Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Yellowfin offre son point de vue sur les raisons qui devraient pousser les écoles à s'intéresser de près à l'informatique décisionnelle


Rédigé par Communiqué de Yellowfin le 25 Février 2014

Les enseignements primaire et secondaire deviennent incroyablement exigeants, notamment parce qu'on demande maintenant de gérer une école comme une entreprise et de fournir les ressources nécessaires à l'éducation de la jeunesse.



On attend des administrateurs et des conseils scolaires qu'ils fassent plus avec moins et avec des financements liés aux frais demandés, aux résultats académiques, au nombre d'étudiants, à la taille des classes, à la présence moyenne journalière, aux propositions de programme élargi et à quantité d'autres paramètres qui permettent de mesurer le rendement général des écoles.

On demande depuis longtemps aux écoles de mettre des rapports à la disposition des parties prenantes. Hors, avec des conditions d'opération de plus en plus difficiles, la compilation de ces rapports monopolise une quantité significative de temps et de ressources administratives.

En redirigeant la grande quantité de données collectées dans un système d'informatique décisionnelle (BI, pour Business Intelligence en anglais) qui est facturé et étalonné pour répondre aux besoins d'une école en matière de rapports, ces écoles ont l'opportunité de réduire ce poids et d'étendre leurs visions opérationnelles.

Une meilleure éducation prépare la voie

Les écoles ont beaucoup de problèmes de rapports et d'affaires en commun avec les universités ; dans les pays où les écoles privées sont populaires, il n'est pas inhabituel de voir le budget annuel de ces dernières atteindre quelques dizaines de millions. C'est ce qui rend ces institutions délicates à gérer.

Les grandes institutions éducationnelles adoptent de plus en plus l'informatique décisionnelle pour réduire la complexité de la gestion et se concentrer sur les faits importants de leur entreprise. C'est un atout qui peut améliorer et aider à publier les résultats académiques, administratifs et liés au personnel.

Pour évaluer ces données basées sur la performance, ces institutions se tournent vers les logiciels BI - des outils développés pour afficher les données au format visuel dans le but de créer des rapports et des analyses.

Pour comprendre comment l'Université de Constance (Allemagne) et l'Université de Macquarie (Australie) ont utilisé des logiciels BI pour extraire des aperçus essentiels :
Cas d'étude de l'Université de Constance
Cas d'étude de l'Université de Macquarie

Yellowfin : un leader en analytique éducationnelle

Yellowfin est un des fournisseurs de pointe en solutions de reporting et d'analyse adaptées à l'industrie de l'éducation.

Des rapports très visuels permettent à n'importe qui de se baser sur des faits pour prendre les actions opportunes n'importe où, n'importe quand depuis n'importe quel appareil.

Encore mieux, le pack de démarrage « 5 licences » de Yellowfin permet aux éducateurs de profiter des bénéfices d'un logiciel de renommée international pour 3000$ à l'année. Il existe également des réductions spéciales pour les institutions académiques.

Pourquoi s'embêter avec l'informatique décisionnelle : améliorer le rendement « industriel » des écoles

Pour les écoles, comme pour les universités, mettre en place une initiative BI et analytique permet aux administrateurs d'accéder à des rapports constants, de combler plus vite et plus facilement les besoins en reporting et de favoriser des prises de décisions basées sur les données.

Au sein de la communauté scolaire, en présentant des informations quantitatives et perspicaces dans des formats facilement compréhensibles, les décisionnaires scolaires, les éducateurs et les planificateurs peuvent identifier les tendances importantes et agir dans le sens des objectifs organisationnels et académiques.

La technologie BI et analytique peut être utilisée pour fournir une vision des choses basée sur les données.

1. Aboutissants académiques et expérience étudiante

• Analyser les tendances pour réorganiser les méthodes d'enseignement et les propositions de sujets dans le but d'augmenter les résultats, la rétention et la satisfaction des étudiants.
• Suivre les performances académiques en fonction des seuils organisationnels et gouvernementaux.
• Suivre les performances des étudiants en fonction de domaines spécifiques du programme éducatif.

2. Efficacité et rendement administratif

• Contrôler et gérer le montant dépensé en services contractuels et en activités extrascolaires.
• Contrôler le nombre d'étudiants inscrits et la taille des classes sur la durée.
• Analyser les coûts et les fonds par faculté afin d'établir les déficits et les excédents.
• Suivre et évaluer les coûts et l'efficacité des activités commerciales.
• Dresser la carte et analyser la localisation des écoles préparatoires et des adresses des étudiants pour développer une communication ciblée et des campagnes d'acquisition de nouveaux étudiants.

3. Gestion et moral du personnel

• Contrôler les ratios des enseignants pour aider l'admission des étudiants, les plans d'embauche et les processus.
• Assister la planification du programme, du calendrier et du personnel.
• Contrôler l'allocation des charges de travail pour assurer que les enseignants soient correctement répartis.
• Identifier les tendances dans les performances des étudiants et des enseignants.

Conclusion

Un programme BI bien géré peut assister les institutions scolaires pour améliorer grandement l'efficacité et le rendement administratif ainsi que les performances académiques tout comme le ressenti et la satisfaction des étudiants et des enseignants.

Plus d'informations : http://www.yellowfinbi.com/YFCommunityNews-Education-analytics-Benefits-barriers-and-state-of-play-148459




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.