Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Un suivi budgétaire efficace avec la solution VISION éditée par Systems Union


Rédigé par Systems Union le 13 Avril 2006

Solution distribuée par la société R Finance et intégrée par son partenaire Mercuria




M. Lapeyre, responsable du contrôle de gestion et en charge d'une équipe de 2 personnes, nous explique pourquoi il a mis en place la solution de reporting d'entreprise Vision. La société Vilmorin, présente en France, Italie, Espagne et aux USA, fait partie du groupe Limagrain. Elle a pour activité la recherche, la multiplication et la commercialisation de semences potagères. En France, la société a deux sites : celui de Nîmes entièrement dédié à la recherche et la multiplication. Et, son siège social, basé dans le Maine et Loire, qui emploie 350 personnes et réalise un CA de 60 M€.



La nécessité d'un reporting efficace



« Notre objectif était de donner aux 50 responsables budgétaires un outil de suivi et d'analyse de leur budget». Jusqu'alors, « nous éditions des états à partir de notre système comptable JDE. Nous passions beaucoup de temps à les produire et, ils étaient à peine lisibles ». Résultat, « les personnes ne s'en servaient pas ou très peu ». Il s'agissait donc de trouver une solution plus adaptée et efficace. « C'est pourquoi, ayant la solution Business Object pour toute la partie commerciale, achats,…, nous avons envisagé de l'installer dans l'univers finance. Mais, devant le manque de souplesse et en accord avec notre service informatique, nous avons décidé de ne pas le faire ». « Nous avons donc contacté Mercuria, que connaissions déjà puisque nous avons d'autres produits de leur gamme. La démonstration Vision nous a immédiatement séduit. C'était "LA" réponse à notre besoin. »



Mise en place rapide et simple



La mise en œuvre a été immédiate. Ils nous ont promis d'être opérationnels dès la fin de la formation ». Promesse tenue. « Puisqu'en 3 jours, nous sommes devenus totalement autonomes et que nous avions le résultat escompté». « Maintenant le fichier Excel remplace les états avec toutes les caractéristiques de présentation d'Excel (lisibilité, police…). Il est envoyé directement par email, sans passer par l'étape papier. Quel gain de temps ! ».



Analyse des données



Quant aux responsables budgétaires, ils ont, non seulement été séduit par les fonctionnalités de Vision mais, ils peuvent maintenant suivre leur budget et connaître avec précision les éventuels dépassements. A partir d'un même fichier Vision très synthétique, ils peuvent le « plier et le déplier afin d'accéder au détail ». La génération du mode plan leur permet d'effectuer les comparaisons entre l'exercice passé, les prévisions et l'encours. A partir d'une vue globale, ils peuvent détailler et séparer leurs informations jusqu'au détail des dépenses poste/poste. Ils sont à même de prendre les mesures nécessaires de corrections et réajuster immédiatement leurs dépenses si nécessaire. En terme d'analyse, ils peuvent aussi trier et faire des synthèses à plusieurs niveaux selon leurs propres besoins. « Nous envoyons également des états Vision aux responsables de division qui sont en charge de plusieurs budgets. Grâce à Vision, ils ont une vue d'ensemble de l'activité et peuvent accéder au détail de chaque service. Ces nouveaux reporting leur permettent d'effectuer des analyses société, puis divisions et services. Ce qui était très difficile avant et beaucoup moins pratique puisque nous travaillions uniquement sous Excel avec des tableaux croisés dynamiques ! Maintenant, nous pouvons tout cadencer et avoir une vision instantanée.

Bilan : Même si nous nous servons également de Vision pour faire des interrogations et des rapports dans notre suivi comptable, nos bénéfices majeurs ont été la rapidité et la simplicité d'utilisation ». En effet, « nous avons gagné 1 journée par mois de traitement et de distribution et nous avons maintenant une information exploitable par tous ».