Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


fifty-five lance le DMP 55, sa plate-forme de gestion de données


Rédigé par Communiqué de Fifty-Five le 5 Juillet 2013

De grands groupes de retail et PagesJaunes sont déjà clients



Quelle est la probabilité qu’un visiteur achète dans les 24 heures ? Quel produit est-il le plus susceptible d’acheter ? Pour le faire revenir, sera-t-il réceptif à une promotion, ou a-t-il plutôt le comportement d’un client Premium ? Pour apporter aux annonceurs la réponse à ces questions, fifty-five, spécialiste du Big Data et de l’Analytics au service du marketing, annonce le lancement de sa plateforme de gestion de données (DMP – Data Management Platform). Issu de plus de 3 ans de recherche et développement, le DMP 55 est une infrastructure technologique mise à la disposition des grandes marques pour leur permettre d’héberger en un seul point l’ensemble des données dont elles disposent (digitales, CRM, produits…). L’objectif final : permettre à l’annonceur d’être toujours plus efficace sans apparaître intrusif pour l’internaute. De grands groupes de retail, VAD, e-commerce et PagesJaunes bénéficient déjà des analyses avancées que permet l’exploitation centralisée de leurs données sur la nouvelle plateforme de fifty-five.

Un outil stratégique pour un marketing intelligent



Internet produit d’innombrables données : comportementales, commerciales, publicitaires… Analysées, celles-ci permettent de mieux comprendre le comportement de l’internaute et ainsi, d’affiner les stratégies de webmarketing. Cette source de connaissance client s’ajoute à d’autres données comme les données CRM, l’état des stocks ou encore les promotions en cours… Données souvent disséminées au sein de l’entreprise. Centralisées, structurées et analysées, ces données représentent une valeur ajoutée considérable pour l’entreprise, notamment en matière de connaissance client, clé d’un marketing intelligent. Pour ce faire, une entreprise doit pouvoir héberger l’ensemble de ces données en un seul point, pour pouvoir ensuite les analyser en fonction de problématiques-métier spécifiques (performance granulaire des ventes, personnalisation des offres, satisfaction client…) et de ses objectifs de développement. C’est pour répondre à ce besoin que fifty-five lance aujourd’hui sa propre plateforme de gestion de données, le DMP 55.

« Le DMP 55 est une plateforme technologique conçue pour centraliser et enrichir la connaissance client des marques. Sa promesse est double : permettre aux annonceurs de proposer une expérience à la fois moins intrusive pour l’internaute, et plus efficace pour l’annonceur. » explique Arnaud Massonnie, co-fondateur et directeur général de fifty-five, en charge du Produit, de l'Engineering et des Opérations. « C’est la première plateforme du marché qui s’interface avec toutes les solutions de webanalyse (Google Analytics, Adobe Omniture, AT Internet…), s’enrichit de données-métier et tierces, et répond aux besoins spécifiques de chaque annonceur, grâce à la réalisation d’interfaces d’analyse et d’exploration des données à façon. Nos clients peuvent ainsi, en collaboration avec nos équipes, bénéficier d’outils d’analyse granulaire intelligents et prédictifs qui répondent exactement à leurs besoins, tout en s’affranchissant des challenges techniques et organisationnels liés à la collecte, à la réconciliation et au traitement avancé de données hétérogènes souvent dispersées au sein de l’entreprise.»

Le DMP 55 associe l’ensemble des expertises des équipes de fifty-five : ingénierie, tracking et webanalyse, statistiques et algorithmique, data visualisation, stratégie marketing et achat média digital. « Il est le résultat de plus de trois années de recherche et développement menés par fifty-five, reconnue "Jeune Entreprise Innovante" et soutenue par OSEO depuis ses débuts. » précise Arnaud Massonnie.

Grâce au DMP 55, un annonceur peut aujourd’hui collecter et organiser ses données digitales pour les interfacer avec les nombreuses autres sources de données dont il dispose par ailleurs, comme les données CRM ou les données catalogue (disponibilité, promotion ou marge par produit…). Centralisées sur une seule et même plateforme sécurisée propre à chaque annonceur, ces données peuvent ensuite être exploitées via des traitements statistiques et algorithmiques avancés pour permettre par exemple une personnalisation en temps réel des messages adressés à chaque prospect, ou encore un pilotage ultra granulaire de la performance d’un catalogue-produit.



Pilotage granulaire des ventes d’un catalogue-produit, meilleure détection des requêtes mal catégorisées… Nombreuses sont les applications du DMP 55, dont voici deux exemples :



Pour les e-commerçants dont le catalogue-produit compte des centaines de milliers de références, détecter rapidement les produits présentant une performance anormale (ex. : baisse de vente remarquable) est un enjeu crucial pour piloter efficacement les ventes et assurer un service-client irréprochable.

Product Analytics, une application directe du DMP 55 à destination des e-commerçants, permet d’une part de détecter en un clin d’œil les produits « sous-performants » parmi un catalogue de centaines de milliers de références, et d’autre part, d’identifier les facteurs en cause sur lesquels agir pour mener des actions correctives (ex. : disponibilité des produits, ajout de frais supplémentaires, performance des campagnes publicitaires, etc).

Pour ce faire, fifty-five réconcilie deux types de données : données de webanalyse concernant la navigation des utilisateurs (ex. : taux de consultation des pages-produit, taux d’ajout au panier, taux d’achat, etc.) et données-métier (ex. : prix, disponibilité des produits, agencement des produits, etc.). Centralisées sur le DMP 55, ces données y subissent des traitements statistiques avancés, permettant de prédire un niveau de vente pour chaque produit et de le comparer à sa performance réelle.

« Product Analytics est une solution simple et puissante qui fait la synthèse entre les données de navigation des utilisateurs et les données-catalogue, et permet ainsi de trouver rapidement l'aiguille dans la botte de foin. C'est une illustration concrète du DMP 55, et de ce que l'analyse avancée de la donnée peut apporter à un enjeu industriel fort. » résume Martin Daniel, Product Manager chez fifty-five.

De grands groupes retail, VAD et e-commerce utilisent déjà Product Analytics. Avec cette solution prédictive puissante restituée dans une interface simple et intuitive, ils peuvent non seulement identifier rapidement les produits qui « sous-performent » et les traiter un à un, mais également optimiser leur merchandising, car chaque section du site est analysée en fonction de sa contribution directe aux ventes.



Pour les acteurs dont le moteur de recherche est au cœur du métier, afficher des résultats répondant de façon pertinente aux recherches des utilisateurs est capital. C’est le cas de PagesJaunes, avec qui fifty-five a travaillé pour détecter plus efficacement les requêtes (mots-clés tapés par l’utilisateur) mal catégorisées, donc mal traitées.

Search Analytics est une application du DMP 55 conçue pour permettre l’analyse et l’amélioration de la performance d’un moteur de recherche grâce à la détection automatique d’anomalies. Extrêmement précise, la solution permet de descendre jusqu’au niveau de la requête, pour détecter en un coup d’œil les requêtes problématiques : mauvaise catégorisation, absence de résultats… En deux clics, Search Analytics permet ensuite d’identifier les facteurs explicatifs les plus fortement corrélés à l’anomalie.

« Notre besoin était d’explorer notre data set, pour mieux appréhender la pertinence des résultats que nous renvoyons aux internautes. En effet, pour améliorer la qualité de notre indexation, nous n’avions jusqu’alors à notre disposition que des remontées statistiques difficiles à exploiter lorsque l’on sait que nous traitons des dizaines de millions de requêtes par mois. Dans ce volume, il est particulièrement difficile de détecter les requêtes sur lesquelles notre moteur répond mal. Un outil comme la data vizualisation va nous donner un autre levier pour déceler plus rapidement les dysfonctionnements. » confie Eric Lajarige, Responsable des projets search chez PagesJaunes, à l’EBG, dans le livre blanc récemment paru sur la dataviz.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.