Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Airbus : Un projet marketing big data sur un socle décisionnel


Rédigé par Communiqué de SQLI le 6 Février 2014

En vue de renforcer l'efficacité des équipes commerciales (marketing, ventes, contrats), Airbus a souhaité se doter d'un outil permettant d'analyser simplement une très grosse volumétrie de données statistiques du marché de la navigation aérienne civile. Le projet Business Information Object (BIO) a piloté en mode agile les développements de la solution décisionnelle DigDash Enterprise, qui apporte désormais à plus de 300 utilisateurs une solution pour transformer l'immense donnée (5 milliards d'enregistrements !) en information pertinente.
Aujourd'hui les équipes business d'Airbus sont en mesure d'identifier des tendances, de produire des messages marketing clefs, d'orienter les clients sur des modèles cohérents et de les projeter sur des pistes tangibles de gains liés à l'exploitation de ses appareils.



BIG DATA MEANS BIG

L'analyse des données statistiques du marché aérien mondial depuis les 30 dernières années contient potentiellement des trésors d'information pour les équipes marketing. Or, jusqu'à présent l'avionneur ne disposait pas d'un outil capable de traiter des volumes d'informations aussi conséquents. Le principal défi du projet BIO consiste à construire un outil permettant de traiter de très gros volumes de données sans qu'il soit nécessaire de reparamétrer une grille d'analyse multidimensionnelle (cube) à chaque nouvelle requête analytique. Ne disposant pas de solution adaptée, Airbus s'est tourné vers SQLI qui, intervenant déjà sur le socle décisionnel existant et connaissant bien le contexte et le métier, a préconisé la solution DigDash Enterprise, outil décisionnel basé sur une technologie in-memory computing (mémoire vive) qui permet de créer des tableaux de bord consultables via le web.

Eric Gavoty, VP ventes & marketing de DigDash, précise au sujet de la solution :
« Notre logiciel DigDash Enterprise peut nativement analyser des données structurées et non structurées et gérer des volumes de données très importants (dans ce cas, un traitement de 5 milliards de lignes avec des restitutions quasi instantanées). Cela lui assure une place de premier ordre en tant que logiciel Agile Big Data ou Big Analytics. »

Claudie Costes-Druilhe, Responsable du pôle Décisionnel de SQLI, rajoute :
« SQLI a très rapidement fait le pari du produit DigDash Enterprise pour répondre aux problématiques de conception de tableaux de bord et d'exploration de données sur des bases de données volumineuses, en tenant compte de la complexité des SI à intégrer. Cette vision a notamment été partagée avec nos clients lors d'un « petit déjeuner » organisé à Toulouse en partenariat avec l'éditeur, et s'en est suivi la mise en œuvre avec succès dans le cadre de ce projet.»


UN PROJET AGILE EN MODE PLATEAU

Au-delà des problématiques de stockage, l'import de données massives et surtout l'analyse par le croisement des données importées avec les données internes d'Airbus constituaient un défi important pour les équipes business et SI qui ont opté pour un développement en mode agile. Ces travaux ont été menés via un plateau rassemblant développeurs, architectes informatiques et experts métier pour favoriser l'échange d'informations et tester le produit pendant la phase de développement.


INTÉGRATION DANS LE CONTEXTE INFORMATIQUE AIRBUS

Le projet BIO s'est révélé assez atypique, il s'agissait en réalité d'un projet informatico-métier. Ce binôme business-SI gagnant a parfaitement fonctionné pour challenger les méthodes conventionnelles et les outils « stampés » par la maison. En outre, l'équipe de pilotage s'est tout spécialement fait accompagner par l'intégrateur SQLI qui a su proposer des consultants dotés de « soft skills » essentielles à la réussite du projet. Les experts décisionnels proposés par SQLI ont été sélectionnés pour leurs aptitudes dépassant les seules compétences techniques ; un « mind set » porté vers l'innovation pour n'en citer qu'une.


AUTONOMIE DES UTILISATEURS

A présent Samuel Picaud, Business Project Leader, et Aurélien Turina, IT Project Leader, en charge du projet BIO, ont réussi leur pari puisqu'en livrant le socle permettant de mettre de l'information à disponibilité des équipes, la plate-forme rentre en phase de production. Nouvellement créés, les Data stewards veillent à la bonne et juste qualification des objets (géographie, comptes, appareils, aéroports...) de l'énorme base de données. Une équipe séparée assure en parallèle la gouvernance du système et décide de ses évolutions.

Et Samuel Picaud de conclure :
« Avec le projet BIO nous opérons véritablement notre transformation digitale : nous sommes passés d'un mode push à un mode pull de l'information et nos équipes métier ne sont plus dans l'attente d'un rapport mensuel dans leur boîte de messagerie, mais vont directement chercher l'information dont elles ont besoin. Au regard de nos utilisateurs, cela ressemble encore un peu à de la magie puisque l'outil mis en place leur présente une vision simple malgré l'extrême complexité du back-end. Joint à la simplicité d'utilisation, la rapidité des temps de réponse de la solution DigDash Enterprise est un facteur clef qui a permis d'emporter l'adhésion des consommateurs de l'information. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.