Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Talend dévoile ses prédictions pour 2014


Rédigé par Communiqué de Talend le 17 Janvier 2014

L’avènement des Big Data, combiné à la maturité des déploiements de Cloud hybride, va générer un véritable déluge de données qui atteindra son point culminant en 2014



Talend, le leader mondial de l’intégration des Big Data, dévoile aujourd’hui ses prédictions pour 2014. Ses dirigeants considèrent qu’au cours de l’année les tendances suivantes se concrétiseront à mesure que continueront à se développer les projets de Big Data des entreprises, notamment ceux tirant parti du Cloud :

1. Une imbrication accrue entre Big Data et Cloud : A ce jour, de nombreuses entreprises s’appuient sur le Cloud pour déployer des plates-formes de Big Data. Cependant, la principale contribution du Cloud Computing aux Big Data résidera dans le fait que bientôt le Cloud deviendra une source (ou plutôt des sources multiples) de Big Data : données publiques et sociales, open data ou données commercialisées sous licence. En 2014, les projets de Big Data se multiplieront grâce à ces nouvelles sources de données dans le Cloud. Afin de se préparer, les entreprises doivent mettre en place une infrastructure capable de tirer parti de ces nombreuses sources de données pertinentes, au-delà des sources conventionnelles (bases de données, ERP, CRM, etc.).

2. Hadoop promu au rang de plate-forme : Initialement, Hadoop était essentiellement un système de traitement de données en mode batch et mono-tâche. Grâce aux enrichissements apportés en 2013, tels que YARN, Hadoop est devenu une véritable plate-forme d’entreprise, capable d’exécuter tous types de charges, à la fois en mode batch et en temps réel. Hadoop 2.0 fournit les fondations permettant de déployer nativement des processus de Big Data, accélérant ainsi les projets qui passeront de la phase de test à la mise en production en 2014.


3. Vers le Cloud hybride : Les entreprises ont adopté le Cloud Computing, mais les déploiements restent très cloisonnés et ces systèmes reposant sur le Cloud ne fonctionnent pas toujours efficacement avec les systèmes on-premises. Bientôt, la dichotomie entre les systèmes basés sur le Cloud et on-premises ne sera plus d’actualité. Une utilisation plus large de la virtualisation, des techniques de déploiement élastique et des plates-formes d’intégration hybrides favorisera le recours à des modes de déploiement hybrides, ce qui permettra de ne plus segmenter les applications entre le Cloud et l’infrastructure de l’entreprise.


4. Les Big Data évoluent vers l’opérationnel : Alors que les Big Data se démocratisent et sont adoptées par la plupart des entreprises, la majorité des cas d’usage concernent l’analytique. Aujourd’hui, grâce à l’augmentation considérable des volumes de données pouvant être stockés ou exploités, les premiers utilisateurs appliquent les techniques de Big Data à des domaines tels que l’analyse du comportement des clients ou à l’analyse des risques. Maintenant que la technologie des Big Data opérationnelles est disponible, de nouveaux cas d’usage vont commencer à émerger. En 2014, les Big Data seront utilisées dans un cadre opérationnel et seront donc consommées par de nombreux équipements et applications (fixes et mobiles).


5. Des entreprises de plus en plus centrées sur les données : Comme le dit l’adage : « chaque entreprise est une entreprise informatique », signifiant ainsi que pour la grande majorité des entreprises, l’informatique est critique. En 2014, au-delà de l’informatique, de nombreuses entreprises utiliseront des données pour transformer en profondeur leurs activités et iront même jusqu’à monétiser leurs données. Alternativement, elles les utiliseront pour créer de nouveaux business models ou pour tirer parti de segments de marchés jusqu’alors inexplorés.


« Les Big Data ont sans doute été l’un des concepts les plus en vue de 2013, et ce pour d’excellentes raisons. Avec les fondations technologiques désormais en place, le second semestre 2013 a vu de nombreux projets de Big Data passer du prototype à la mise en production » déclare Mike Tuchen, CEO de Talend. « On parle beaucoup de la valeur des Big Data, mais les entreprises centrées sur les données ont encore beaucoup de potentiel à concrétiser. Pour réussir en 2014, ces entreprises devront tirer parti des Big Data et du Cloud pour dégager des connaissances qui leur permettront d’optimiser leurs processus, de capitaliser sur de nouvelles opportunités et d’améliorer leurs résultats. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.