Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

Gestion des citations et des références bibliographiques avec Zotero

Rédigé le Vendredi 10 Août 2012 à 09:00 | Lu 2047 fois | 0 commentaire(s)

Encore une histoire d'outils aujourd'hui. Car la rédaction d'un livre nécessite beaucoup de manipulation de données : citations, interviews, références, etc. Hors de question bien sur de m'approprier un contenu dont je ne sois pas l'auteur. Et comme j'ambitionne que ce premier livre en français sur le big data soit également préconisé par certains enseignants, je me dois d'être rigoureux sur le sujet. Sans doute la fréquentation depuis un an de mes amis et collègues de l'UQAM y est-elle pour quelque chose… moi qui n'avait jamais mis les pieds à l'université avant d'y enseigner, je découvre certaines pratiques, et je les apprends sur le tas.


Gestion des citations et des références bibliographiques avec Zotero
Citations, références, bibliographie… donc, voici mon sujet du jour. Alors bien sur, il est possible de gérer tout cela manuellement, ou dans un simple traitement de texte. Mais sur 250 pages de texte, je devrais bien arriver à 200 ou 300 références… et comme tout geek qui se respecte, face à un problème, je me fais plaisir en cherchant un outil :-)

Scrivener que je vous ai décrit en début de semaine, dispose d'une fonction pour gérer les citations et créer ainsi les notes de bas de page avec les références complètes de ce que vous citez.
Mais un paramètre qui permet de lier Scrivener à un éditeur de références externes (Bibliography / citations manager) a attiré mon attention. Je ne connais pas du tout ce domaine. Et me voici plongé dans les forums pour découvrir ce marché.
Si vous souhaitez vous-aussi faire le tour des outils, voici deux liens qui vous conduiront directement vers tous les outils du marché :
- http://en.wikipedia.org/wiki/Comparison_of_reference_management_software
- http://www.library.wisc.edu/citation-managers/comparison.html

Après avoir lu tout cela en détail, je comprends que deux outils figurent un peu sur le dessus du panier, Zotero et [EndNote]http://www.endnote.com/. Ils semblent en tous cas les plus cités par les chercheurs et rédacteurs. Ma présélection étant faite, il me faut maintenant comparer ces deux bons logiciels. Je tombe justement sur une excellente comparaison, qui semble objective, sur le site ProfHacker
Ma première impression est confirmée, les deux outils sont très proches et tous deux conviendraient certainement à mon usage de débutant en la matière.
Je choisis finalement Zotero pour plusieurs raisons : il est gratuit (alors que EndNote coute quand même 250 $), son format de données est ouvert et je pourrais facilement transférer ma base de références dans un autre outil si nécessaire, il semble doté de fonctions de synchronisation avancées qui me plaisent car je travaille en permanence sur plusieurs machines. Et pour finir c'est un projet universitaire qui me plait bien, alors que EndNote est édité par Thomson Reuters… qui n'a pas vraiment besoin de mon argent :-)

C'est donc parti pour Zotero, et je vais commencer à l'alimenter avec l'ensemble de mes recherches. Pas certains que je trouverai le temps de tout basculer, mais je vais plutôt l'utiliser au fil de l'eau à partir de maintenant. Et je vous ferai bien sur un retour sur mon expérience.
Et si vous voulez voir cela en vidéo, en quelques minutes, voici le lien : http://www.zotero.org/support/quick_start_guide



Philippe NIEUWBOURG
Je suis journaliste, formateur et auteur, spécialiste de l'informatique décisionnelle. Passionné... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :



> A LIRE EN CE MOMENT SUR DECIDEO
Partager ce site



Profil
Je suis journaliste, formateur et auteur, spécialiste de l'informatique décisionnelle. Passionné par l'évolution de ce domaine vers le "Big Data", également appelé "Données Volumineuses", j'ai décidé d'écrire un livre en français sur le sujet, peut-être le premier. Etudes de cas, panorama des outils, vision des experts... et les coulisses de la production du livre, que je vous propose de découvrir au fil de ces billets.

Philippe NIEUWBOURG



   
     
Rss
Facebook
Twitter
Mobile
LinkedIn