Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


BCA Expertise déploie sa solution logiciel EVA (Expertise automatique à Valeur Ajoutée) 1ère solution d’analyse automatisée des devis de réparation s’appuyant sur un référentiel de 45 millions de données et de 300 règles


Rédigé par Communiqué de BCA Expertise le 15 Juin 2011

BCA Expertise, référent français de l’expertise automobile avec environ 30% des parts de marché, un chiffre d’affaires 2010 de plus de 102 millions d’euros et plus de 1200 salariés, annonce la mise en production de sa nouvelle solution EVA, Expertise à Valeur Ajoutée, qui réalise l’analyse automatisée des devis de réparation.



Après une gestation de plusieurs mois sous le nom de code de BJJ, EVA est née le 26 mai 2011 lors d'une cérémonie officielle à la tour Eiffel en présence des principaux acteurs de l’assurance française.

« EVA, l’Expertise automatique à Valeur Ajoutée, est à la mise à disposition pour les assureurs d’un outil répondant à leurs besoins de maîtrise des coûts et des délais. Cette solution logicielle prend en compte les expertises déjà réalisées dans des cas similaires afin de capitaliser et partager le savoir-faire de nos 640 experts qui effectuent plus d’un million d’expertises automobiles par an » commente Serge Brousseau, Président de BCA Expertise.

EVA répond aux trois enjeux du marché

- en consolidant dans un référentiel informatique le million d’expertises automobiles réalisées par an par les experts de BCA Expertise à l’échelle nationale, ce savoir est désormais exploité pour analyser systématiquement les devis des réparateurs et fournir une vue d’expert dans un temps quasi instantané et pour un coût bien moindre. BCA Expertise apporte avec EVA une solution efficace et attendue aux assureurs qui souhaitent mieux maîtriser la charge des sinistres automobiles, tant en ce qui concerne les coûts de réparation que les honoraires d’expertise.

- La solution EVA offre la possibilité aux assureurs de vérifier grâce à ces évaluations automatisées la cohérence des devis sur les petits sinistres. Pour des questions de coûts, ils ne faisaient pas jusqu’alors l’objet d’une expertise automobile, alors qu’ils sont souvent source d’erreurs en défaveur des assureurs.

- En automatisant les fonctions de contrôle automatique de la cohérence des dossiers, BCA Expertise permet d’accélérer le traitement des devis, ce qui impacte directement le délai d’immobilisation du véhicule endommagé. Outre la réduction des coûts pour les assureurs, cette nouvelle dimension permet aux garagistes d’offrir aux clients finaux une meilleure qualité de service.

EVA : la modélisation de l’expertise automobile intégrée à un référentiel unique sur le marché

EVA exploite plus de 45 millions de données issues des 5 dernières années d’expertise réalisées par BCA Expertise (sur la base d’un million d’expertises automobiles par an et sur l’ensemble du territoire national). 300 règles métier ont été créées pour modéliser les bonnes pratiques de l’expertise automobile.

Contrairement aux autres approches sur le marché, EVA n’oblige pas à choisir entre un système entièrement automatisé et un contrôle manuel par un expert. Conçue dans l’objectif de maitriser les coûts de réparation, EVA rationalise l’emploi des moyens d’expertise en identifiant instantanément les dossiers qui nécessitent une expertise à distance ou une intervention sur le terrain.

En quelques secondes EVA vérifie la cohérence de chaque dossier fourni par les réparateurs (exemple : s’il est indiqué le remplacement d’un feu arrière alors que le choc est à l’avant, un système d’alerte est adressé). Puis, de part son référentiel, EVA isole les dossiers pour lesquels le recours à un cabinet d’expertise tel que BCA Expertise nécessite un examen terrain avec une vraie valeur ajoutée pour l’assureur, compte tenu de la complexité de l’analyse à réaliser.

La vérification des données saisies permet d’éliminer les interventions inutiles liées à des informations erronées. Les dossiers qui ne peuvent être traités sont adressés avec les raisons du rejet à l’expert qui les traitera soit en expertise à distance soit sur le terrain.
EVA compare également le chiffrage à la moyenne des meilleurs coûts de réparation d'un sinistre identique, pour une optimisation en continu des coûts de réparation. Chaque devis analysé compare le temps de réparation suggéré par le réparateur dans son devis à la moyenne des meilleurs temps validés par les experts de BCA Expertise à l’échelle nationale. EVA est le seul outil du marché à ne pas s’appuyer uniquement sur les prix et temps constructeurs mais sur l’analyse des milliers de cas identiques déjà traités. En conséquence EVA propose un chiffrage au plus juste des bonnes pratiques sur le marché et le plus économiquement avantageux.
Bien entendu, dans leur travail quotidien, tous les experts de BCA Expertise bénéficient aujourd’hui de ce savoir-faire collectif répertorié et modélisé dans EVA.


A terme, 20% des chiffrages entièrement automatisés

Conçu en technologies ouvertes (XML, JBoss), EVA est d'ores et déjà dimensionnée pour traiter automatiquement plusieurs centaines de milliers de devis par an. Ordres de missions, devis et réponses sont transmis par l'intermédiaire de services Web capables de s'interfacer avec toutes les plateformes du marché. EVA dispose également d'interfaces spécifiques pour recevoir les données des logiciels de chiffrage les plus couramment utilisés par les réparateurs (LACOUR et SIDEXA).

Un déploiement national

Dès janvier 2011, quinze agences BCA Expertise en France et 75 réparateurs au service des assureurs Pacifica, Generali, Thelem et Sogessur ont utilisé EVA. Son usage s’étend progressivement. Les 84 agences de BCA Expertise en bénéficieront dès juillet 2011.
Quand aux assureurs intéressés, AXA, Amaline et Groupama viennent également de faire ce choix.
A l'horizon 2016, l'utilisation d’EVA pourrait permettre d'automatiser entièrement le traitement de 20% des chiffrages, sans que l'assureur ne perde le bénéfice d'un contrôle vigilant par un expert.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.