Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Teradata et Capgemini lancent une solution flexible pour assurer la mise en conformité avec la directive sur la rétention de données de l’Union Européenne (UE)


Rédigé par Teradata le 30 Novembre 2006

Les opérateurs télécoms et Fournisseurs d’Accès Internet ont désormais un moyen efficace de se conformer à la nouvelle directive européenne



Teradata, une division de NCR Corporation (Bourse de New York : NCR), a annoncé le lancement d’une solution commune avec Capgemini Telecom & Media, branche d’activité du groupe Capgemini, destinée à aider les fournisseurs de services et de réseaux de télécommunications à se conformer à la nouvelle directive de l’UE sur la rétention de données, dont l’entrée en vigueur est prévue en septembre 2007.



La nouvelle directive européenne stipule que toutes les données de communication (trafic et emplacement) doivent être stockées pour une période allant de 6 à 24 mois, selon les mesures d’implémentation inhérentes à chaque Etat membre. Cette directive posera une série de défis complexes aux opérateurs publics de réseaux et de services. En effet, la législation contraint les opérateurs à conserver toutes les données liées aux communications électroniques qu’ils génèrent ou traitent afin de les mettre à la disposition des organismes d’application de la loi dans le cadre des enquêtes et de la détection des crimes graves, et afin de poursuivre leurs auteurs. Ces données concernent notamment :

· Les données permettant de localiser des appels passés sur et vers des téléphones fixes ou mobiles ;

· Les données relatives aux connexions Internet, y compris les courriels, les messageries instantanées et les appels VoIP.



« Capgemini Telecom & Media et Teradata se sont forgés une solide réputation dans le secteur des volumes de données. Ils offrent aujourd’hui la meilleure sécurité qui soit pour gérer efficacement cette nouvelle problématique, » a expliqué Pierre Fournier, CEO de Capgemini Telecom & Media France. « Cela va bien au-delà du simple problème technique et, en tant que leader de l’intégration système pour les opérateurs télécoms et les fournisseurs de services Internet, Capgemini se réjouit d’apporter sa méthodologie et son savoir-faire à la conception, la réalisation et la mise en place de solutions appropriées. »



Les données capturées et archivées par les opérateurs de télécommunications et de services Internet ont été qualifiées de « fil d’Ariane » pouvant être exploité pour identifier les activités et les communications illégales. Ces données requièrent des analyses de plus en plus complexes, et cette solution combinée permet de relier les données de télécommunications commutées aux communications sur IP du même abonné, de la même adresse ou du même destinataire. La solution repose sur la consultation, les applications et l’entreposage de données d’entreprise, qui capture les données et les cartographies en temps réel.



« Les opérateurs de télécommunications sont confrontés à un défi technique pour se conformer à cette directive européenne, notamment en ce qui concerne la qualité des données, la sécurité, les capacités d’audit et les exigences de confidentialité, » a déclaré Hermann Wimmer, vice-président Teradata pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. « Les volumes colossaux de données impliqués et la profonde complexité de gestion des communications sur IP omniprésentes, pratiquement en temps réel, sont un facteur qui intervient également. En combinant la force de transformation de Capgemini à la nôtre, les opérateurs de télécommunications et les fournisseurs de services Internet seront à même de se conformer à la directive européenne de manière rentable et flexible. »