Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Tibco Spotfire se lance dans le cloud avec Silver 2.0


Rédigé par le 12 Août 2011

Il y a un an, Tibco lançait la première version de Spotfire en mode "cloud computing", Silver Spotfire 1.0. Une offre que l'éditeur a amélioré au travers de la version 2.0 disponible dans quelques jours, et sur laquelle l'éditeur compte pour capter une part du marché naissant de la Business Intelligence en mode hébergé.



Un écran de Silver Spotfire 1.0
Un écran de Silver Spotfire 1.0
Avec Silver Spotfire 2.0, Tibco va tenter d'appliquer les recettes qui ont fait le succès des premiers fournisseurs d'applications en ligne comme Salesforce.com : facile à acheter, facile à activer, facile à utiliser. La solution Silver Spotfire s'appuie sur un site web http://silver.spotfire.com (non encore ouvert à l'heure où nous écrivons ces lignes) sur lequel le client Tibco pourra rapidement ouvrir un compte, payer par carte bancaire, et partager ses analyses. Car la solution Silver Spotfire n'est pas une solution pure cloud. Des "pure players" auxquels Shawn Rogers, analyste spécialisé chez EMA ne croit pas vraiment, doutant de leur viabilité financière et regrettant leur absence de vision à long terme. Cela tombe bien puisque Tibco a retenu un modèle mixte, conservant sa solution analytique sur le poste de travail, mais permettant de partager ses analyses au travers du service Silver Spotfire.

Le client acquiert donc un abonnement à Tibco Silver Spotfire, mais uniquement pour les analystes créateurs de rapports, au travers d'une licence installée sur le poste de travail. Les analyses réalisées sont partagées sur le nuage mis en place par Spotfire, auprès d'un nombre défini d'utilisateurs simultanés, qui téléchargent un lecteur gratuit.

Plusieurs niveaux d'abonnement sont proposés :
- Personal : Accès gratuit pendant la première année, 50 Mo de stockage, jusqu'à 10 utilisateurs simultanés au travers du web.
- Personal Plus : Pour 99 dollars par an, vous disposez de 100 Mo de stockage et d'un accès pour 20 utilisateurs simultanés.
- Publisher : 99 dollars par mois ou 1000 dollars par an vous permettent de partager jusqu'à 250Mo de données, auprès de 50 utilisateurs simultanés.
- Analyst : cette version complète coutera 399 dollars par mois ou 4500 dollars par an, et permettra de partager 500 Mo de données auprès de 50 utilisateurs simultanés.
Pour l'instant les prix sont annoncés pour les Etats-Unis, aucune information n'a été communiquée sur les prix en Europe. La licence Silver Spotfire pour créer les analystes sur le poste de l'utilisateur semble inclue dans ce prix en revanche, il n'est pas clairement établi si les fonctionnalités de création de tableaux sont identiques de la version "Personal" à la version "Analyst". Il s'agit d'une application sur PC uniquement (dommage car une version Mac ouvrirait un marché supplémentaire).

Les fonctionnalités proposées seront complétées par un "magasin en ligne" d'applications et de modèles prêts à l'emploi. Les consommateurs des analyses produites téléchargeront un lecteur gratuit qui leur permettra de manipuler les tableaux et graphiques. Là encore, Tibco n'est pas clair sur les fonctionnalités de ce lecteur. Seront-elles identiques à celle de l'outil sur le poste client, en particulier en matière d'interactivité et de graphiques animés ? Quelle est la technologie utilisée par ce "player" ? Sera-t-il compatible avec les platesformes mobiles ?
En ce qui concerne la diffusion des analyses, se fera-t-elle uniquement auprès d'utilisateurs référencés ou pourra-t-elle être publique ?

Au-delà de l'analyse des données, c'est une solution complète que Tibco semble construire. Spotfire pour l'analyse est complété en amont par Formvine pour collecter des données au travers de formulaires, et par Tibbr pour diffuser les données à la bonne personne, là où elle se trouve. Tibbr est un "animal" difficile à décrire, à la croisée des chemins du bus de données, du système d'exploitation et d'un outil de "push"... Il est au coeur du métier originel de Tibco, adapté aux domaines des réseaux sociaux, de la mobilité.

Les questions restent nombreuses, et Tibco devra éclaircir de nombreuses zones d'ombre de son offre d'ici le lancement annoncé pour les premiers jours de septembre. Ces réponses permettront de déterminer si Silver Spotfire 2.0 est une véritable innovation pour le marché du décisionnel en mode cloud ou s'il ne s'agit que d'un pas timide pour ne pas sembler absent du concept à la mode. Du point de vue du marché français, Tibco devra surtout dire clairement si le décisionnel en France l'intéresse réellement et mettre dans ce cas les moyens pour se faire connaitre. La version 1.0 de Silver était passée totalement inaperçue en France en 2010, et beaucoup de responsables décisionnels n'ont toujours pas compris les raisons du rachat de Spotfire par Tibco et la stratégie de ce dernier en matière de Business Intelligence. Mais si les conditions sont maintenant réunies, Spotfire dispose d'atouts incontestable pour jouer un rôle majeur dans la cour des grands de la BI agile, face à QlikView et Tableau Software en particulier.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.