Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


WebFOCUS sous Linux sur les serveurs IBM zSeries : des performances à l’épreuve du nombre d’utilisateurs


Rédigé par Information Builders le 15 Avril 2005



Information Builders, éditeur de solutions de Business Intelligence pour l’entreprise, annonce les résultats des tests de WebFOCUS 5.3 sur le mainframe IBM eServer zSeries 990 (z990) sous Linux. Ces tests ont été conduits au zSeries Benchmark Center d’IBM à Poughkeepsie (Etat de New York), avec le logiciel IBM z/VM et quatre z990. Les résultats montrent que l’évolutivité des performances de WebFOCUS est quasiment linéaire par rapport au nombre de processeurs et d’utilisateurs.

Suite à ces résultats, Information Builders a conduit un test supplémentaire au zSeries Benchmark Center d’IBM à Gaithersburg (Etat du Maryland), également sur un IBM z990 2084-D32.

Ce test a utilisé quatre z990 pour :

Supporter deux clients WebFOCUS Linux et vingt moteurs z990
Supporter un serveur de rapports WebFOCUS Linux, sous z/VM dans un LPAR,
Accéder via Hipersocket à une base de données DB2 pour z/OS sur un partage différent.

Ce test a de nouveau démontré les capacités d’évolutivité du serveur WebFOCUS. Plus de 100 000 requêtes utilisateurs ont été générées lors du test, et ce quasiment sans erreur.

« WebFOCUS est une exceptionnelle suite de Business Intelligence. L’historique d’Information Builders sur le marché mainframe et son engagement envers Linux lui permettent de fournir une solution puissante, performante et évolutive. La société propose également une large gamme de fonctionnalités de BI pour nos zSeries », commente Terri Virnig, vice-président marketing IBM eServer zSeries.

L’évolutivité quasi linéaire de WebFOCUS sur un IBM z990 donne aux entreprises la possibilité de consolider plusieurs systèmes de reporting sur un même serveur et environnement. Le système d'exploitation Linux laisse aux développeurs davantage de latitude pour s’interfacer avec d’autres systèmes d’information via une infrastructure Internet. Cette association d’outils évolutifs (zSeries, Linux et WebFOCUS), contribue à diminuer le coût total de possession de la BI en réduisant les coûts d’assistance et en éliminant les matériels et logiciels redondants.

« L’intérêt d’utiliser WebFOCUS sous Linux sur zSeries est très clair. Cette suite de reporting peut accéder en natif à toutes les données zSeries, comme DB2, IMS, VSAM, Adabas, etc. L’association de ses fonctions d’intégration et de BI permet de développer des applications opérationnelles complètes, capables d’exploiter toutes les données de l’entreprise depuis un même emplacement », déclare David Sandel, vice-président et directeur général du groupe Business Intelligence Product chez Information Builders.

WebFOCUS offre des fonctions fiables et gérables de Business Intelligence et de reporting, capables de satisfaire les divers besoins d’un nombre virtuellement illimité d’utilisateurs, quel que soit leur type. Ainsi chacun peut accéder à tout type d’information et l’intégrer, depuis n’importe quelle source, de l’intérieur comme de l’extérieur de l’entreprise, et s’en servir pour mieux gérer son travail et son activité.

« Linux se pose en prétendant sérieux sur le marché de l’informatique d’entreprise, et nous voyons en IBM un grand avocat de cette cause. En soutenant l’ensemble des technologies d’IBM, nous proposons une infrastructure fiable, réactive et économique pour les applications WebFOCUS critiques », conclut Gerald Cohen, CEO d’Information Builders.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.