Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


WALLIX participe au lancement du projet OpenGPU Kick off jeudi 25 mars à l’Ecole Polytechnique


Rédigé par Communiqué de Wallix le 9 Mars 2010



Pour répondre aux besoins croissants de puissance de calcul des applications informatiques émergentes, les GPUs (Graphics Processing Unit) constituent une alternative très prometteuse à l’utilisation des CPUs (Central Processing Unit) classiques. Actuellement, leur utilisation reste confidentielle car freinée par la difficulté à exploiter ces architectures complexes sans standard réel.
Le projet OpenGPU vise à construire le 1er pôle européen de recherche et de développement dans le domaine des architectures hybrides (CPU + GPU). Basé en Ile de France, il est destiné à attirer des acteurs étrangers autour des 19 partenaires français contributeurs de ce projet.
Labellisé par le pôle de compétitivité System@tic Paris Région et le Pôle Cap Digital, et piloté par WALLIX, leader français des solutions de traçabilité informatique et de gestion des accès sécurisés, en lien avec Ter@tec, les sociétés Bull et AS+, ce projet veut capitaliser sur la puissance et le ratio puissance / consommation des GPUs pour atteindre un triple objectif :
- Construire une plateforme intégrée et ouverte d’outils Open Source d’aide à la parallélisation du code existant, basée sur le standard Open CL,
- Expérimenter les gains de cette parallélisation au travers de démonstrateurs industriels et académiques,
- Construire des architectures matérielles et logicielles adéquates pour l’exploitation de ces nouvelles puissances de calcul et l’amélioration de la consommation électrique.
Les 19 partenaires sont répartis dans 3 groupes de travail et comptent de grandes entreprises (BULL et THALES), des PME (AS+, ATEJI, CAPS Entreprises, ESI Groupe, HPC Project, NUMTECH, WALLIX), et de nombreux laboratoires publics ou organismes de recherche de premier plan : ARMINES, CEA DAM, CEA LIST, DIGITEO / Scilab, Ecole Centrale de Paris / CRSA, GENCI, IBISC / Université d’Evry, INRIA Saclay / Alchemy, INRA, LIP6.

D’un montant de 13,3 millions d’Euros, le projet OpenGPU est soutenu par la DGCIS (Ministère de l’Economie), et cofinancé par le Fond Unique Interministériel ainsi que par un certain nombre de collectivités territoriales d’Ile de France.
Selon Jean-Noël de Galzain, Président de If Research WALLIX : « Les GPUs permettent aujourd’hui d’offrir plus de puissance de calcul à un coût économiquement et écologiquement nettement inférieur. Leur utilisation est répandue dans le jeu vidéo, l’impact peut être fort dans d’autres domaines tels que la conception industrielle ou la simulation… Le projet OpenGPU réunit les meilleurs experts français de ce domaine. Nous y apporteront notre expérience dans la conduite de projets collaboratifs, et validerons l’intérêt des GPUs dans les solutions de sécurité, pour accélérer notamment les opérations de chiffrement – déchiffrement ».
La réunion de lancement officielle est planifiée jeudi 25 mars après-midi, dans le cadre prestigieux de l’Ecole Polytechnique, à l’occasion d’une journée consacrée au calcul hybride, organisée par l’association Aristote :
http://www.aristote.asso.fr/doku.php/public/seminaires/seminaire-2010-03-25
Au programme, un historique du projet, la présentation des travaux sur les outils d’aide à la parallélisation, un point sur l’architecture matérielle et logicielle d’OpenGPU, enfin des présentations centrées sur les démonstrateurs industriels qui proposeront des applications liées au Projet.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.