Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Alliance inattendue entre Business Objects et Adobe


Rédigé par le 3 Octobre 2007



Alliance inattendue entre Business Objects et Adobe
On l’oublie parfois, mais dans le domaine des plates-formes de développement applicatives de demain basées sur le web, les deux principaux concurrents sont aujourd’hui Microsoft et Adobe. Adobe qui propose la technologie Flash, l’environnement de développement Flex et les applications de gestion de process documentaire LifeCycle, s’oriente de plus en plus vers les entreprises. Microsoft dont Silverlight se veut un concurrent de Flash et sa plate-forme .Net dont les dérivés doivent permettre la conception d’applications internet riches. Microsoft attaque aussi Adobe sur le cœur de son métier, la chaîne graphique, avec la nouvelle gamme Microsoft Expression.

Ces RIA (Rich Internet Applications) concentrent l’attention de ces deux grands éditeurs. Le futur de leurs parts de marché sur les serveurs Internet d’entreprise, et sur le Web en général, en dépend. Mais autour de ce choix structurant, les alliances vont se constituer et de nouveaux écosystèmes se bâtir.

Aucune application d’entreprise ne pouvant s’imaginer aujourd’hui sans sa facette décisionnelle, qu’il s’agisse de besoins simples de reporting ou plus complets d’analyse, chacun des deux éditeurs de plates-formes susnommés va devoir proposer une offre, en propre ou par alliance.

La solution décisionnelle Microsoft, devenue très complète depuis le lancement de SQL Server 2005, va continuer de s’étoffer avec Performance Point puis en 2008 une nouvelle version de SQL Server. Les fonctions d’alimentation, de stockage multidimensionnel, de reporting, d’analyse et même de data mining, seront sans doute disponibles directement pour l’environnement de développement Internet 2.0.
Chez Adobe, l’offre décisionnelle est inexistante à ce jour. L’éditeur doit donc acquérir ou pactiser pour proposer l’intégration de fonctions de reporting ou d’analyse.
Une complémentarité technique existe déjà entre Business Objects et Adobe, au travers de Xcelsius, solution de restitution de rapports et graphiques qui s’appuie sur la technologie Flash. Adobe et Business Objects devraient renforcer leurs liens et développer ensemble de nouveaux connecteurs pour que les clients de Adobe LiveCycle DataServices. Ainsi, l’ensemble des applications riches développées par les clients Adobe sur cette plate-forme pourront utiliser Xcelsius comme environnement de restitution de leurs rapports et analyses. Une collaboration qui devrait ensuite s’étendre à l’environnement de développement Flex.
Disponible au premier trimestre 2008, ce connecteur devrait être suivi de nouvelles annonces produits en 2008 également.