Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Tableau Software révèle les résultats clés d’une étude sur les nouveaux modes d’accès et d’analyses pour la performance du business


Rédigé par Communiqué de Tableau Software le 10 Décembre 2012

44% des 200 décideurs interrogés placent l’exploitation et l’utilisation des données dans les trois premiers enjeux liés à la gestion de leurs informations décisionnelles



Tableau Software, le leader mondial du décisionnel agile et rapide et de la Business Intelligence, révèle aujourd’hui les résultats clés d’étude multi-clients réalisée par MARKESS International auprès de 200 décideurs pour dresser l’état des lieux du marché de l’analytique et du décisionnel en France. Cette étude, co-sponsorisée par Tableau Software, révèle également l’évolution de l’analytique et identifie les différents enjeux pour analyser rapidement de gros volumes de données pour chacun des utilisateurs.

L’exploitation et l’utilisation des données, un des enjeux principaux dans la gestion d’informations décisionnelles

Avec l’abondance d’informations et la profusion des données, les décideurs ont de plus en plus de contenus à exploiter, l’enjeu est donc surtout d’améliorer leur exploitation, leur qualité et d’optimiser la compétitivité de leurs entreprises via une meilleure prise de décision.

« Aujourd’hui, les décideurs interrogés dans le cadre de notre étude sur la gestion de l’information souhaitent surtout optimiser et accélérer leurs processus décisionnels pour améliorer la compétitivité de leur entreprise. Ils ont également des objectifs analytiques d’exploitation des données, notamment pour mieux comprendre leurs clients et développer des actions et offres associées » précise Laetitia Bardoul, analyste senior chez MARKESS International et en charge de cette étude.

En effet, près de la moitié des 200 décideurs interrogés placent l’exploitation et l’utilisation des données dans les trois premiers enjeux liés à la gestion de leurs informations décisionnelles et 37% placent ensuite les processus de traitement et de qualité des données (cohérence, unicité, pertinence…). Au final, les décideurs ont pour ambition de mieux exploiter leurs donnés en interne, tout en améliorant leur qualité.


Big Data : 14 % le placent dans leurs trois premiers enjeux de la gestion de l’information

L’abondance des données est également un enjeu mais les décideurs sont encore peu réceptifs et informés. En effet, la majorité des décideurs interrogés pensent que le Big Data n’est pas forcément un atout pour la compétitivité de leur entreprise car cela engendre de nouvelles formes de gestion, de nouveaux investissements et politiques de stockage et d’archivage. Les décideurs sont encore très peu à être informés des bénéfices des outils BI. Du côté des offreurs, la tendance s’inverse. En effet, les 40 prestataires aussi interrogés lors

de cette étude, placent le Big Data et l’analyse de données non structurées comme premiers enjeux pour la gestion analytique et décisionnelle.


17 % des décideurs interrogés ont des projets BI en cours d’ici à 2014

Prés des deux tiers des décideurs déclarent utiliser des solutions analytiques et décisionnelles en 2012, 17% des décideurs interrogés ont des projets en cours d’ici à 2014 et 17% n’ont pas prévu d’utiliser ces solutions dans un avenir proche. Les prestataires prévoient plusieurs axes de développement en termes de mobilité. « Les prestataires que nous avons interrogés dans le cadre de notre étude prévoient plusieurs axes de développement de leurs offres d’ici à 2014, notamment en termes de mobilité, d’analytique et de verticalisation de leurs offres (solutions métiers). Les grands enjeux à venir pour eux sur la gestion de l’information sont en priorité le Big Data (dans la mesure de la compréhension qu’ils ont des technologies associées), la gestion et l’analyse de données non structurées » précise Laetitia Bardoul, analyste senior chez MARKESS International et en charge de cette étude.






Une synthèse de cette étude est disponible ici http://www.markess.fr/demandedocument.php?refdoc=873




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.