Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Teradata poursuit son engagement en faveur du secteur de la santé avec un nouveau modèle logique de données


Rédigé par Communiqué de Teradata le 22 Février 2011

Ce modèle dédié aidera les entreprises à comprendre les besoins d’intégration de données des points de vue technologiques et commerciaux



Teradata Corporation (NYSE: TDC), spécialiste mondial en matière d’entrepôts de données et de solutions analytiques pour les entreprises, annonce la disponibilité de son modèle logique de données dédié au secteur de la santé (LS-LDM pour Life Sciences – Logical Data Model). Dernier-né des modèles industriels LDM de Teradata, le modèle LS-LDM aidera les entreprises du secteur des sciences de la vie (et notamment les laboratoires pharmaceutiques) à intégrer, centraliser et analyser les données générées dans le cadre de leurs activités. Le modèle LDM permet de répondre plus rapidement aux questions relatives aux activités de l’entreprise, des ventes et du marketing jusqu’aux aspects financiers en passant par la recherche clinique et les données de la chaîne logistique.

Un modèle LDM sert de cadre à la réalisation d’une structure de données d’entreprise pour fournir des définitions communes pour toutes les entités, créant ainsi une vue intégrée unique dans l’ensemble de l’entreprise. Par ailleurs, ce modèle documente les règles métier au niveau institutionnel, contribue à l’homogénéité des comptes-rendus et des résultats analytiques et permet d’éliminer les données redondantes.

« L’industrie de la santé se tourne de plus en plus vers Teradata et ses solutions d’entrepôts de données pour intégrer, organiser et analyser des données hautement granulaires, afin d’assurer une visibilité profonde et de faciliter la prise de décisions dans tous les aspects de l’activité et des produits de l’entreprise », déclare John Burke, Vice-président du Marketing et des Solutions Industrielles de Teradata. « Avec le modèle LS-LDM, Teradata répond à une demande croissante en matière d’entrepôts des données tout en confirmant son engagement en faveur du secteur de la santé. »

« Il s’agit d’une avancée de la part de Teradata et d’une bonne nouvelle pour les grandes entreprises en plein essor du secteur pharmaceutique qui souhaitent se doter d’un modèle de données complet couvrant l’ensemble de leurs activités », a ajouté Jeffrey L. Moe, Executive in Residence, Duke University.

Teradata a investi dans la création d’un modèle industriel étendu qui englobe la totalité du spectre du secteur de la santé, des sujets cliniques aux ressources financières et humaines, sans oublier la fabrication, les ventes et le marketing. Le modèle LS-LDM a été développé conformément aux standards de l’industrie CDISCet HL7. Son extension clinique est un modèle logique de données basé sur le modèle BRIDG conçu pour augmenter le retour sur investissement des essais cliniques en favorisant la prise de décisions grâce à l’amélioration de la qualité des données et à la possibilité de fournir des réponses précises à des questions cliniques complexes quasiment en temps réel.

John Burke explique que l’extension clinique du modèle LS-LDM permet de résoudre les problèmes métier prioritaires du secteur de la santé, et notamment de répondre à la question numéro 1 : comment augmenter le retour sur investissement des essais cliniques ?
« La cause principale de ce problème réside dans l’augmentation du coût de lancement des médicaments sur le marché », explique John Burke. « Selon les statistiques les plus récentes publiées par le Industry Profile 2010 de PhRMA, la commercialisation d’une nouvelle entité chimique coûte 1,3 milliard de dollars et celle d’un nouvel agent biologique 1,2 milliard de dollars.Avec le modèle LS-LDM de Teradata, il est à présent possible de définir des standards de données permettant de créer de nouveaux modèles métier, de créer des gammes de médicaments affichant un retour sur investissement élevé, de permettre le partage des données et d’accélérer le processus d’autorisation de mise sur le marché des nouveaux médicaments. »

La présence accrue de Teradata sur le marché de la santé se caractérise par l’adoption des plates-formes analytiques par des grandes sociétés de ce secteuret des laboratoires pharmaceutiques de premier plan.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.