Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Une étude Couchbase révèle qu'une majorité d’entreprises s’attend à échouer d’ici quatre ans si leur approche en matière de Transformation Numérique n’évolue pas


Rédigé par Communiqué de Couchbase le 13 Août 2017

Une nouvelle étude révèle que 80 % des entreprises risquent d'être laissées de côté car la plupart des projets d'innovation numérique ne répondent pas aux attentes.



En dépit des millions de dollars dépensés pour la transformation numérique au cours de l'année dernière, les entreprises estiment toujours qu'elles risquent d'être laissées de côté par leurs industries, d'après une étude de Couchbase. Dans un sondage réalisé auprès de 450 responsables de la transformation numérique d’entreprises aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, 80 % risquent d'être dépassées par la transformation numérique, tandis que 54 % pensent que les organisations qui ne suivent pas la transformation numérique feront faillite ou seront absorbées par un concurrent dans les 4 ans. Les responsables informatiques sont également dans une situation risquée, ils sont 73 % à penser qu'ils pourraient être licenciés à la suite d'un projet numérique mal implémenté ou défaillant.

Ce qu’il faut retenir :

89 % des entreprises affirment que leur industrie est soit changée par la technologie numérique, soit qu'un tel changement n'est qu'une question de temps, même après avoir dépensé en moyenne 5,7 millions de dollars dans la transformation numérique au cours de l'année dernière
Les répondants s'accordent à l’unanimité sur le but ultime de la transformation numérique - 95 % pensent qu'elle devrait donner aux clients et aux utilisateurs finaux une expérience vraiment unique
Tandis que 80 % des responsables informatiques sont sous pression pour améliorer constamment l'expérience client de leur organisation grâce à l'innovation numérique, 90 % des projets numériques ne répondent pas aux attentes et n'offrent que des améliorations graduelles
Les bases de données sont actuellement un handicap clair pour cette amélioration - 84 % ont eu des projets numériques annulés, retardés ou réduits en raison des limites de leur base de données existante

« Notre étude met l'accent sur la dure réalité qui est qu'en dépit des millions de dollars qui sont alloués à la transformation numérique des entreprises, la plupart d’entre elles constatent de bien faibles résultats et se rendent compte que cette trajectoire ne leur permettra pas de rivaliser efficacement dans l'avenir, » souligne Matt Caïn, le PDG de Couchbase. « Avec 87 % des responsables informatiques concernés par le fait que leurs revenus diminueront s'ils n'améliorent pas les expériences clients, il est impératif qu'ils se concentrent sur des projets conçus pour accroître l'engagement des clients. La clé pour réussir ici est de sélectionner la technologie de base de données sous-jacente qui permet de tirer pleinement parti des données dynamiques sur n'importe quelle plate-forme et de fournir les expériences personnelles et hautement réactives que les clients exigent aujourd'hui. »

Facteurs affectant la transformation numérique
14% des responsables informatiques ont déclaré que leurs plans d'utilisation des données pour de nouveaux services numériques étaient limités par des facteurs tels que la complexité de l'utilisation de technologies multiples ou le manque de ressources, ainsi que la dépendance à l'égard de la technologie des bases de données existantes.

Les répondants au sondage ont également identifié des problèmes spécifiques avec des bases de données existantes qui pourraient conduire à des résultats de projets numériques moins bons que prévus :
86 % ont cité un manque d'agilité lors du développement de nouvelles applications
61 % ont été incapables d'étendre les applications en fonction de la demande
Les bases de données entreprises doivent attendre en moyenne 28 heures avant d’exploiter des données, empêchant la mise en place de services en temps réel
Seulement 19 % croient que leur base de données actuelle pourrait garantir la compatibilité avec une technologie moderne, comme la réalité virtuelle, la réalité augmentée et l'internet des objets.

« Historiquement, certaines entreprises n’ont pas amélioré correctement leur expérience client via l’utilisation des données, c’est pourquoi nous avons pu observer de formidables montées en puissance d’entreprises natives du Digital sur des marchés plus traditionnels. » indique John A. De Goes, CTO de SlamData Inc. "Si toutes les entreprises veulent prospérer, elles ont besoin de la confiance, la capacité et la technologie pour redynamiser l'expérience client. Ces entreprises ont surtout besoin de révolutionner la manière dont elles utilisent leurs données pour transformer l'expérience client et axer l’engager client sur les informations tirées de ces données ».

Vers l’Engagement database
Les bases de données installées ne peuvent pas suivre la demande croissante des clients en matière de services et de contenu en temps réel, ainsi que la croissance de la technologie, comme la réalité virtuelle et la réalité augmentée ou encore l'IoT. L’Engagement database ou base de données d’Engagement clients, faisant partie de la plate-forme de données open source de Couchbase, est une nouvelle catégorie de base de données qui permet aux entreprises de créer et de réinventer continuellement l'expérience client. Contrairement aux bases de données traditionnelles, la base de données d’Engagement clients utilise des données dynamiques pour libérer tout son potentiel à un moment où l'utilisation stratégique des données pour créer des expériences clients exceptionnelles est devenue un facteur de différenciation concurrentiel clé pour les entreprises.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.