Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Tagetik, un italien dans le monde de la consolidation financière


Rédigé par le 5 Février 2008

L’éditeur italien Tagetik devrait prochainement s’implanter sur le sol français. Les discussions sont en cours avec plusieurs distributeurs et intégrateurs.



La finance est-elle une spécialité européenne. En tous cas après Cartesis en France, c’est Tagetik qui va tenter de reprendre le flambeau de l’indépendance. Ce marché s’est en effet quelque peu étouffé après le rachat de Cartesis par Business Objects, de Outooksoft par SAP, de Business Objects par SAP et de Hyperion par Oracle… Mais d’après Manuel Vellutini, directeur des opérations de l’éditeur, il reste largement de la place pour un éditeur européen qui non seulement dit répondre aux mêmes qualités que les plus grands, tout en restant plus agile.
Après avoir confié la Grande-Bretagne et l’Allemagne à des distributeurs exclusifs, Tagetik envisage l’ouverture d’un bureau en France, « un marché complexe » ressentent-ils.
L’éditeur s’orienterait vers l’ouverture d’un petit bureau chargé des ventes et du marketing, et la signature de deux ou trois accords de distribution avec de grands intégrateurs spécialisés dans la gestion de la performance. Mais le discours ne semble pas encore assuré et Tagetik semble être en pleine phase de négociation. Il faut donc ne pas trop en dire, et faire monter les enchères… entre bluff et poker.
La base clients de Tagetik est importante… en Italie. Surtout dans le domaine bancaire où Tagetik équiperait plus de vingt banques italiennes. Sa capacité à assurer le reporting auprès de la Banque Centrale lui aurait permis de convaincre ainsi les établissements financiers.
En France un premier client utiliserait la solution, la filiale française du groupe italien Menarini, spécialisé dans pharmacie. En Allemagne, c’est l’assureur Talax/Gerling qui aurait installé le premier la solution.
Une solution très proche de celle de Outlooksoft, unifiée, mais qui disposerait d’atouts techniques, au nombre desquels une plus grande indépendance vis-à-vis de la base de données. Une proximité importante quand même qui a conduit Bani Bandolini, en charge des opérations internationales de Outlooksoft avant le rachat par SAP, à prendre la même fonction chez Tagetik.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.