Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Talend signe un partenariat avec Cross Systems


Rédigé par Talend le 16 Juillet 2008

Le leader de la Business Intelligence en Suisse monte en puissance sur l’Open Source et choisit d’intégrer les solutions de Talend



Talend, premier éditeur de logiciels d’intégration de données Open Source, annonce aujourd’hui la conclusion d’un partenariat avec Cross Systems, la filiale suisse du Groupe Micropole Univers, spécialisée dans le conseil et les services informatiques, principalement dans les domaines de la Business Intelligence et de l’e-business. Cross Systems rejoint le « Talend Alliance Program » au titre de Partenaire Platinum et bénéficiera de services privilégiés d’accompagnement technique, commercial et marketing de Talend.

Cross Systems, créée en 1987 à Genève, est le principal intégrateur de solutions de Business Intelligence en Suisse. Egalement spécialisée dans la mise en œuvre de solutions de commerce électronique, l’ingénierie informatique, les ERP et le CRM, la société propose aux entreprises du secteur public, aux institutions financières (Banques et Assurances), aux acteurs de la grande distribution, de l’industrie et des télécoms, et aux grandes organisations internationales, un accompagnement couvrant l’ensemble de leurs besoins d'informatique d'entreprise depuis le conseil et jusqu’à la réalisation complète de la solution.

« En tant que leader de la Business Intelligence en Suisse, Cross Systems se doit de bien connaître et maîtriser les offres du marché. Ainsi, nous nous intéressons depuis plus de 2 ans maintenant à l’émergence des solutions de Business Intelligence Open Source, en particulier dans le domaine de l’intégration de données, et à ce qu’elles peuvent apporter à nos clients aussi bien sur la dimension technologique qu’économique, » commente Pascal Janin, Directeur du Pôle Conseil chez Cross Systems. « Performantes, dotées d’une grande facilité d’intégration avec les systèmes existants grâce à une gamme étendue de connecteurs, conviviales et ergonomiques, les solutions de Talend offrent aux marchés et aux entreprises un nouveau modèle complémentaire de celui des solutions éditrices traditionnelles. Nous sommes donc très heureux aujourd’hui d’officialiser notre alliance avec Talend, qui nous permettra d’accompagner nos clients, à la fois des secteurs public et privé, dans l’amélioration de la performance de leurs systèmes d'entreprise. »

« Cross Systems est un acteur incontournable du secteur de la Business Intelligence en Suisse. Non seulement ce partenariat renforce la présence de Talend dans le monde francophone, mais il nous aide de plus à promouvoir notre savoir faire auprès des clients servis par l'intégrateur, et en particulier les institutions financières et les administrations suisses, » déclare François Méro, Directeur Général Europe de Talend. « La Confédération Helvétique a en effet clairement identifié les bénéfices qu’elle pourrait tirer des solutions open source et a récemment institué une loi obligeant ses administrations à consulter des éditeurs open source lors de tout appel d’offres. L’année 2008 ayant été désignée comme l’année de l’informatique en Suisse, nous sommes heureux de contribuer ainsi à l’enracinement de l’Open Source dans les systèmes d’information des entreprises suisses. »

Des collaborateurs de Cross Systems sont déjà opérationnels et un transfert de compétences à plus large échelle est en cours afin de renforcer l’expertise de la société à travers des sessions de formation organisées par Talend. Parallèlement, les deux entreprises prévoient d’organiser des événements, dont notamment un Forum sur la BI Open Source à Genève en octobre prochain.




Commentaires

1.Posté par Patrice Nobel le 18/07/2008 14:43
Je vous conseille de lire cet article à propos de Talend, ou plus exactement des ETL Open Source. Il tranche avec la naïveté des propos qu'on trouve habituellement concernant l'Open Source et se place plus dans un contexte professionnel où l'objectif n°1 est la réussite d'un projet.

Il y a aussi à la suite de cet article un document intéressant de TALEND sur le calcul du retour sur investissement (ROI) des projets décisionnels avec des outils Open Source...là je suis moins d'accord avec l'auteur mais bon...

http://www.christophe.januel.info/blog.php?id=10

2.Posté par Stefan le 20/07/2008 11:14
Pas trop d'accord avec le blog de ce monsieur Januel. D'abord , dans son "article" de 20 lignes , les arguments évoqués sont faibles voir inexistents. SI l'on souhaite critiquer des choses , autant s'assurer une argumentation moins 'naive" et plus solide.

Ensuite, quand on voit les prix et la complexité d'une solution ETL "classique" , il y a vraiment de quoi considérer une solution open source. A son début , Talend était un peu léger , et si vous faites une petite recherche sur ce site même , vous allez voir que je critiquais cette approche de lancer leur solution avant un certain niveau de maturité. Ceci dit , Talend est arrivé depuis à ce niveau de maturité. Mes félicitations.

Enfin , la réussite d'un projet décisionnel est donnée par l'adoption utilisateur ( même Kimball et Inmon s'accordent sur ce point ). Que vient faire l'ETL dans cette adoption? Le frontal est la restitution , c'est ce que l'utilisateur "voit" . Un simple jeu de données métier complet est suffisant pour le rassurer et le faire travailler , même si le coté ETL a pris un peu de retard. Bien sûr , il ne faut pas être TROP en retard.

En attente d'autres arguments plus logiques ou plus approfondis, avec éventuellement des exemples réels de projets ratés à cause d'un ETL open source , et les causes de ce phénomène , vous excuserez donc mon scepticisme face à ce blog :-)


3.Posté par Christophe Januel le 21/07/2008 16:19
Loin de moi l'idée de balayer d'un revers de main les solutions Open Source, je souhaitais simplement exprimer mon point de vue concernant l'état de murissement des ETL Open Source qui me parait encore un peu juste.

Je suis tout à fait d'accord avec toi (et avec Ralph & Cie) sur que le fait la réussite d'un projet décisionnel est donnée par l'adoption utilisateur, et je comprend bien ta réaction qui est de dire que puisque la réussite d'un projet est amenée par les fonctionnels, la technique importe peu.
...je la comprends, mais ne suis pas tout à fait d'accord avec ça. Déjà un projet qui va prendre du retard pour des raisons techniques, ça ne va pas vraiment aller dans le sens d'une adhésion franche et massive des utilisateurs, mais là où l'alimentation va être vraiment cruciale, c'est sur la qualité des données. Si l'utilisateur constate des problèmes sur ses données, il va très rapidement perdre confiance dans les nouveaux outils de Reporting qu'on lui propose, et dans un contexte projet déjà difficile ça peut faire pencher la balance vers l'échec. Bien sur on peut vendre les outils de Reporting avec un jeu d'essai bidon, mais au delà de la phase de définition les utilisateurs s'en contentent rarement! :)

Maintenant je ne caricature pas en disant ETL Open Source = échec et ETL payant = Succès garanti, mais je pense que l'Open Source insinue un risque supplémentaire, et qu'il faut donc être prudent.

4.Posté par Stefan le 22/07/2008 23:31
Voilà ce qui est mieux, on converge maintenant. :-)

D'accord sur le fait que les retards peuvent causer des torts , surtout quand le ressenti utilisateur est mal géré. D'ailleurs , je viens de vivre un tel projet , et c'est vraiment pas facile.

Ceci dit pour moi un retard est une faute de gestion de projet et d'acquisition de bonnes compétences et du bon conseil , plus que la faute à l'outil X ou Y .

Pour des raisons politiques , on choisit souvent des outils pas très adaptés au besoin , et à force de "tordre" l'outil choisi dans le sens souhaité on plante le projet.

Je mets même ce type de faute dans le top10 des causes d'échec d'un projet BI , jointement avec certains délires de responsables achat sur la mutialisation de la consommation IT à 2-3 prestatataires et 1-2 éditeurs.

Chaque besoin peut avoir ses spécificités , et ces responsables doivent avoir la conscience que certains valent 3 sous de budget en plus et une dérogation à la règle.

Maintenant , pour ce qui est de la qualité de données , je répond un grand BOF. Les "packages" fournis sont surtout orientés données commerciales et marketing. La VRAIE qualité de données provient des règles métier qui s'appliquent au passage ETL. Ceci dépend à mon avis de la rigeur du chef de projet vis à vis des métiers , de la murête des métiers vis a vis de cette problématique , le petit reste dépendant de la compétence ETL/SQL du développeur en question.

Le seul point intéressant coté solution , effectivement , c'est la gestion unifiée de méta-données. Si vous faites allusion au peu d'offres commerciales qui se rapprochent de cette idée , alors je suis plus que d'accord avec vous :-)

Ceci dit , Talend développe en ce moment même une telle initiative.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.