efficaces pour offrir à leurs clients des clouds plus sécurisés.

Les infrastructures qui se sont développées rapidement avec du code manuscrit et qui utilisent des ressources partagées inefficaces engendreront des pannes importantes et des « yeux au beurre noir » sur le marché du cloud computing. À l'instar des autres acteurs du marché, nous pensons que l'utilisation des services de cloud computing continuera à augmenter à un rythme sans précédent. Toutefois, quelle que soit leur taille, les entreprises devront adopter de meilleurs outils de gestion pour protéger leurs données, car les pannes vont augmenter avant que la situation ne s'améliore.



3. La virtualisation complète de l'entreprise se généralise

Les parts de marché des principaux fournisseurs d'hyperviseurs vont commencer à s'équilibrer, chacun s'appropriant une part du marché à peu près équivalente à mesure qu'il se développe. Des entreprises de toutes tailles vont évaluer et adopter plusieurs hyperviseurs dans leurs environnements informatiques et de virtualisation.

La multiplicité des hyperviseurs entraînera le remplacement d'outils hyperviseur ad hoc par des plates-formes plus riches en fonctionnalités, prenant en charge plusieurs hyperviseurs et des infrastructures physiques, virtuelles, de cloud computing et basées sur des snapshots pour la sauvegarde, la restauration et la gestion. Il en résultera une augmentation du nombre d'entreprises entièrement virtualisées et utilisant plusieurs hyperviseurs dans leurs environnements de test et de production.

Le tout se traduira par une meilleure prévention des incidents. Ensemble, la virtualisation et le cloud computing amélioreront la prévention des incidents en assurant la disponibilité rapide de ressources de stockage et de systèmes physiques hors site dans un environnement virtuel en cas d'incident. Selon une étude réalisée par Symantec, la virtualisation des serveurs améliore la prévention des incidents.



4. Réduction des fenêtres de sauvegarde

iTunes intègre une fonction qui détecte les doubles instances des fichiers audio et n'enregistre qu'une seule instance sur le disque dur. Cette fonction est appelée déduplication, comme dans de nombreuses solutions informatiques. Les fournisseurs de solutions de sauvegarde permettront de réduire les fenêtres de sauvegarde en proposant des appliances de sauvegarde intégrant une fonction de déduplication pour le stockage d'une seule instance des données redondantes.

Par ailleurs, les fournisseurs de baies SSD intégreront la déduplication à la volée et côté client par le biais d'appliances afin de réduire au maximum le coût total de possession. Il en résultera non seulement une réduction des fenêtres de sauvegarde, mais également une adoption plus large des appliances de sauvegarde intégrées.

La déduplication se généralisant, les appliances de sauvegarde intégrées seront de plus en plus utilisées et combineront de nombreuses fonctions, notamment : déduplication, logiciel de sauvegarde, réplication, snapshots, fonctions de sécurité et intégration avec des services de cloud computing. L'intégration de ces fonctions dans une seule appliance accélérera les sauvegardes.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.