Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Anaplan réalise une levée de fonds de 100 millions de dollars auprès d’un groupe d’investisseurs menés par DFJ Growth


Rédigé par Communiqué de Anaplan le 13 Mai 2014

Anaplan rejoint ainsi la liste prestigieuse des entreprises financées par DFJ Growth, un investisseur reconnu dans la Silicon Valley pour ses investissements dans des projets disruptifs tels que Box, DataStax, SolarCity, SpaceX, Tesla Motors, Twitter et Yammer



Anaplan annonce aujourd’hui la clôture d’un financement de série D de 100 millions de dollars, ce qui porte l’investissement total dans la société à 150 millions. DFJ Growth, l’investisseur principal, ainsi que Brookside Capital, Coatue Management, Sands Capital Management, Workday et l’ensemble des investisseurs actuels d’Anaplan (Granite Ventures, Meritech Capital Partners, Salesforce.com et Shasta Ventures) ont participé au financement. Randy Glein, directeur général de DFJ Growth, rejoindra le conseil d’administration d’Anaplan.

Aujourd’hui, des groupes mondiaux, tels que HP, Kimberly-Clark, Procter & Gamble ou Diageo, s’appuient sur Anaplan pour planifier l'impact de décisions disruptives sur leurs activités, modéliser de nouveaux business modèles et repenser plus globalement la façon dont ils planifient et exécutent leurs activités clés.

« En quelques années, de nouveaux leaders issus du cloud se sont imposés pour accompagner la transformation numérique des entreprises », déclare Randy Glein, directeur général de DFJ Growth. « A l’image de Salesforce.com, devenue la principale plateforme pour la gestion de la relation client et Workday pour la gestion des ressources humaines et des talents, nous pensons qu’Anaplan sera le chef de file de la planification et du pilotage stratégique dans le cloud ».

« Au cœur de notre vision repose la profonde conviction que la transformation numérique des organisations -en hyper-croissance et hyper-changement- passe par des collaborateurs autonomes, disposant de données fiables et collaborant sans entraves sur leurs plans », déclare Fred Laluyaux, PDG d’Anaplan. « Nous sommes extrêmement heureux qu’Anaplan ait pu s’entourer de partenaires référents dans le financement de l’innovation pour appuyer notre prochaine vague de développement et de croissance. Je suis impatient d'accueillir Randy Glein au sein de notre conseil d'administration ».

Au cours de l’année écoulée, Anaplan a connu un fort développement au niveau mondial et a ouvert récemment des filiales en Australie, en France, en Malaisie, aux Pays-Bas, en Russie, à Singapour, en Suède et au Royaume-Uni. Fort de cette assise mondiale, Anaplan va utiliser ce nouveau tour de table pour accélérer sa croissance, renforcer ses positions sur le marché et se donner les moyens d’attirer les meilleurs partenaires et talents de l ‘industrie. A ce titre, la société a pour ambition de doubler son effectif d'ici la fin 2014 et de renforcer ses partenariats mondiaux existants avec Accenture, Deloitte, salesforce.com et Workday.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.